Sheek Louch « Silverback Gorilla » @@@1/2


Faire partie d’un crew en nette perte de vitesse n’est jamais une mince affaire. Entre 2003 et 2005, les D-Block régnaient dans les rues de New-York, se partageant le territoire avec les Dipset avec un objectif étroitement commun : faire front au G Unit. Le vent a vite tourné depuis pour Jadakiss et Styles P, quittant le géant Interscope pour respectivement Roc A Fella et le label indépendant Koch Records. Pour couronner le tout, leur quatrième homme Jae Hood finit par se sentir lésé et quitte violemment le collectif. Résultat des courses, D-Block et The Lox, c’est devenu bonnet blanc et blanc bonnet.

Seul Sheek Louch n’a pas eu à subir ce jeu des chaises musicales, mais lui va devoir poursuivre son effort avec son troisième disque. Et vu le flop de son confrère avec Supa Gangsta, Extraordinary Gentleman au dernier trimestre 2007, ce Silverback Gorilla allait difficilement échapper à cette épidémie de baisse de régime. 

Avec des productions de DJ Montay, Devine, Red Spyda, Street Runner et Dame Grease, il semble qu’effectivement le budget ait été revu à la diète, ce qui inévitablement peut influer sur la qualité de l’album. Un album qui s’introduit par un skit, pas terrible du tout comme démarrage. Du ‘screwed & chopped’ annonce « Think We Got A Problem », la première track avec Bun B et The Game en featuring, sur un instru mixant vibe Westcoast et Dirty South avec du son Eastcoast. Assez problématique, surtout que Sheek Louch se fait voler la vedette par ses prestigieux invités. Une personne avait un jour tenté le coup avec ce genre de mélange hétéroclite pour percer dans le rap, c’était Mims avec sa soupe réchauffée « This Is Why I’m Hot ». Hum…, passons.

Notre MC du Yonkers parvient tout de même à émerger du raz-de-marée sudiste, non sans boire la tasse par deux fois (« Rubber Grip » feat Fat Joe & Styles P et « We Comin’ » feat UNK).

Une fois échoué sur la côte (Est…), Sheek vêt son treillis militaire et s’en va-t-en guerre avec ses compagnons d’armes Jadakiss et Styles pour former une alliance « D-Block/Dipset » avec Jim Jones et Hell Rell. L’union fait la force comme dit la devise. Les obus sont lancés (« That’s A Soldier », « We At War » aux teintes reggae-dub), le gros de l’artillerie lourde se trouve sur « Gettin’ Stronger » réunissant les Lox pour une marche dévastatrice, renforcée par des riffs de guitare électrique.

Jusqu’au bout, le Silverback Gorilla maintient son offensive avec l’hymne street « Go Hoodlums ». La mentalité guerrière proéminente sur cet opus laisse place à des moments d’accalmie et de bonne humeur, c’est le cas du single « Good Love », soulful et agréable grâce à sa ligne de basse.

Sur « Don’t Be Them », Louch rappelle – entre de nombreux name-droppings – cette règle Hip Hop importante, celle de toujours rester soi-même et garder la tête sur les épaules dans le rap game. Pas de cadeaux en revanche pour « What What » qui usurpe le célèbre gimmick de NORE et un « 2 Turntables and A Mic » au beat inadéquat. Le tir est corrigé avec l’introspectif « Mic Check », où il retrace ses débuts dans le rap.

En définitive, Sheek Louch réalise des avancées à grands pas de Timberlands, même s’il lui arrive de patauger dans les zones marécageuses du South. À sa sortie, l’accueil a été certes plutôt frigide pour cet album n°3, qui désappointera probablement les hip-hopers qui espéraient un opus dans la continuité de After Taxes, considéré pour beaucoup comme le meilleur album d’un membre des D-Block avec Gangster and a Gentleman de Styles P.

Croisons les doigts pour que l’album de Jadakiss chez Roc A Fella/Def Jam redonne un coup gaz aux Lox, en vue du futur LP du groupe.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.