Alchemist « Chemical Warfare » @@@1/2


Avec 1st Infantry, Alchemist a gravi un échelon décisif dans sa carrière : en plus de produire pour des figures majeures de l’underground (Prodigy, Evidence, Pharoahe Monch…), sa réputation lui a permis de se connecter avec des rappeurs mainstream (comme Fat Joe, Snoop Dogg, Jadakiss ou Lil Wayne). En cinq ans, son style de prod a évolué avec l’acquisition de nouveau matériel et son statut a fait un bond gigantesque lorsqu’il est devenu le nouveau DJ officiel d’Eminem (en remplacement de DJ Green Lantern viré pour crime de lèse majesté envers 50 Cent).

En préparation depuis trois ans environ, Chemical Warfare allait nous rendre compte de l’évolution d’Alchemist. Nous en avions eu un avant-goût avec son EP The Cookbook sorti fin 2007, dont est tiré l’extrait « Lose Your Life » feat Snoop Dogg, Pusha T des Clipse et Jadakiss. Ce titre anxiolytique se retrouve sur cet album, contrastant avec le brillant single « Smile », superbe morceau entre rap et soul d’un tout autre niveau, avec Twista et le chanteur Maxwell en guests. Chemical Warfare est sorti chez E1 Entertainment, ex-Koch Records.

Les méchantes premières notes donnent immédiatement le ton : on ne joue plus. Alchemist sort son « ALC Theme » en nous prenant totalement au dépourvu : il tue au micro ! Son flow est très au point et les lyrics ne manquent pas de substance. Il a incroyablement progressé en rap depuis ses premières apparitions en featuring qui manquaient de présence et de prestance. Je suis sur le cul. Le vétéran Kool G Rap lâche le dernier couplet en laissant sa marque. Pour Smile, Alc devait faire fort puisqu’il commence le morceau et le pari est réussi. Maxwell fait des merveilles sur le refrain et Twista nous fait une démonstration de flow rapide comme la foudre (au point de ne pas avoir le temps de comprendre ce qu’il dit). Le beat en lui-même est bien réalisé, entre orgues et percussions africaines. « Act’s of Violence » avec Oh No est le précurseur de leur futur album en commun sous le nom de Gangrene, un titre partiellement expérimental sur lequel Alchemist et Michael Jackson (Oh No quoi) fusionnent leur son sur cette track explosive sur fond d’émeutes urbaines (le clip délirant en est la parfaite illustration en images). « Under Siege » en bonus confirme notre impression sur l’efficacité de nos deux agents infectieux. « Take a Look Back » est l’unique titre solo d’Alchemist et il parvient à tenir la route tout du long, pas mal de la part d’une personne qui s’y est mise en quelques mois.

Les combinaisons de MCs (sans Alchemist) semblent plus ou moins recherchées. Evidence, Blu, Talib Kweli et Kid Cudi forment un belle brochette de rappeurs conscients et hipsters sur « Therapy », avec des couplets respectifs de haute volée, à part Kid Cudi au refrain qui a du mal à faire son trou. « That’ll Work » est l’un des rares essais sudistes d’Alchemist. L’up-tempo et la mélodie d’orgue passée en accéléré nécessite d’avoir un flow soutenu. Les Three 6 Mafia répondent par une prestation banale de leur part (comme toutes celles qu’ils fournissent en featuring) tandis que Juvenile se démarque sensiblement par sa perf’ monstrueuse avant que DJ Paul ramollisse l’ensemble avec son flow trop lent. KRS-One offre une présence symbolique sur « Grand Concourse Benches » qui s’achève par une outro délirante sur la guéguerre entre les backpapers (les intellos) et les gangsta rappeurs (les criminels), les premiers jugeant les seconds coupables de la mort du hip-hop. « On Sight » suit un schéma similaire à « That’ll Work » et les Dogg Pound qui posent dessus n’y trouvent pas leur compte sur cet instrumental pas Westcoast, pareil pour moi. Le gros son new-yorkais, il le réserve à Prodigy (le beat de « Keep The Keels On » est énorme mais P qui parle de se taper une gonzesse dans une ambiance malsaine c’est moyen) et Lil Fame des M.O.P., hardcore comme d’hab’. Eminem fait part de sa présence très succinctement sur « Chemical Warfare » avec sa voix arabisée, bref mais suffisant, de même que Fabolous sur « Gangsta Shit ».

Alchemist c’est ça : un producteur très compétent, versatile et doué qui sait juguler entre eastcoast, westcoast et même dirty south, underground et mainstream, backpackers et gangsta rap. Et bon rappeur de surcroît, chose qui en surprendra plus d’un.

Seulement, je n’ai pas été autant frappé que pour 1st Infantry, j’ai un peu de mal à accrocher au type d’instrus qu’il a confectionné pour ce second LP. Je préfère de loin le Alchemist soulful ou flippant, celui qui produit pour Prodigy, Evidence ou les D-Block, moins le Alchemist de Chemical Warfare. Cet album est très cohérent, c’est sûr, et la sélection d’invités est top, mais comparé à son premier skeud, c’est juste différent dans la vibe, plus sinistre, et malgré l’homogénéité, les tracks ne situent pas toutes au même niveau et les plus importantes d’entre elles, comme « Chemical Warfare » ou « Gangsta Shit », sont trop courtes (deux minutes voire moins).

Ceci dit, j’attends de voir – non sans saliver – ce qu’il nous prépare avec les Step Brother (ALC + Evidence) et Gangrene (ALC + Oh No).

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. The RPH dit :

    tout d’abord … ça fait plaisir de retrouver tes chroniques Sagittarius … pour en revenir a l’album, j’accroche pas du tout … moi aussi je préféré de loin les anciennes prods de ALC, des prods comme « Tick Tock », « Victory Or Defeat », « The Grimey Way », « Get At Me » et j’en passe !!!!!

    J'aime

  2. Sagittarius dit :

    Ouep, j’ai oublié de rappeler dans la conclusion que tous les guests ne se donnent pas à fond ,comme les Three 6, KRS ou les Dogg Pound.

    J'aime

  3. Crazy Horus dit :

    J’ai jamais accroché au taff d’ALC en solo, je trouve que ça sonne vraiment mainstream à bloc. Sur cet album il y a quelques bons sons mais je ne peux pas tout écouter du coup je zappe les 3/4 de l’opus. Ça me fait le même effet que RZA lorsqu’il sort des albums solos.

    En revanche je kiffe vraiment les prods qu’il lâche pour EV, Defari ou Dilated.

    Comme toi j’attends quand même ses prochaines collab’ avec EV pour Cats & Dogs. ;)

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.