Mozzy « Gangland Landlord » @@@¾


Aperçu sur les albums de YG, Reason et plus précisément sur la BO inspiré du film Black Panther qui l’a rendu internationalement connu, j’ai fait l’erreur de penser que Mozzy n’était qu’une ‘sensation’, une erreur de débutant car le rappeur de Sacramento est à des parsecs d’être un petit nouveau. Débutant sa carrière en 2010, il a sorti pas moins d’une vingtaine de projets solos et une quinzaine collaboratifs, tout en indépendant. Je vous laisse estimer la moyenne de projets par an, sachant qu’il a aussi fait un peu de taule durant ces huit années de labeur. Les lumières sont maintenant braquées, sur le tard, sur Gangland Landlord.

On ne rigole pas sur la pochette, c’est gang. La voix un peu particulière de Mozzy fait qu’on peut l’identifier rapidement, mais plus que pour le distinguer de la masse, elle affirme sa personnalité. Musicalement, Gangland Landlord se confond avec les productions pour YG, Nipsey Hussle… mais pas trop à voir avec ce que sortent les artistes de chez TDE. Pourtant c’est clairement un album qui aurait pu sortir en major avec des morceaux bien aidés par des refrains chantés et des featurings de marque qui auraient pu offrir de grosses rotations (« Bands On Me » avec Blac Youngsta et le new-yorkais A Boogie Wit Da Hoodie, « Excuse me » avec le vieux mac Too $hort, « Run It Up » avec Schoolboy Q et Caine, « Famous » feat Iamsu!, Yo Gotti et Dej Loaf…).

Que Gangland Landlord dispose de titres dits commerciaux est un point fort en soi mais c’est bien Mozzy qui porte l’album sur ses épaules, avec son attitude authentique de thug self-made-man sur « Thugz Mansion » avec YG et Ty Dolla $ign. Le rappeur se suffit à lui-même si on prend des tracks comme « Black Hearted« , « Not Impressive » et « Who Wants Problems« . L’entourage reste tout de même une force et une source d’inspiration pour Mozzy, il peut compter sur son frère E MOZZY pour raviver la mémoire des « Dead Homies« , ou ce qu’il considère comme ses frères simplement (« My Brudda 2X » avec Trae tha Truth). On assiste à un bel effet de groupe sur cet album, ça complète parfaitement l’intitulé.

Gangland Landlord est l’album d’un artiste bien établi dans le paysage rap, c’est à se demander comment a-t-on pu passer à côté durant tout ce temps et je ne vois pas quelle réponse donner si ce n’est d’une ignorance de ma part. C’est sûr qu’il faudra surveiller ses prochaines sorties, Mozzy peut être facilement considéré comme une valeur sûre du rap westcoast rien qu’avec son expérience et sa capacité à associer son thug rap avec des titres pour le grand public. Pour les auditeurs plus téméraires et intéressés, ils peuvent se plonger dans son impressionnante discographie.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.