Run the Jewels « RTJ3 » @@@@½


Rien de tel qu’un album de Run The Jewels sous la sapin de Noël pour conclure une année 2016… mortelle. Chouette cadeau de la part du meilleur tandem rap de ces dernières années Jaime & Mike, et gratuitement pour le digital, comme à leur habitude.  Réaction à chaud -> :emoji feu::emoji feu::emoji feu:

C’est là pour télécharger gratuitement →

Lire la suite Run the Jewels « RTJ3 » @@@@½

Nick Grant « Return of the Cool » @@@@


Carte d’identité : Nick Grant, 27 ans, originaire de Caroline du Sud. Job : rappeur. Références : souhaite qu’on le compare un jour à Jay-Z et Nas. Nom de l’album : Return of the Cool. Producteurs : Organized Noise, DJ Khalil, Karriem Riggins, Don Cannon… Manager : le boss de Grand Hustle Records. Major : Sony.

Lire la suite Nick Grant « Return of the Cool » @@@@

Tri-State x Oh No « 3 Dimensional Prescriptions » @@@@


Peu d’informations circulent au sujet de Tri State. Disons que c’est un rappeur très très méconnu. Il n’a même pas droit à une petite page sur Wikipedia alors qu’il est dans le circuit de la scène underground californienne depuis un quart de siècle, injuste titre.  Pourtant, il a sévi sur bon nombre de projets, ceux du Strong Arm Steady, blu ou bien de son homie Planet Asia, avec qui il a formé le super-groupe Durag Dynasty (produit par Alchemist), avec le fameux 360 Waves sorti il y a bientôt quatre ans. Oh No, pas la peine de le présenter le cadet de Madlib. Et alors que les populations subissent les épidémies de gastro, grippes, rougeole, varicelle et scarlatines, les deux protagonistes donnent des conseils de santé  d’un tout autre genre avec 3 Dimensional Prescriptions.

Lire la suite Tri-State x Oh No « 3 Dimensional Prescriptions » @@@@

Dom Kennedy « Los Angeles is not for sale, vol.1 » @@@@


12 Décembre 2016, Dom Kennedy sort un collab EP ‘surprise’ avec le producteur Hit-Boy, HALF-A-MIL. Mais le vrai cadeau de Noël, c’était un peu en avance, le 23 Décembre 2016, quand est sorti  Los Angeles is not for sale vol.1. Un album de rap westcoast à écouter en profitant du soleil d’hiver? Yeah.

Lire la suite Dom Kennedy « Los Angeles is not for sale, vol.1 » @@@@

T.I. « US or ELSE: Letter to the System » @@@½


Celui qui s’était autrefois couronné King of the South a continué son jeu des chaises musicales. Après sa pige chez Columbia avec le pas terrible Paperwork (co-produit par un Pharrell Williams hors du coup) et un EP Da Nic’ chez Empire Distribution (sous son autre pseudo Tip), son altesse sérénissime T.I. a finalement entériné un deal avec Roc Nation, la compagnie du richissime Jay-Z. La tournure des événements est devenue plus intéressante lorsqu’il s’est engagé en politique, d’une certaine manière, avec un nouvel EP US or ELSE à la rentrée 2016, prenant la parole en tant qu’artiste en faveur du mouvement Black Lives Matter. Sa version longue est sortie sans annonce à la fin de l’année, en digital uniquement (pour le moment).

Lire la suite T.I. « US or ELSE: Letter to the System » @@@½

Yasiin Bey x Ferrari Sheppard « December 99th » @@½


Pfiouuu… Dans quels démêlés s’est empêtré Mos Def… pardon, Yasiin Bey. Séparé de sa femme Canadienne dont il n’a toujours pas divorcé, a vécu illégalement en Afrique du Sud pendant deux ans avec un visa expiré avant d’être prié de quitter le pays fin 2016 avec interdiction d’y remettre l’orteil, pays qui l’a accusé de quitter le sol avec un faux passeport… Et au milieu de toutes ces affaires peu reluisantes, le rappeur de Brooklyn a annoncé vouloir mettre un terme à sa carrière, alors qu’on attend toujours les fruits de sa signature chez G.O.O.D. Music, sans parler d’une rumeur d’un retour des Black Star en studio. Comme ça. Mais il ne part pas sans rien…

Lire la suite Yasiin Bey x Ferrari Sheppard « December 99th » @@½

The Lox « Filthy America… It’s Beautiful » @@½


Ces deux dernières années, la liste des retours que l’on n’attendait pas ou plus continue de s’allonger. D’Angelo, Dr Dre, De La Soul, Tribe Called Quest et en attendant la reformation de Pete Rock & CL Smooth pour 2017, voici maintenant le come-back de The Lox chez Roc Nation. Après Money, Power, Respect sorti chez Bad Boy en 98 et We Are The Streets chez Ruff Ryders en 2000, le trio du Yonkers a choisi une troisième écurie pour ce premier album depuis seize ans, Filthy America… It’s Beautiful.

Lire la suite The Lox « Filthy America… It’s Beautiful » @@½

Little Simz « Stillness in Wonderland » @@@@½


Véritable révélation avec A Curious Tales of Trials + Persons sorti en 2015, la rappeuse britannique Little Simz, 22 ans, poursuit sa maturation avec Stillness in Wonderland. Comme Kate Tempest et d’autres consoeurs, Simbi Ajikawo, de son vrai, nom doit trouver ses espaces dans un genre musical majoritairement masculin, statistiquement et culturellement, c’est pourquoi elle ouvre davantage son bel univers pour exprimer son concentré de talent.

Lire la suite Little Simz « Stillness in Wonderland » @@@@½

Kid CuDi « Passion, Pain & Demon Slayin' » @@@½


On avait totalement perdu Kid CuDi. L’amoureux éperdu de Man on the Moon que j’étais n’avait plus que mes yeux et mes oreilles pour le voir s’enfoncer dans des projets de plus en plus abscons et nébuleux, et parallèlement dans une spirale auto-destructrice. Peut-être parce que l’alcool, la drogue, la dépression, bien que ces trois paramètres peuvent s’avérer de puissantes sources de créativité.

Pour sa part, son univers devenait petit à petit aussi inintéressant qu’inquiétant. Mais alors que la sortie de l’album prévu pour Septembre 2016 fut ajourné au Décembre le temps qu’il se remette d’aplombs dans un hôpital psychiatrique, une lueur d’espoir est réapparue avec Passion, Pain & Demon Slayin’.

Lire la suite Kid CuDi « Passion, Pain & Demon Slayin’ » @@@½

Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@


Regardez-le bien dans les yeux sur la pochette car ce n’est pas tous les jours que le Black Lip Pastor se sépare de ses lunettes de soleil qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente. Ce n’est pas pour une histoire de style ou de coquetterie qu’Ab-Soul porte constamment des lunettes de soleil, mais à cause d’une hyper-sensibilité à la lumière. Et avec le temps, il n’y a pas que sa vue qui s’est assombrie, Do What Thou Wilt. est un album incolore.

Lire la suite Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@

Charles Hamilton « Hamilton, Charles » @@@½


Dire qu’on a failli l’oublier complètement celui-là, et pour cause. Puisons dans notre mémoire quelques secondes pour revenir en 2008. Charles Hamilton voit venir la vague en posant fièrement pour la promo des Freshmen XXL (aux côtés de Wale, Asher Roth ou encore B.o.B), grâce à un album auto-produit (The Pink Lavalamp) et des mixtapes téléchargées par milliers (dont Outside Looking parrainée par DJ Green Lantern). Il signe parallèlement un deal avec Interscope par le biais de Pharrell Williams tout en approvisionnant son public en mixtapes. Tout semblait bien parti pour lui puis… perte de signal radio pendant sept ans.

Lire la suite Charles Hamilton « Hamilton, Charles » @@@½

« Hidden Figures » soundtrack @@@½


Hidden Figures (Les Figures de l’Ombre en français) est un film racontant l’histoire vraie de Katherine Johnson, une afro-américaine qui a participé pour la NASA à l’élaboration de la mission Apollo 11, incarnée sur le grand écran par Taraji P. Henson (la série Empire, The Karate Kid), avec en second rôles Octavia Spencer et la chanteuse Janelle Monae dans son premier rôle sur grand écran. Pour le score du film, deux noms, et pas des moindres : Pharrell Williams et le compositeur renommé Hans Zimmer.

Lire la suite « Hidden Figures » soundtrack @@@½

Hodgy « Fireplace: TheNotTheOtherSide » @@@@


Que reste-t-il des Odd Future le groupe ? En 2010 c’était le collectif à suivre absolument avec leurs titres fracassants « Sandwitches » et « Radical« , cette bande de post-ados anti-conformistes et que l’on comparait facilement au Wu-Tang. Aujourd’hui quasi démantelé, cela n’est plus qu’un souvenir joyeusement cauchemardesque, n’en reste plus qu’un label, une marque de fringue Golf Wang (lancée par Tyler), et des membres ou groupes qui s’éloignent par la force des choses. Cette année on a eu l’opportunité d’écouter les débuts en solo de Domo Genesis et maintenant Hodgy (sans le Beats) avec cet album au titre un poil insolite, Fireplace: TheNotTheOtherSide. 

Lire la suite Hodgy « Fireplace: TheNotTheOtherSide » @@@@

J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@


Voilà, avec 2014 Forest Hills Drive, Jermaine Cole s’est vu affublé du titre honorifique de « artiste devenu platine sans featuring », de quoi se réconforter depuis qu’un Grammy lui est passé sous le nez. Ses cheveux ont poussé de quelques centimètres depuis en même temps que son statut pour 4 Your Eyez Only (‘4’ pour souligner que c’est son quatrième opus), cette suite sortie deux ans après jour pour jour, suite qui a déjà été certifiée or la semaine en deux semaines seulement, sans featuring de nouveau. Mais le protégé de Jay-Z aura-t-il cette fois les faveurs du jury des Grammy Awards?

Lire la suite J.Cole « 4 Your Eyez Only » @@@@

CJ Fly « FLYTRAP » @@@½


Depuis 2012, le crew Pro Era prend de l’ampleur pour développer ce mouvement qui est communément appelé Beast Coast (le nom donné au nouveau son Eastcoast), plus lentement que le A$AP Mob, mais sûrement. Après Joey Bada$$ et Kirk Knight en 2015, Cinematic Music Group a lancé le membre fondateur de Pro Era, CJ Fly, venu fin 2016 présenter son album FLYTRAP.

Lire la suite CJ Fly « FLYTRAP » @@@½

Chroniques Rap, Soul/R&B, Electro…

%d blogueurs aiment cette page :