Archives du mot-clé Kev Brown

Kenn Starr « Square One » @@@½


Le trop rare Kenn Starr du crew Low Budget démarre l’année 2015 du label Mello Music Group avec son nouvel album Square One, le successeur de Starr Status qui a fait sensation à la rentrée 2006. Vous avez fait le calcul : plus de huit ans séparent ces deux albums, un bail !  Le second, comme le premier album, est produit par le forgeron Kev Brown, sauf que cette fois, il cohabite avec Black Milk.

Lire la suite Kenn Starr « Square One » @@@½

Diamond D « The Diam Piece » @@@


Diamond D est en quelque sorte le ‘D’ du légendaire crew new-yorkais des D.I.T.C. (‘Diggin in the Crates’ pour les non-connoisseurs), un collectif qui, durant la seconde moitié des années 90 jusqu’en 2000 où est paru leur album éponyme, rassemblait des légendes telles que Big L (RIP), Fat Joe, Showbiz & Andre the Giant, O.C. et les producteurs Lord Finesse, Buckwild et donc Diamond D.

Le groupe a bien tenté une percée huit ans plus tard avec The Movement, malheureusement l’aspect légendaire appartenait déjà au passé, le D.I.T.C. n’est pas une institution comme le Wu-Tang. Les membres (Fat Joe évidemment, Diamond D,…) avaient cependant plus d’écho sur leurs projets solos ou en binôme (Buckwild avec Celph Titled, Oasis d’A.G. & O.C.). Diamond D, quant à lui, est revenu pour la rentrée 2014 avec The Diam Piece, un album suspendu en ce temps où le rap était respecté pour le fond et la forme.

Lire la suite Diamond D « The Diam Piece » @@@

Mello Music Group « Self Sacrifice » @@@@


Les initiales MMG ne signifient pas que Maybach Music Group, le label de Rozay, elles sont aussi celles de Mosley Music Group, label de Timbaland, et Mello Music Group, un label indépendant qui regroupe des membres du crew Low Budget et d’autres  jeunes MCs/producteurs très talentueux comme Georgia Ann Muldrow, Finale, Has-Lo, Sean Born, Apollo Brown. Self Sacrifice est la seconde compilation du label après Helpless Dreamer en 2010.

Lire la suite Mello Music Group « Self Sacrifice » @@@@

Median « The Sender » @@@@½


Ce second album de Median est un des fruits de la réconciliation entre Phonte et 9th Wonder, son édition est co-gérée par leurs labels respectifs Foreign Exchange Music et Jamla Records. Une aubaine pour ce rappeur proche des Little Brother et membre de leur Hall of Justus depuis le début que de profiter de cette nouvelle impulsion pour envoyer The Sender parmi les meilleures sorties hip-hop indie de 2011. La liste des producteurs pour terminer de vous convaincre : 9th, Kev Brown, Khrysis, le français Astronote et S1 qui a récemment collaboré avec Kanye West.

Réactualisation suite à la sortie physique de l’album le 13 Décembre 2011.

Lire la suite Median « The Sender » @@@@½

Diamond District « in the ruff » @@@@@


L’autre jour j’étais chez Gibert-Joseph à Lyon, dans les bacs au sous-sol (ça fait très underground) afin de revendre quelques CDs pour en racheter d’autres. En demandant conseil au vendeur, un bon connaisseur cela va de soi et bien sympa, il me montre le dernier Souls Of Mischief et le Diamond District, un trio formé du rappeur/forgeron du beat Oddisee. Mmmh, dilemme. Je tranche rapidement et opte pour le Souls of Mischief en import. Le lendemain, poussé par ma curiosité, j’ai tapé par hasard ‘Diamond District’ sur Spotify et bingo, il y était ! Je l’écoute et là, la fessée déculottée. Le Montezuma’s Revenge prend un coup de vieux tout d’un coup. Pas envie d’y aller par quatre chemins : Diamond District in the ruff est une putain de tuerie hip-hop ! Achat imminent.

Lire la suite Diamond District « in the ruff » @@@@@

Samon Kawamura « Unfold » @@@@


 

Mon coup de coeur de ce mois d’Avril. Comme quoi, ce sont souvent les artistes les plus anonymes qui sont capables de faire rejaillir en nous notre amour pour le Hip Hop. En ce moment, chacun cherche son anti-dépresseur, son remède anti-crise, sa pillule du bonheur… Cette petite merveille qu’est Unfold est bien plus que cela : un jardin zen grandeur nature.

Samon Kawamura, ce producteur japonais exilé à Berlin, est le produit d’un dosage entre Pete Rock et Madlib, agrémenté d’une subtile touche personnelle qui le rend attachant et ce second album pour le moins pittoresque.

Lire la suite Samon Kawamura « Unfold » @@@@

RodDy Rod « The Bluntpark Sessions » @@@@


Vous avez peut-être croisé ce CD dans le rayon rap de votre disquaire sans y prêter attention. Erreur fatale, je mets à mal votre curiosité de hip-hopeur averti. Si vous aviez eu la jugeotte de manipuler le boîtier, un indice de marque aurait dû attirer votre intérêt : le tampon ‘Rawkus 50’. Le producteur RodDy Rod des Maspyke n’est pas si méconnu qu’il en a l’air, c’est depuis dix piges un activiste de la scène indé et un proche collaborateur de Edo G, Doug E Fresh ou encore Planet Asia (si je me fie au commentaire de l’éditeur de chez Just Like). Originaire du Maryland, RodDy est signé sur le petit label Low Budget, maison de Kev Brown et Oddissee, MCs/producteurs réputés dans l’underground. Faisons le tour du proprio avec ce street-album The Bluntpark Sessions.

Lire la suite RodDy Rod « The Bluntpark Sessions » @@@@

Wildchild « Jack of all Trades », « Intellectual Intellect » @@@@


Il y a une vie après les Lootpack. Après les innombrables coups de génie du producteur Madlib (qu’on ne présente plus), Wildchild le MC a vécu ces dernières années au travers d’apparitions sur les divers projets de chez Stones Throw et des maxis réservés aux spécialistes. Mais les assidus qui suivent l’actualité du label californien et les artistes qui y gravitent autour attendaient tranquillement ce Jack Of All Trades (On The Corner/Nocturne), qui cache une surprise pour nous européens : un second opus bonus, Intellectual Intellect. Cool !!!
Lire la suite Wildchild « Jack of all Trades », « Intellectual Intellect » @@@@

Marco Polo « Port Authority » @@@@


Dans les livres d’histoire, Marco Polo est un marchand vénitien du XIIIe siècle et découvreur du monde de l’Orient et Extrême-Orient. Celui que nous connaissons aujourd’hui est un producteur qui a migré de Toronto à Brooklyn pour conquérir l’underground de la Eastcoast avec ses pierres précieuses : on lui doit « Do It Man » de Masta Ace (tiré de son dernier classique A Long Hot Summer) et quelques collaborations avec les divers membres du Boot Camp Clik (Tek & Steele, Sean Price,…). Un bagage déjà prestigieux qui lui a valu de porter le blason de la maison Rawkus Records, le prodigieux label qui vit actuellement son deuxième cycle. Encore à l’aube de sa jeune carrière, Marco Polo se voit déjà s’acquitter d’une lourde tâche : réaliser son premier album qu’est Port Authority.
Lire la suite Marco Polo « Port Authority » @@@@

Kenn Starr « Starr Status » @@@@½


Remarqué sur le maxi « If/Walk by Walk » (en compagnie de Talib Kweli et Asheru) et sur « The Starr Report Mixtape », Kenn Starr emboîte le pas avec son premier album ‘Starr Status’ (Halftooth Records/2good). Parrainé par le producteur Kev Brown, et d’autres assistants de marque (le génial IllMind, Oddisee, M-Phazes, DJ Khrysis de la Justus League…), notre rookie de la scène underground compte se faire un nom pour lui-même et figurer parmi des valeurs sûres répondant au nom de Main Flow, O.C.,… Et pour ce faire, il faudra que ‘Starr Status’ satisfasse à des critères qualité Hip Hop drastiques et basiques.

Chronique originale écrite le 11 Octobre 2006

Lire la suite Kenn Starr « Starr Status » @@@@½

DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©


2016 marque les vingts de deux institutions hip-hop indépendantes : Stones Throw et BBE Records. Pour cette rétrospective, c’est le label anglais, acronyme de Barely Breaking Even, qui nous intéresse. Outre l’édition de compilations et albums de funk en tout genre, BBE était, et demeure encore, un terrain de jeu pour les plus grands artisans du beat de la planète.

Jay Dee a/k/a J Dilla (Welcome To Detroit, The Shining), Pete Rock (Petestrumentals, Soul Survivor II…), DJ Jazzy Jeff (The Magnificient et sa suite), le dinosaure Marley Marl, DJ Spinna, le russe DJ Vadim, Nicolay (Here to There), Madlib (King of Wigflip en 2008), le français Clutch Player (si si, avec le très bon Atlantic Connections All-Stars) et même Will.I.Am ! quand il faisait encore des choses bien avec les Black Eyeds Peas (entendez par là, « avant Fergie »), etc. Tous ces individus ont pour point commun d’avoir transiét par BBE Records. D’autres albums ont marqué l’histoire du label, pas que des albums de beatmakers/producteurs, par exemple Connected, le premier album de Foreign Exchange, ou bien Then What Happened de J-Live.

Chronique écrite en Novembre 2016 pour Hip Hop Info France

Lire la suite DJ Jazzy Jeff « The Magnificient » @@@@@©

De La Soul « //AOI: Bionix » @@@@½


Welcome into the Art Official Intelligence old school exploitation system V2.0

… searching database …

!!!BIONIX!!!

– please read this first –
%Après le petit succès mérité de ‘Mosaïc Thump’ grâce aux tubes « All Good » et « Oooh », sans compter l’acclamation de la critique et des hip hopeurs, sort un an plus tard ‘Bionix’ (Tommy Boy), le 2e volume de la série ‘AOI’. Ce 2e volet fait aussi suite aux événements tragiques du 11 septembre. Malheureusement, la sortie a été occultée par des albums tels que ‘Blueprint’ de Jay-Z et ‘Stillmatic’ de Nas…%
!end of text!

Lire la suite De La Soul « //AOI: Bionix » @@@@½