Archives du mot-clé Gangrene

Tri-State x Oh No « 3 Dimensional Prescriptions » @@@@


Peu d’informations circulent au sujet de Tri State. Disons que c’est un rappeur très très méconnu. Il n’a même pas droit à une petite page sur Wikipedia alors qu’il est dans le circuit de la scène underground californienne depuis un quart de siècle, injuste titre.  Pourtant, il a sévi sur bon nombre de projets, ceux du Strong Arm Steady, blu ou bien de son homie Planet Asia, avec qui il a formé le super-groupe Durag Dynasty (produit par Alchemist), avec le fameux 360 Waves sorti il y a bientôt quatre ans. Oh No, pas la peine de le présenter le cadet de Madlib. Et alors que les populations subissent les épidémies de gastro, grippes, rougeole, varicelle et scarlatines, les deux protagonistes donnent des conseils de santé  d’un tout autre genre avec 3 Dimensional Prescriptions.

Lire la suite Tri-State x Oh No « 3 Dimensional Prescriptions » @@@@

Gangrene « You Disgust Me » @@@½


Le duo intercostal de rappeurs/producteurs ont trouvé refuge cette année chez Mass Appeal, le label de Nas (faut-il encore le rappeler?). Après la soundtrack Welcome to Los Santos, la venue d’un nouvel album des Gangrene n’était pas un secret. Parce que jamais deux sans trois hein! L’album s’appelle You Disgust Me et voilà ce que j’en dis.

Lire la suite Gangrene « You Disgust Me » @@@½

The Alchemist and Oh No present « Welcome to Los Santos » @@@@


Il nous avait été informé au dernier trimestre 2014 que Mass Appeal (le label de Nas qui venait de sortir la bombe Run The Jewels 2) était en charge de sortir une compilation inspirée du blockbuster Grand Theft Auto V. C’était déjà grandiose. Alors si en plus ce sont les gangréneux Oh No et Alchemist qui se chargés de compiler des morceaux originaux pour Welcome to Los Santos, je vous laisse imaginer l’état d’excitation.

Lire la suite The Alchemist and Oh No present « Welcome to Los Santos » @@@@

Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@


Huit ans qu’un de nos groupes de rap favori n’avait pas publié d’album, cela commençait à faire sérieusement long. Depuis 2006 et leur dernier album en major 20/20, les membres des Dilated Peoples ont entamé des carrières en solo avec plus ou moins de succès, celle d’Evidence ayant connu un grand intérêt. EV aillant sorti plusieurs projets chez le label indie hip-hop Rhymesayers (son album Cats & Dogs et Lord Steppington avec Alchemist), il rameute ses deux vieux amis DJ Babu et Rakaa Iriscience pour un cinquième album synonyme de maturité.

Lire la suite Dilated Peoples « Directors of Photography » [deluxe edition] @@@@

Roc Marciano « Marci Beaucoup » @@@@


Roc-Marciano-Marci-Beaucoup

Pour son troisième album en quatre ans, et toujours produit par ses soins, Roc Marciano nous gratifie d’un Marci Beaucoup (french jeu de mot z’avez vu), un projet à la Roc Marcy & Friends, avec beaucoup de friends.

Lire la suite Roc Marciano « Marci Beaucoup » @@@@

Marco Polo « PA2 : The Director’s Cut » @@@@


Il y a plusieurs années, un beatmaker canadien a déposé l’ancre à la Mecque du Hip-Hop, New-York, pour baigner dans l’underground local. Au même moment, Rawkus ré-ouvre et cherche de nouveaux talents. Notre marin publie Port Authority en 2007 sur le label indépendant, en connexion avec une foule de sérieux compétiteurs du mic, confirmant deux choses : les responsables de Rawkus ont gardé leur ouïe fine et Marco Polo est p***** de producteur.

Lire la suite Marco Polo « PA2 : The Director’s Cut » @@@@

Oh No « The Disrupted Ads » @@@


Oh No va finir par devenir aussi prolifique son frangin Madlib, faut croire que c’est de famille. Après avoir sorti 4-5 projets en 2012, notamment le second album de Gangrene et OhNoMite, le docteur indépendant d’Oxnard gardait encore une réserve de quelques instrumentaux qui traînaient dans ses disques durs. Certains ont été laissés tels quels pour Disrupted Ads, d’autres ont servi à des featurings loin d’être intéressants. Mais ça s’arrête là.

Lire la suite Oh No « The Disrupted Ads » @@@

Gangrene « Vodka & Ayahuasca » @@@@


Puisqu’il était question de rap indé, profitons-en pour s’attarder sur une des sorties qui va parasiter les playlists hip-hop indie de ce début 2012. Derrière ce nom répugnant de Gangrene se cache un duo de producteurs/rappeurs, Oh No, le frère cadet de Madlib, et Alchemist (Cypress Hill, Mobb Deep, DJ d’Eminem et j’en passe des meilleurs). Un après leur Gutter Water bien sinistre, les deux scientifiques du son nous baignent dans un bain de Vodka & Ayahuasca.

Lire la suite Gangrene « Vodka & Ayahuasca » @@@@

Roc Marciano, The Alchemist + Oh No (Gangrene) « Greneberg EP » @@@@


D’un côté, le duo malfaisant Gangrene, formé des rappeurs/producteurs Oh No et The Alchemist. De l’autre, Roc Marciano, ex-Flipmode Squad et membre de The UN, auteur en début d’année du terrible Marcberg. Les trois hommes ont mis en commun leurs intérêts pour un contrat de 7-titres. Nom de leur association de malfaiteurs : Greneberg.

Lire la suite Roc Marciano, The Alchemist + Oh No (Gangrene) « Greneberg EP » @@@@

Gangrene (The Alchemist + Oh No) « Gutter Water » @@@½


Ça a commencé comme ça. The Alchemist cherchait à rencontrer Madlib pour bosser ensemble et à la place il tombe sur son frère cadet Oh No. Quelques spliffs plus tard, les deux beatmakers-qui-font-aussi-du-rap accordent leurs ondes et forment Gangrene. Et pis voilà. Pis donc leur premier extrait des Gangrene (« Act’s of Violence », Ndr) débarque sur Chemical Warfare d’Alchemist accompagné un clip sur fond de guerilla urbaine, annonçant l’arrivée imminente de leur LP commun, Gutter Water, ouais quoi.

Lire la suite Gangrene (The Alchemist + Oh No) « Gutter Water » @@@½

Fashawn « The Antidote » @@@@1/2


Après Blu, Fashawn pourrait bien être la prochaine révélation Westcoast. Découvert pour beaucoup sur « Far Left » de Evidence, ce rappeur de Fresno gagne à se faire connaître avec cette mixtape que voici, The Antidote, produit intégralement par The Alchemist. Une injection suffira à nous convaincre que Fashawn porte en lui l’espoir d’un esprit Hip Hop retrouvé, effaçant tout scepticisme.

Lire la suite Fashawn « The Antidote » @@@@1/2

Alchemist « Chemical Warfare » @@@1/2


Avec 1st Infantry, Alchemist a gravi un échelon décisif dans sa carrière : en plus de produire pour des figures majeures de l’underground (Prodigy, Evidence, Pharoahe Monch…), sa réputation lui a permis de se connecter avec des rappeurs mainstream (comme Fat Joe, Snoop Dogg, Jadakiss ou Lil Wayne). En cinq ans, son style de prod a évolué avec l’acquisition de nouveau matériel et son statut a fait un bond gigantesque lorsqu’il est devenu le nouveau DJ officiel d’Eminem (en remplacement de DJ Green Lantern viré pour crime de lèse majesté envers 50 Cent).

En préparation depuis trois ans environ, Chemical Warfare allait nous rendre compte de l’évolution d’Alchemist. Nous en avions eu un avant-goût avec son EP The Cookbook sorti fin 2007, dont est tiré l’extrait « Lose Your Life » feat Snoop Dogg, Pusha T des Clipse et Jadakiss. Ce titre anxiolytique se retrouve sur cet album, contrastant avec le brillant single « Smile », superbe morceau entre rap et soul d’un tout autre niveau, avec Twista et le chanteur Maxwell en guests. Chemical Warfare est sorti chez E1 Entertainment, ex-Koch Records.

Lire la suite Alchemist « Chemical Warfare » @@@1/2