Archives du mot-clé The Olympicks

CyHi the Prynce « No Dope on Sundays » @@@@½


Ce fut la stupeur générale lorsque CyHi the Prynce a balancé en 2015 le diss « Elephant in the Room« , s’en prenant aux personnalités de chez G.O.O.D. Music. Coup de bluff ou coup de pub? Le rappeur calmera vite les spéculations en déclarant qu’il s’agissait d’un titre à prendre au second degré, pour faire parler. Une plaisanterie? À moitié puisqu’il a claqué la porte de Def Jam pour différends artistiques. On comprend parfaitement la frustration de l’attente de la part de ce lyriciste hors-pair que Kanye West prenait par l’épaule et pour qui il a écrit de nombreux succès, pour Yeezus notamment. Novembre 2017 son premier album No Dope On Sundays sort enfin chez Sony, une semaine plus tard on apprendra que CyHi avait également quitté G.O.O.D. Music… tout en en faisant la promotion.

Lire la suite CyHi the Prynce « No Dope on Sundays » @@@@½

Rick Ro$$ « Rather You Than Me » @@@@


Rather You Than Me de Rick Ro$$ ne suscitait guère d’attente particulière auprès du public rap, rien de moins qu’une galette de plus à son compteur. Sa recette habituelle qui consiste à faire un parmentier de rap clinquant de chez clinquant sur une couche de trap music servi avec le gratin du rap/r&b a fini par lasser, et engranger moins de recette. Le départ du boss de Miami de Def Jam l’a-t-il contraint de revoir ses plans ? Absolument pas, ce neuvième album est bel et bien une livraison Maybach Music full option, mais qui parvient à retrouver le standing de ses grands standards que sont Deeper Than Rap et Teflon Don. Et là, c’est l’épatement.

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

Young Money « Rise of an Empire » @@½


young-money-rise-of-an-empire

Le label Young Money vient de publier ce mois de Mars son nouveau catalogue, Rise of an Empire. On se souvient de We Are Young Money paru cinq ans plus tôt, en prévision de l’invasion à venir avec ses têtes d’affiche Lil Wayne, Drake, Tyga et Nicki Minaj. Cette compilation-ci, succédant à la bouillasse radioactive Rich Gang paru l’été dernier, ne contient que très peu de nouveautés.

Lire la suite Young Money « Rise of an Empire » @@½

Tyga « Hotel California » @@


Ah Hotel California, cette chanson culte interprétée par les Eagles… On pourrait en discuter des heures mais ce n’est pas l’objet de cette chronique, mais du troisième album de Tyga, ce rappeur jeune, noir et riche, tatoué de la tête au pied, papa et propriétaire d’un site pornographique (aucune erreur ne s’est glissée dans le texte). Ce second album paraissant chez Young Money Entertainment met un terme à la recherche d’une once de talent chez lui.

Lire la suite Tyga « Hotel California » @@

Freddie Gibbs « Cold Day in Hell » [mixtape] @@@@


Peu de temps après son EP Str8 Killa sorti été 2010, Freddie Gibbs s’est vu offrir un contrat chez CTE, l’entreprise de Young Jeezy. C’est donc porté par son statut de meilleur espoir rap sudiste, au même titre que des Big K.R.I.T. ou Yelawolf, que Gangsta Gibbs livre sa nouvelle mixtape officielle Cold Day in Hell, soutenu par des producteurs de poids, tels que Big K.R.I.T., The Olympiks, K-Salaam & Beatnick et la J.U.S.T.I.C.E. League.

Lire la suite Freddie Gibbs « Cold Day in Hell » [mixtape] @@@@

Lil Wayne « I Am Not a Human Being » @@@½


Les affaires tournent à plein régime pour Lil Wayne. Sa compilation We Are Young Money et son pseudo album rock autotuné Rebirth sont chacun plaqués or, son poulain Drake est platine, son featuring sur le single « No Love » d’Eminem fait un tabac et son nouvel album I Am Not A Human Being (Young Money/ Cash Money/ Universal) s’est s’est déjà écoulé à plus de 300 000 exemplaires (digitaux et physiques), tout ça alors qu’il termine de purger sa peine pour port d’arme illégal dans sa cellule de confinement à Rikers Island.

À la base I Am Not A Human Being devait être édité sous forme d’un EP mais il contient au final une dizaine de titres inédits (+ 3 bonus tracks) probablement enregistrés avant de finir entre les barreaux, faisant l’intermédiaire entre Tha Carter III et le 4e volet programmé pour bientôt. Rarement j’ai vu une personne d’aussi hyper-active dans le rap game, autant qu’un 2Pac. Surhomme ou alien?

Lire la suite Lil Wayne « I Am Not a Human Being » @@@½

Rick Ro$$ « Teflon Don » @@@@


Avec Deeper Than Rap, Rick Ross a trouvé le style sur-mesure qu’il lui fallait, du gros son rap soulful et chic. Et comme il gagne en puissance à chaque nouvelle sortie, cette fois il cache sous les habillages de la J.U.S.T.I.C.E. League, les producteurs qui définissent le mieux son type d’instru de prédilection, un gilet à l’épreuve des balles. Vu son statut, la protection rapprochée des Triple C ne suffit plus.

De ce fait, en plus de porter le nom du célèbre mafieux Freeway Ricky Ross (qui lui a collé un procès au cul dernièrement) ou encore celui d’Albert Anastasia, il se permet de reprendre le nom emblématique de Teflon Don, l’autre surnom de John Gotti, dont la familia veut aussi interdire l’appellation au rappeur floridien. Raison de plus de se prémunir de cette réalité qui rattrape la fiction.

Lire la suite Rick Ro$$ « Teflon Don » @@@@