Logic « Supermarket (soundtrack) » @@@½


La rentrée 2018 avec Young Sinatra IV semble être déjà de l’histoire ancienne pour Logic qui, ce mois de mars, enchaîne sans plus attendre avec le clip « Confessions of a Dangerous Mind« , qui présage un nouvel album, et la sortie de son premier roman intitulé Supermarket. Sans qu’on en fut prévenu, la commercialisation de son manuscrit est accompagnée d’une ‘soundtrack’ (?!?) aux tendances pop/rock/folk super marquées. La surprise est totale. En bien ou en mal?

Puisque c’était un album que personne n’attendait (0 information à ce sujet si ce n’est sa mise à disposition le jour-même de sa sortie le 26 Mars sur les plateformes de streaming), Logic en a profité, tant qu’à faire, pour sortir du carcan rap dans lequel il évolue depuis dix ans. « Bohemian trapsody » laissait le choix entre deux directions et finalement il n’a pas pris la trap comme l’aurait fait son alter-ego Bobby Tarantino. Ici, il signe son livre par Bobby Hall, son petit surnom. Dire que le rappeur intello ne fait pas les choses à moitié est un euphémisme, il a réalisé une vraie translation dans d’autres styles populaires. À vrai dire, il chante drôlement bien (ce qu’on avait jugé sur « Ordinary Day » sur YSIV), les textes sont très romancés, les productions tip-top qualité (bien souvent conçues par son ami 6ix), et surtout très très mainstream (bah oui, c’est écrit dessus, ‘Supermarket’). « Pretty Young Girl » en est la parfaite démonstration. On pouvait pressentir que Logic mette un pied dans la pop un jour ou l’autre, mais dans le cas présent, il plonge dedans la tête la première après avoir réalisé un saut acrobatique. Franchement, chapeau. À noter les deux très bonnes collaborations avec Mac DeMarco, notamment le planant « Vacation for Myself« .

Comme le naturel revient au galop, le flow rap effectue quelques saillies les moments propices. Evidemment le superbe « Can I Kick It« , avec son très joli air de guitare sèche, rend hommage aux Tribe Called Quest, un de ses groupes favoris, et c’est la chanson la plus rap de Supermarket soundtrack. En parlant de références old school, Logic reprend quelques éléments hip-hop bien connus comme le refrain de « Just a Friend » de Bizmarkie sur « Baby« , par exemple.

En changeant de style musical, le talent de Logic ne lui fait aucunement défaut, il a assuré un max et ça mérite des bravos. Des applaudissements aussi pour 6ix aussi qui a pratiquement tout co-produit. Mais quitte à considérer ce projet annexe comme de la pop flirtant (en y mettant baveusement la langue) avec le rock (de la guitare) et la musique folk (BEAUCOUP DE GUITARE), ça n’a musicalement absolument rien de révolutionnaire, la prise de risque est minimale. À la question « Supermarket est-il surprenant? », on répondra donc « oui et non ». La principale originalité provient du fait d’avoir réalisé une soundtrack pour un bouquin (qu’on ne lira très certainement pas) et qui restera d’ores-et-déjà pour toujours à part dans sa discographie (ou dans sa bibliothèque?) comme son The Love Below.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.