Jay Rock « Follow Me Home » @@@@


Autre révélation rap westcoast de cet été : Jay Rock. Son nom circule depuis plusieurs années et il a déjà eu l’occasion d’ouvrir plusieurs dates pour des poids lourds du gangsta-rap comme The Game et 50 Cent. Vu l’émulation qui entoure les rookies californiens comme Kendrick Lamar (avec qui il forme le groupe Black Hippy), Dom Kennedy et les Pac Div, Jay Rock a bénéficié de cet engouement autour génération en marche. D’autant plus que, comme c’est le cas de Kendrick, il peut compter sur des anges-gardiens renommés, à savoir Dr Dre, Snoop Dogg et DJ Quik, qui a participé au mixage de Follow Me Home, ce premier album. Game, qui sort son RED Album avant la rentrée, n’a qu’à bien se tenir…

Passée l’intro, Jay sonne immédiatement le « Code Red ». Le ‘dress code’ rouge, la couleur des Bloods. Le gars n’est pas là pour rigoler, ni pour faire être joué en radio. Il est sérieux et très crédible lorsqu’il relate les histoires de gang et les conflits entre minorités, comme sur le single « Just Like Me » (sur un très bon instru de Terrace Martin), un brin pacifique. L’instru de « Code Red » réalisé par Phonix Beats sonne comme un beat de Dr Dre post-2001, jusqu’aux notes de piano. Il en est de même pour « Elbows ». Les lyrics de Jay Rock vont droit au but. Pas la peine de chercher des métaphores compliquées, il parle de l’environnement hostile qui l’entoure comme ça lui vient et comment il en déjoue les pièges ou profite des situations. Malgré son petit gabarit, sa voix rocailleuse en impose, comme pour d’autres rappeurs comme son aîné Game, ou Shyne par exemple. Son style rentre-dedans est mis en valeur sur des morceaux nerveux (« I’m Thuggin » et « Bout Dat » produit par Focus).

La faction des Black Hippy (Jay Rock plus Kendrick, Ab-Soul, Schoolboy Q) se réunit sur l’extrait « Say Wassup », et dans une moindre mesure « Hood Gone Love It », et son boss Tech N9ne veille au grain en apparaissant sur « Killed or Be Killed ». Derrière la fine silhouette de Rick Ross sur « Finest Hour » se dissimule une production raffinée de la J.U.S.T.I.C.E League avec en prime la participation de BJ The Chicago Kid. Ce titre avec le laid-back « Westside » feat Chris Brown (produit par Tha Bizness) sont des douceurs à côté des autres tracks. Pour finir, « All My Life » convie Lil Wayne pour deux couplets et Will.I.Am pour un refrain plus que correct ! Et en plus, le sample des Cool & Dre est superbe. Jay Rock ne se font pas de notre gueule sur Follow Me Home, un album STRAAANGE Music.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Rémi Lafon dit :

    L’album de l’été. propre, avec une homogénéité certaine. Jay n’est probablement pas le meilleur rappeur de tous les temps, mais on sent un boulot écrit et produit dans une même logique tout au long de ce double album vraiment plaisant. Chronique synthétique et efficace.

    J'aime

  2. melo's way dit :

    Album hyper lourd et bonne chronique (ou devrais-je dire « chronic »)
    .

    J'aime

Répondre à melo's way Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.