Flo Rida « R.O.O.T.S. » @


Oups, on dirait que j’ai enterré Flo Rida un peu trop vite en le qualifiant de ‘two-hit-wonder’. Rappelez-vous, dans ma chronique de Mail On Sunday, j’avais conclu par – je cite : «Les appréciateurs du genre le ressortiront pour l’été, les autres dans un an histoire de se dire « putain c’était quand pas même génial ce skeud ». Et peut-être que deux ans plus tard postera-t-on un avis de recherche sur ce « mec qui rappait ‘Low’ avec T-Pain et un morceau avec Timbaland » dans la rubrique « qu’est-il est devenu ? », à moins qu’il sorte de l’oubli avec une seconde livraison d’ici là. »

Il l’a sorti, cette seconde livraison et jamais je n’aurai cru une seconde l’an passé qu’il regrimperai en tête des ventes de singles, en 2009, avec son hit « Right Round » pendant 6 semaines ! Quitte à s’incruster sur nos bandes FM aux heures de grande écoute. Je l’admets, je m’en ronge les ongles de son succès. C’est comme Plies, l’autre rookie originaire de Miami dont je n’ai écouté aucun de ses disques : je ne comprends pas comment un rappeur comme lui puisse cartonner autant, ou alors ses featurings r&b rend ses singles trop racoleurs pour moi. Enfin bref, pour moi il n’y a aucun intérêt à éprouver envers un artiste pressé de sortir des skeuds tant qu’il est au sommet de sa réussite.

Aussi, je pense que la ville de Miami jouit d’un buzz sans précédent depuis 2004, c’est devenu en quelque sorte la nouvelle ‘gangsta city’ avec ses valeurs sûres comme Trick Daddy, Rick Ross et le sauvetage récent de Pitbull. Depuis, tous les rappeurs qui émergent de la péninsule floridienne sont promis au succès. Est-ce que la success-story de Flo Rida va durer encore longtemps ?

J’en doute fort, les résultats des ventes lors de démarrage de R.O.O.T.S sont formels : que 55 000 copies vendues. La loose ! Le gars pète les scores avec ses tubes dancefloors et est incapable de vendre des disques, ça va de pire en pire… ou de mieux en mieux dit-on se grattant le menton d’un air satisfait. J’avais déjà cerné Flo Rida avec son style rap chanté qui fait penser à Nelly et Kardinal Offishal. On le confond avec sur « Available » aux côtés d’Akon, où il n’y a que la prod de Will.I.Am qui est valable.

Tout le reste, à y écouter de loin (si possible), on se rend compte assez vite que cet album n’est pas plus rap qu’un CD de Lorie : c’est de la dance music. Comme on a pu remarquer avec « Right Round », Flo Rida chranpe (contraction de ‘chanter’ et ‘rapper’) sur des ersatz de tubes dances copiés chez nous européens et de l’électro-pop en vogue avec Beyonce et Rihanna. C’est là que j’ai envie d’étrangler Timbaland pour avoir exporté cette musique dont raffole nos radios hexagonales vers le pays de l’Oncle Sam. « Jump » feat Nelly Furtado (pourquoi pas Rihanna tant qu’on y est?), « Shone » feat Pleasure P (produit par Jim Jonsin et Dre & Vidal), « Gotta Get It » qui resample du « Music » de Madonna, STOP JE SATUUUUUUUUUUUUUUUUUURE !!! Purée, et « Touch Me » qui singe du Benny Benassi, ensuite, HORREUR, son second tube « Sugar » qui sample « Blue » de Eiffel 65 !!! Chier, dire que je pensais que T.I avait râclé le fond en reprenant O-Zone… Youpi, il ne manque plus qu’il nous réinvente la Tecktonik et tout le monde sera content. C’est la mode chez les artistes d’Atlantic de piocher scandaleusement les tubes techno-dance qui ont fonctionné en Europe pour les réinjecter dans le rap.

Je n’ai même pas envie de parler de track r&b pour « Be On You » feat Ne-Yo (produit par Stargate) à cause de ces synthés techno qui m’horripilent. Il y a juste « Never » qui s’en tire passablement (à cause de Keri Hilson qui est meilleure derrière le stylo que derrière le micro). A ce point-là, on regrette que Flo n’ait pas assumé sa collaboration avec Chris Brown, ça aurait pu aboutir à un truc potable. Quelle ironie, « Mind On My Money » nous fout la nausée à force de nous parler de ce qui échappe cruellement à nos porte-monnaies : des sous. L’argent fait rêver les gens mais nous parler de champagne, de liasses, etc… en cette période est totalement HS. Et ça se revendique street ? En se prenant pour 50 Cent comme sur la pochette inspirée de The Massacre ? Pitié ! Cet artiste en plastique est une des raisons pour lesquelles le rap part en couille. J’ai de la peine pour Wyclef Jean qui tente de sauver les meubles sur « Rewind », ça ne dissipe nullement mon écoeurement.

Franchement, j’ai du mal à comprendre comment avec toutes ces contrefaçons de hits eurodance Flo Rida n’atteint pas des objectifs de ventes plus conséquents. De l’autre côté, ça permet de passer à autre chose et d’oublier cette compilation déguisée de dance music sorti pendant l’été 2000 et des schtroumpfs. Rien que pour ça, R.O.O.T.S mérite la note la plus faible que j’ai pu décerner sur mon blog : @. Un demi-point en dessous de T.O.S des G Unit. Il y a des fois où ça m’arrive de casser des albums pour le plaisir quand je suis d’humeur sadique mais dans le cas présent, je n’en ai éprouvé aucun. Ce serait du pur masochisme de se farcir cette daube commerciale (sur la forme) anti-Hip Hop qui contribue aux motifs de baisse de ventes d’albums avec comme effet secondaire, nous foutre la diarrhée. Qu’on ne vienne pas chialer après pour nous dire qu’on n’achète plus de disques, ça serait du racket… Aucun amateur de rap normalement constitué ne voudrait d’une telle merde et ne voudrait voir Flo Rida s’acheter des jantes neuves avec nos thunes.

Au fait, vous étiez au courant que Bow Wow et MIMs avaient ressorti un album tous les deux ? Naaaan, je vous jure, c’est pas une blague ! Quoique, quand on regarde de plus près la carrière de ces éternels jeunes premiers… Poubelle, direct.

11 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MattKambz dit :

    Right Round? La première fois que je l’ai entendu, pour être totalement franc, je l’ai trouvé ultra trippante! La première fois! Il faut avouer que le refrain est simplement mortel la première fois qu’on l’écoute avec cette montée en puissance…. Puis en la réécoutant deux jours après, l’excitation passée, on s’aperçoit que cette chanson est comme un gros bonbon super attirant ,avec plein de sucre, de colorant et rien de bien naturel dedans, qu’on fini par recracher au bout de 5 minutes écoeuré!
    Album tout dégueulasse que je déconseille vivement!

    J'aime

  2. rom1 dit :

    je voullais mettre dans les commentaires

    J'aime

  3. rom1 dit :

    on approche du ridicule je l’ai écouté sur deezer et dans les l’album est suçait , jlé écoutais en plusieur fois sinon c vraiment dur

    J'aime

  4. escobar56 dit :

    Chronique totalement subjective mais très très juste. On partage exactement le même avis sur ce genre de gars, je pense que tu le sais. Perso, j’ai pas eu le courage de faire une critique de ce « disque » mais j’y ai quand même jeté une oreille. D’ailleurs, elle s’est de suite mise à saigner…
    Non, vraiment, ce mec est honteux. Il contribue à tuer l’image du rap et à alimenter les médias de clichés indéfendables. Puis, en réalité, je sais même pas si on peut le classer dans le rap tellement c’est proche de la dance, voir de la tecktonic. Je serai d’avis de créer un bac « Soupe » à la FNAC ou l’on y mettrai Flo Rida, Soulja Boy, Bow Wow, Plies etc. Qu’en pense tu ?

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Je pense que ça existe déjà, ça s’appelle la corbeille ;p

      J'aime

  5. Djibi dit :

    AH ah ah! Sagittarius, EXCELLENTE ta chronique!! tu l’as très bien résumé! A CHIER!!!!

    J'aime

  6. HeatMakerz dit :

    Franchement félicitations d’avoir eu le courage d’avoir écouté son album. J’sais pas comment vous avez faits mais moi direct dès le 1er single, j’savais qu’il fallait que je zappes direct son album.
    Il est bien tombé bas le type, l’pire c’est qu’il n’arrives même pas en tiré réellement quelque chose de  » donnage de cul  » aux majors vu qu’il a vendu à peine 50 000 album en 1ere semaine lol.
    Se faire souillé en faisant cette merde-là et ne même pas être payé, ça doit être rageant.
    Enfin bon, il a peut-être rempli un peu le frigo grâce aux ados de Fun radio & NRJ qui ont son single sur leur portable …

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Chroniqueur est un taf à risques comme tu peux le constater ! lol
      Plus sérieusement, je voulais voir à quel point ce disque avait viré dance pour me rendre compte du travers que le prend le rap cainri en ce moment.
      Le prochain ça va être le come-back de J-Hood qui va sampler Bob Sinclar…

      J'aime

  7. Y.E.S. dit :

    hahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahhahhahahahahhahahahahahaahhahhahahahhahhhahhaha!! Vas-y Sagitarius chronique l’album des deux zigotos cités ci-dessus (Mims et Bow Wow) et on aura droit à la reformation du thêatre de Bouvard!
    Des vrais comiques du rap(n’b), amuseurs de place publique.
    Cet album est vraiment dégueulasse, on dirait un Malabar sans goût, tout maché. Et dire que certains le considèrent comme un rappeur! Haha nooon! Je m’imagine dans 10-20 ans en train de regarder une émissions genre TOP50 2009 (tu voit le genre d’émissions pouries où on nous repasse avec honte les anciens tubes qui cartonaient à l’ancienne comme les 2be3, Alliage etc…) et me souvenir que Flo Rida cartonnait et innondait les ondes radios et les robinets à clips! Que de rires! Et j’imagine touts les fans de Flo Rida cachant son cd dans un placard ou dans la cave en niant qu’ils écoutaient cela ou en mitonnant que c’était à leur petite soeur!
    Flo Rida c’est sa : l’image de la pauvreté musicale des années 2010 et la bêtisation-lobotomisation des grosses maisons de disques! Une icône en quelques sortes.

    J'aime

  8. Victor dit :

    La, pour le coup, on est totalement d’accord, une écoute m’a suffit pour savoir que je devais mettre le fichier dans la corbeille :)

    PS : Ma mixtape DJ est en ligne, j’aimerais bcp ton avis dessus, si jamais t’as le temps de l’écouter :)

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Si j’ai le temps j’essaierai :)

      J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.