Archives du mot-clé Dej Loaf

Rick Ro$$ « Rather You Than Me » @@@@


Rather You Than Me de Rick Ro$$ ne suscitait guère d’attente particulière auprès du public rap, rien de moins qu’une galette de plus à son compteur. Sa recette habituelle qui consiste à faire un parmentier de rap clinquant de chez clinquant sur une couche de trap music servi avec le gratin du rap/r&b a fini par lasser, et engranger moins de recette. Le départ du boss de Miami de Def Jam l’a-t-il contraint de revoir ses plans ? Absolument pas, ce neuvième album est bel et bien une livraison Maybach Music full option, mais qui parvient à retrouver le standing de ses grands standards que sont Deeper Than Rap et Teflon Don. Et là, c’est l’épatement.

Lire la chronique complète sur SURLmag.fr →

The Game « The Documentary 2 » @@@@


The Game avais juré ceci : The Documentary 2 sortira en 2015, soit dix ans après The Documentary « 1 ». Tout de suite les souvenirs fusent autour de ce premier et unique album chez G-Unit/Aftermath dirigé d’une main de maître par Dr Dre et sa dream-team de producteurs qui ont livré des instrus mi-West mi-East, sa kyrielle de name-dropping (plus d’une centaine), ses tueries inoxydables comme « Higher« , « How We Do » et « Dreams« , les refrains de 50 Cent et son histoire de membre des Bloods. Quelques jours après la sortie de The Documentary, Chuck Taylor était congédié du G Unit pour crime de lèse-majesté envers 50 Cent.

Lire la suite The Game « The Documentary 2 » @@@@

Casey Veggies « Live & Grow » @@@½


Une courte biographie du jeune homme. Casey Veggies faisait longtemps partie de ce vaste réservoir d’espoirs du rap Westcoast. Quand il sort ses premières mixtapes à l’âge de 16 ans, il ne se rend pas compte qu’il contribuera plus tard à l’émergence des Odd Future dont il est l’un des fondateurs avant de s’en éloigner pour poursuivre sa propre voie.

Il reste malgré tout pote avec la bande à Tyler et sort un album indépendant Sleeping in Class à seulement 18 ans. Les choses s’accélèrent ensuite en fréquentant Mac Miller, les Pac Div, Dom Kennedy et Earl Sweatshirt alors que sa très appréciée mixtape Life Changes lui donne son ticket d’entrée en major chez Epic au début de l’année 2013. Life & Grow répond-il aux promesses?

Lire la suite Casey Veggies « Live & Grow » @@@½

Trae tha Truth « Tha Truth » @@@½


Après des sorties d’envergures parues chez Rap-a-Lot dont quelques-unes considérées comme des classiques south, c’est sur Grand Hustle, le label de T.I., que Trae tha Truth a lâché son septième album simplement intitulé Tha Truth. Comme T.I., Trae est une légende urbaine à Houston mais qui n’a pas eu la carrière à laquelle il aurait pu prétendre vu son talent et le respect qu’il inspire, c’est pourquoi va se répandre Tha Truth pour étendre son territoire.

Lire la suite Trae tha Truth « Tha Truth » @@@½

Kid Ink « Full Speed » @@½


Un an après My Own Lane, Kid Ink passe la seconde, le mec semble un peu pressé de lâcher de nouveaux tubes, comme si sa carrière en dépendait. Ça, quand on est un rappeur mainstream qui surfe sur la vague, mieux vaut en profiter avant d’échouer la tête dans le sable.

Lire la suite Kid Ink « Full Speed » @@½

Shady Records « Shady XV » @@@


Shady Records fête ses quinze ans, voilà ce qu’on peut lire partout pour justifier l’existence même de cet album-compilation-best of du label d’Eminem. Cela faisait huit ans que les têtes de son label n’avaient pas été rassemblées, depuis sa mixtape The Re-Up. Shady XV permet de faire un état des lieux actuel et de faire le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant (…).

Lire la suite Shady Records « Shady XV » @@@