Sheek Louch « Silverback Gorilla » @@@1/2


Faire partie d’un crew en nette perte de vitesse n’est jamais une mince affaire. Entre 2003 et 2005, les D-Block régnaient dans les rues de New-York, se partageant le territoire avec les Dipset avec un objectif étroitement commun : faire front au G Unit. Le vent a vite tourné depuis pour Jadakiss et Styles P, quittant…

Birdman « 5*Stunna » @@@


Depuis le (re)départ de Juvenile et de leur producteur maison Mannie Fresh du navire Cash Money Records, Birdman et son ‘fils spirituel’ Lil Wayne restent les seuls maîtres à bord. Après leur album en commun Life Father Like Son (disque d’or aux Etats-Unis) et en attendant patiemment le troisième volet de la trilogie The Carter de Weezy F prévu…

DJ Khaled « We The Best » @@@


« DJ KHALEEED !!! WE TAKIN OVER !! WE THE BEEEST !! THIS FOR THE HOOOD !! THIS FOR THE GHETTO !!! LISTENNN ! » Mais putain tu vas la fermer ta putain de gueule !!! Bon sang, il est insupportable ce type, une vraie plaie. On a vite compris que DJ Khaled était un pro de la méthode Coué dans le…

Armand Van Helden « Ghettoblaster » @@1/2


Dix ans après « You Don’t Know Me », Armand Van Helden est devenu une figure bien ancrée de la House made in America. Tellement ancrée qu’il ne quitte jamais son club et adore écouter sa propre musique. Le prix de cette attitude anti-darwinienne, un Ghettoblaster ni ghetto, ni explosif.

Fat Joe « Me, Myself & I » @@@


Avec All Or Nothing, Fat Joe a joué le tout pour le tout sans autre alternative avec un album à la fois street et mainstream, pour ne pas dire à double tranchant. Résultat entre tout ou rien ? ça sera rien, pas même un disque d’or. Cet insuccès a contraint le rappeur de revoir ses ambitions…

Method Man « 4:21… The Day After » @@@@


Voici l’interview fictive d’un businessman qui a préféré taire son nom afin de ne pas attirer modestement sur lui toute l’attention qu’il génère depuis qu’il est à la retraite. Ici, il est question de la sortie de ‘4:21… The Day After’ de Method Man, qui fait un retour en trombe après avoir essuyé de vive critiques…

DJ Khaled « Listennn… The Album » @@@


DJ Khaled alias Beat Novacane est un des représentants sur double-platines du Terror Squad. Son talent de producteur révélé au grand jour sur ‘All Or Nothing’ (« Temptation pt 1 & 2 ») de Fat Joe et son buzz important sur le biz des mixtapes lui a permis de décrocher un deal chez Koch Records….

Notorious BIG « Duets – The Final Chapter » @@@


Notorious BIG est mort, vive les morts ! Nous sommes le Noël 2005 et Diddy décide de faire un jubilé pour célébrer Biggie Smalls en invitant le gratin du rap et des producteurs. Bon autant être franc (et pas objectif), Biggie Duets masque en réalité une compilation de remixes. L’idée du multimillionnaire patron de Bad Boy…

Fat Joe « All or Nothing » @@@½


Au pays du Coca Cola et Mc Donald’s, des milk-shakes et pizzas taille XXL, il est normal de trouver pas mal de poids lourds, entendez par là des personnes en surcharge pondérale. Depuis la mort de son gr…and copain Big Pun début 2000, Fat Joe s’est curieusement mis à faire des albums lights, parlant de…

Ja Rule « R.U.L.E. » @@@½


Tha rule was back. Les genoux à terre après deux échecs consécutifs (l’affreux Last Temptation et Blood in my Eyes) et une campagne de dénigrement par le rouleau-compresseur Shady/G Unit/Aftermath, Ja Rule parvint à relever la tête. Merci 50 Cent sans qui notre rappeur de n’aurait pas donné le meilleur de lui-même sur ce sixième album sobrement appelé…

Nelly « Sweat »/ »Suit » @@½ x2


À une époque pas si lointaine, pour donner plus de prestige à leur discographie ou un tout un tas d’autres raisons, les rappeurs publiaient un double-album (2Pac, Biggie, E-40, Wu-Tang, Jay-Z, Nas…). Les Outkast, eux qui ne faisaient rien comme tout le monde, ont publié deux albums solo dans un même boîtier avec ‘Speakerboxxx & The…

Terror Squad « True Story » @@@½


Le Terror Squad faisait partie de ces super-groupes dont l’attente d’un 2e album se faisait pressante. Enfin, plus ou moins, car Fat Joe aka Joey Crack, Armaggedon, Remy Martin, Prospekt, DJ Khaled et le chanteur Toni Sunshine devront se débrouiller avec cet immense vide causé par la mort de Big Pun. Leur premier album, appelé…

Big Pun « Capital Punishment » @@@@@


Top. Avec Biggie, il était un « poids lourd » par excellence, un rappeur d’exception, d’environ 200 kilogrammes de lipides. Découvert par Fat Joe, il était en quelque sorte l’élève qui a surpassé le maître, une étoile devenue malheureusement filante puisqu’il nous a quitté le 7 Février 2000, encore très jeune (il n’avait que 28 ans)….