HollyWeerd « Edible Phat » @@@@1/2


Mon gros coup de cœur de l’été. Encore une fois, c’est Big Ad de Streetblogger qui m’a conseillé ce ‘mixtalbum’ très spécial, contribuant à l’essor du mouvement hipster-hop aux States. Je l’ai écouté une première fois en streaming sur HipHopDX, et j’ai grave surkiffé. Donc, poussé par mon intérêt soudain, je vais pour visiter leur page myspace (la suivante : www.myspace.com/hollyweerd) et je vois écrit au-dessus de leur bio « click here to download ». Yes ! Presque par réflexe, je rapatrie leur tape digitale illico presto sur mon mac pour me le réécouter sans tarder. 

J’en profite aussi pour lire les informations concernant ce groupe d’Atlanta, néoformé à la mi-Novembre 2007 par The Dreamer, Stago Lee, Tuki et The Love Crusaders, arborant un style de hip-hop d’un genre vraiment à part, quelque part situé en périphérie de la galaxie des Outkast, dans le système de Weirdo, pas loin du système des Sa-Ra Creative Partners. D’après ce que j’en lis, ils se qualifient eux-mêmes d’ultra-créatifs (autrement dit inclassables), en intégrant dans leur musique rap de la New Wave, des trucs Ghetto Tech Music… Bref, autant vous dire que c’est incroyablement original, space et funky fresh ! 

 

Mi-mixtape, mi-album, 100% gratuit, Edible Phat est un cocktail étonnant, bien plus qu’un délire de hip-hop alternatif un brin ATLiéné qui se revendique comme du New South (n’en déplaise à Bubba Sparxxx qui a lancé cette dénomination), il s’agit d’un saut dans le temps simultanément dans les eighties et dans un futur proche, en somme de la musique très actuelle, pour ne pas dire post-moderne. « Don’t Fight The Light » décrit parfaitement ce paradoxe temporel, un peu comme si ces grands enfants débarquant tout droit des années 80 ont fait un saut dans l’avenir à bord d’une soucoupe volante d’origine extra-terrestre. Ce qui ne leur empêche pas du tout de poser sur l’instrumental Madlibien de « Stormy » et un beat métamorphosé de 9th Wonder, le très décontract’ « Ur Smile » (une exclu), qui conviennent parfaitement à leur registre pour le moins décalé. Ils empruntent même un instrumental concocté par ?uestlove et James Poyser sur le disco chic moderne « Karl Tutymer » avec le Dreamer, qui est en réalité l’outro de « Star 69 (PS With Love) » de Common (extrait d’Electric Circus). 

Les HollyWeerd décrivent des scènes d’amour dans un cadre de science-fiction (« Have You Ever Made Love to a Weirdo ») sans se tourner complètement dans de l’électro-hop et montrent qu’ils savent faire la fête sur « Shake Her Rear », accompagné de sa rythmique de breakbeat remise au goût du jour par Battery 5, et le « Swagger » qui apporte sa vibe particulièrement sudiste old school à la 2Live Crew. Pour pousser le bouchon encore plus loin, ils remixent légèrement le fantastique « Sincerely Jane » de Janelle Monae, la nouvelle égérie découverte par les Outkast sur la BO d’Idlewild et récemment signée chez Bad Boy Records, savant  mélange entre soul classique et opéra. Cette chanteuse lyrique métropolitaine à l’univers très SF elle aussi est à suivre de très très près dans les mois à venir ! 

Comme le rappe Tuki (celui avec un timbre de voix canard qui ressemble à Chingy), les HollyWeerd ne font pas de la gangsta music mais font lever les mains des gangsters en l’air avec « Street NOW » pour après se faire une virer en Cadillac volante sur « AUC Cruisin’ ». Leurs sons réalisés par ADD Productions en partie sont absolument inédits mais ça ne les rend pas difficile d’accès pour autant, bien au contraire, surtout si vous êtes en quête d’un rap OVNIesque qui ouvre de larges perspectives. Avec Edible Phat, on se dit que tout est envisageable.

 

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. MurPhy!!! dit :

    Merci de m’avoir fait découvrire ce groupe!!! Moi qui aime bien tous les délire du genre Outkast ou Sa-Ra. Mais par contre j’attend qsue tu nous fasse une chronique sur Janelle Monae. Cette meuf je la kiffe trop depuis que je l’ai entendue sur l’album d’Outkast « Idlewild ».

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.