Bas « Milky Way » @@@¾


Quand j’ai écouté Milky Way les premières fois, mon cerveau a fait « @@@½ ». Puis au fur et à mesure des écoutes successives, j’ai trouvé ce nouvel album de Bas de mieux en mieux, il tourne très bien en voiture, alors « @@@@ ». Mais c’était la note de K.O.D. de son ami-patron J.Cole, qui à mon sens lui est supérieur. À force de me triturer la cervelle, j’ai tranché : ce sera @@@¾, 3.75/5, 15/20 quoi. Dorénavant, j’appliquerai cette petite évolution de notation en allant jusqu’à la précision du quart, en cas de doute.

Passé ce décret officiel, penchons-nous sur les bonnes vibes que procurent Milky Way. Des vibes qui s’approchent un peu de celles de The Ummah sur « Icarus« … avec des rythmiques qui rappellent que nous sommes bel et bien en 2018. Enchaîne le sympathique single « Tribe » avec J.Cole (qui veille sur l’ensemble des instrus avec Ron Gilmore), avec ce sample de bossa nova qui évoque l’évasion, les vacances. « Boca Raton » avec A$AP Ferg en chemise hawaïenne, la track qui suit co-produite par Sango, persiste et signe le tableau estival de Milky Way. Au fil de l’écoute Bas ose des choix audacieux et fruités comme pour « Sanufa« , très influencé par la house, de même que la fête finale « Starships + Rockets » avec LionBabe et mOma+guy. Cet exotisme assumé fait que Milky Way a rendu l’été rapologiquement agréable.

Le sampling a une part importante sur cet opus du meilleur artiste Dreamville, après J.Cole. On a même droit à un extrait du film White Men Can’T Jump sur l’interlude « Infinity« . Dommage que Bas s’attarde un peu trop sur le relationnel alors que les morceaux « Infinity+2 » et « Fragrance« . Moins de « Front Desk » et « Designer« , plus de « Purge » et « Barack Obama Special« , là j’aurai arrondi à @@@@ sans hésiter (nous y revoilà). Son défaut à lui est principalement qu’il n’a pas un style de rap particulier, bien à lui, qui le démarque des jeunes loups lambdas. Ceci dit, j’ai comme une impression que cet album a été taillé pour se mesurer aux sorties de chez TDE. Et par hasard, que vois-je dans les crédits? MixedByAli au mastering de tout l’album ! Ça par exemple.

Des couleurs chaudes d’été, des vibes pour chiller, pas de prise de tête, Milky Way mélange étonnamment bien tout ça. Si tu n’aimes pas cet album de Bas, c’est que tu n’aimes pas le chocolat au lait, ou la crème dans le capuccino. Il lui reste encore sous ses baskets quelques défauts pour s’éloigner la catégorie de seconde zone.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.