Wildchild « Jack of all Trades », « Intellectual Intellect » @@@@


Il y a une vie après les Lootpack. Après les innombrables coups de génie du producteur Madlib (qu’on ne présente plus), Wildchild le MC a vécu ces dernières années au travers d’apparitions sur les divers projets de chez Stones Throw et des maxis réservés aux spécialistes. Mais les assidus qui suivent l’actualité du label californien et les artistes qui y gravitent autour attendaient tranquillement ce Jack Of All Trades (On The Corner/Nocturne), qui cache une surprise pour nous européens : un second opus bonus, Intellectual Intellect. Cool !!!

L’album qui nous intéresse, Jack Of All Trades, est produit par Madlib dans sa majeure partie, son frère Oh No, mais aussi la figure montante de Detroit Black Milk, puis Kev Brown, Georgia Ann Muldrow (sur les psychédéliques et funky « Fresh Air » et « Day N’ The Funk »),… « Aïe aïe aïe » se diront les fins connaisseurs en voyant les participants à la réalisation, et même chose après avoir écouté Wildchild dessus, parce qu’il fait mal au micro ! Les coups d’éclat s’amplifient avec la multiplication des guests, comme les mythiques Souls of Mischief sur le planant « How We Do », les Frank N Dank sur la connexion « Ox to the D » et l’extraordinaire « The League » qui réunit les légendes vivantes Masta Ace, MC Lyte, Percee P & Special Ed. On en restera avec le remix signé Kev Brown, le fantasme que cette association puisse pourquoi pas déboucher un jour sur un super groupe, et l’impression d’avoir écouté un disque vraiment à part. Préférences particulièrement pour sa performance solo sur « Love At 1st Mic » et le « Rest N’ Beats » en hommage à J Dilla. 

Place au gâteau à la cerise avec Intellectual Intellect, la ‘face B’ spéciale réservée uniquement pour la sortie européenne. Et l’on comprend mieux l’objet de ce privilège en tendant l’oreille et en se penchant de près sur le tracklisting qui décrit ses passages dans les divers pays de notre cher Vieux Continent, avec un passage nusoul par Paris avec « French Connexion » (feat Lehahia). Ces escales musicales jouent surtout avec les ambiances soulfuls et jazzys, des anecdotes racontées en rimes. Voilà pour le tour d’horizon de l’Europe décrit par Wildchild.

 

(chronique écrite le 12 Décembre 2007 sur Rap2K.com)

2 réflexions sur “ Wildchild « Jack of all Trades », « Intellectual Intellect » @@@@ ”

  1. Bon album les prods de Oh No sans nom et Georgia Anne Muldrow m’a agreablement suprise le « Rest N’ Beats » est bien mais j’arrive pas a accrocher a la prod
    A conseiller aussi « Milchild » avec le rappeur Mil qui pose sur les instru de cet album ,je crois que Sagi tu connais bien…

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s