YG « Blame it on the streets » [soundtrack] @@½


Entre le moment où j’ai écouté cette soundtrack et le moment où j’ai commencé à taper ces mots, il s’est passé un truc incroyable : YG et DJ Mustard, qui ont tous deux été mutuellement à l’origine du succès de My Krazy Life (un des albums rap les plus marquants de 2014) et de leurs carrières respectives, se sont ouvertement clashés sur les réseaux sociaux pour une sombre histoire d’impayés, mutuels aussi. En attendant de savoir si l’auteur du gimmick « Mustard on da beat hoe » et le producteur-phare-du-moment-prochainement-has-been en sont venus aux mains, voici ce que je pense de la BO de Blame it on the Streets.

Pour la petite histoire, Blame it on the streets est dispo dans un package DVD+CD contenant le court-métrage et sa bande-son, toute aussi courte (comptez 9 pistes au total). Première track: « BPT » dans sa version live et qui a servi de show starter. OK. Seconde track: un remix « Bicken Back Bein Bool » avec les vétérans DJ Quik et Mack 10. OK, YG consolide sa légitimité de gangsta-rappeur, un bon point.  Le second remix est celui de « Me & My Bitch« . OK OK… Ensuite des inédits dont le single « 2015 Flow« , pour prendre de l’avance. Le beat sans rythmique montre les prémices d’une mise-à-jour de l’alchimie entre YG et DJ Mustard, à condition qu’ils règlent leurs problèmes pécuniers. On retirera le freestyle de RJ sur « OMMIO« , ça fait bouche-trou, rien de sensas’.

En soustrayant bien, restent 5 vrais inédits et tout autant de featurings (Nipsey Hussle, TeeCee, RJ, Jay 305…), dont on reconnaîtra ici et là la patte de Mustard (qu’on entend partout à la radio et sur les chaînes musicales sur les tubes rap US et R&B du moment…). La sensation d’écouter une relecture du rap westcoast des années 90 se confirme une fois de plus sur « If I Ever« , « Ride With Me » et « G$FB » (traduction: « Get money fuck a bitch ») avec une TRES GROSSE influence du Dogg Pound. Ça leur arrive même de détourner quelques-unes des plus célèbres rimes de Kurupt. C’est trop flagrant cette inspi’ et je l’avais souligné en gras dans ma chronique de My Krazy Life (voir les liens connexes ci-dessous).

Ces petites nouveautés qui s’additionnent sur cette soundtrack manquent substantiellement d’intérêt. Pourquoi ne pas avoir re-édité une version deluxe de My Krazy Life avec le film et les morceaux en bonus? Bref, on va se réécouter son premier album, ça vaut mieux.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s