Stimulator Jones « Exotic Worlds and Masterful Treasures » @@@@


Avant même de savoir qui c’était et de découvrir ses chansons, je savais que j’allais kiffer Stimulator Jones, parce que, vous avez vu son pseudo? Je le trouve génial. J’ai foncé les yeux fermés et je ne m’étais pas trompé sur son compte. L’extrait « Need Your Body » qui préfigurait ce premier essai Exotic Worlds and Masterful Treasures a conquis mon âme de trentenaire nostalgique, parce que la magie du rhythm’n blues des années 80 qui ressurgit en pleine face. Encore une fois Peanut Butter Wolf, le saint patron de Stones Throw, a eu du flair…

Ce jeune chanteur-producteur offre avec Exotic Worlds and Masterful Treasures un voyage dans le temps et l’espace. Retour plus de 30 ans en arrière, sous les palmiers de la côte californienne. Il faut croire que ses parents ont mis dans ses biberons des 45 tours de standard r&b/disco/funk parmi Eugene Wilde, Loose Ends, Bernard Wright, The Isley Brothers (Jones avait d’ailleurs réussi une reprise de « Choosey Lover« ), Cameo, The Gap Band, The Jones Girls, The System, aussi quelques CDs sortis fin des années 80, comme Al Be Sure et Guy… Détail improbable : Stimulator Jones n’est pas un artiste noir, il vient des Appalaches. Cet artiste incroyablement polyvalent, puisqu’il écrit, compose, joue, chante,… ressuscite donc un style de r&b chic et révolu que l’on croyait disparu avec les années 80, et pourtant très à la mode dans le choix des samples qui sont utilisés dans la musique rap et r&b actuellement. Une autre personne avant lui chez Stones Throw avait réinstallé un style de musique que l’on croyait perdu : Dam-Funk. D’ailleurs j’ai cru que c’était notre maître de la funk qui avait composé « Feel Your Arms Around Me » et « Tempt Me With Your Love« , mais pas du tout, c’est bien Stimulator Jones. Copie, concurrence ou doublon? On laissera Peanut Butter Wolf gérer ça.

Le style de chant qui peut monter dans les aigus quand faut se lancer dans l’ultime moment de la parade nuptiale, les prises de voix avec la config de reverb et delays, les gammes et mélodies de synthétiseurs, etc… Stimulator Jones checke tous les codes du style. Même l’écriture old fashioned mielleuse à souhait et séductrice. Ajoutez à cela des riffs très funky et vous avez de quoi être ébahi par le résultat. OK, ça peut sonner très cliché mais le chanteur est tellement dans son trip qu’il nous happe dedans. Quelques slow-jams envoûtants, des mid-tempos groovy ou des tracks nocturnes so smooth comme « Together« , slow-jam, notre esprit est vraiment cloîtré entre 1982 et 1988, à l’exception peut-être de « Trippin’ On You » qui sonne un peu nusoul sur les bords. Quand on dit que la musique fonctionne par cycle, Exotic Worlds and Masterful Treasures en est une preuve parmi d’autres, bien que ce ne soit pour le moment qu’une singularité.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.