Archives du mot-clé Sounwave

Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@


Alleluia, King Kendrick est revenu parmi nous avec son troisième album chez Aftermath. Dayumn! D’accord, le rendu final n’a pas la gueule de la tracklist inventée par un fan promettant un orgasme auditif avec des noms comme Kanye West, Q-Tip, Andre 3000, Thundercat et D’Angelo, aucun de ces noms n’y figure. Faut se l’avouer, cette hypothétique tracklist nous avait tous surexcités peu après l’extrait « Heart 4 » qui nous donnait un mystérieux rendez-vous pour le 7 Avril, rendez-vous qui fut ajourné au vendredi suivant, le 14.

Illustré par cette pochette semblable à une couv’ de magasine, DAMN. a été, le jour même de sa sortie, aussitôt sacralisé (le terme ‘classique’ était déjà lâché sur les RS) et fait l’objet de théories (pas si farfelues soit-dit en passant) autour d’un possible second album (parce que GOD/DAMN, DAMN/NATION), ce qui en soi n’a plus rien d’impossible en 2017. Pour mettre les choses au clair, l’intéressé a réfuté cette possibilité. Et tant qu’à mettre les choses au clair, ‘Damn’ ne se lit pas au sens du juron (« mince », NdT), il a fallu lire les récentes interviews de monsieur Lamar qui expliquait que la religion était l’élément central de ce nouvel opus pour comprendre que le titre se lit par « damné », « satané ». Être Kendrick, marcher sur ce destin extraordinaire, ce n’est pas simple.

Lire la suite Kendrick Lamar « DAMN. » @@@@

Thundercat presents « Drunk » @@@@½


Au début de sa modeste carrière, Stephen Bruner n’était crédité que pour ses dons de bassiste pour des artistes allant des membres des Sa-Ra à la reine Erykah Badu. Mais ça ne suffisait pas, son potentiel artistique lui réclamait de créer sa propre musique, un potentiel que ce sorcier de Flying Lotus a vu, lu et cru en lui. FlyLo le signe sur son label Brainfeeder, lui produit ses deux premiers albums apocalyptiques alors qu’une complicité s’installait entre eux deux, puisqu’ils n’ont eu de cesse de collaborer l’un pour l’autre, avec à chacune de leurs créations un émerveillement certain.

Lire la suite Thundercat presents « Drunk » @@@@½

Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@


Regardez-le bien dans les yeux sur la pochette car ce n’est pas tous les jours que le Black Lip Pastor se sépare de ses lunettes de soleil qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente. Ce n’est pas pour une histoire de style ou de coquetterie qu’Ab-Soul porte constamment des lunettes de soleil, mais à cause d’une hyper-sensibilité à la lumière. Et avec le temps, il n’y a pas que sa vue qui s’est assombrie, Do What Thou Wilt. est un album incolore.

Lire la suite Ab-Soul « Do What Thou Wilt. » @@@

ScHoolboy Q « Blank Face LP » @@@@


Parmi les Black Hippy, il y a d’abord Kendrick Lamar, l’intello de Compton et protégé de Dr Dre, celui qui tire le groupe, le label TDE et le rap tout entier vers le Haut; Jay Rock, le tHug pur jus originaire de Watts qui démarre ses couplets sans vaseline; Ab-Soul, le poète emo-street de Carson cacHé derrière des verres à la Eazy-E; et enfin l’Homme au bob, la personnalité qui nous intéresse particulièrement ici, ScHoolboy Q, le bandit carburant à la lean qui nous vient de Hoover Street.

Lire la suite sur SURL Mag →

Bas « Too High To Riot » @@@½


Déjà le second (mini) album de Abbas Ahmad dit Bas, rappeur du label Dreamville Records. Pourquoi s’intéresser à ce rappeur? Parce qu’il a des origines soudanaises, parce qu’il est né à Paris, parce qu’il a fait ses études dans le Queens à New-York, parce qu’il est révélé par J.Cole… Parce qu’il est doué, parce qu’il a sorti un premier album Last Winter l’an passé et pour tout ça il fallait s’attarder sur Too High To Riot.

Lire la suite Bas « Too High To Riot » @@@½

Mac Miller « GO:OD AM » @@@@


On va commencer par un paragraphe d’intro ma Foi classique. Fort d’un succès majeur en indépendant avec Blue Slide Park et Watching Movies With The Sound Off chez Rostrum,  Mac Miller est passé en major en signant chez Warner un deal de 10 millions de dollar (d’après la rumeur) pour ouvrir son label REMember Music. From the bottom… maintenant le revoilà après un an de silence radio depuis sa mixtape Faces avec son troisième LP GO:OD AM. C’est là qu’il faut cliquer pour lire la suite si vous naviguez depuis le site.

Lire la suite Mac Miller « GO:OD AM » @@@@

Jay Rock « 90059 » @@@@


Jay Rock fut l’un des premiers membres des Black Hippy à se lancer dans le grand bain, c’était en Juillet 2011 avec Follow Me Home chez Strange Music (et non pas TDE) juste après Section.80 de Kendrick. Pour la suite, il a fallu s’armer de patience alors que ses camarades enchaînaient les sorties. La période de procrastination pour se lancer dans la préparation d’un second album a été suffisamment longue pour que le management de Top Dawg développe une stratégie commerciale innovante pour mesurer l’envie des fans : avancer la date de sortie de 90059 en fonction des pré-commandes. Suivant ce principe, de la date initiale de Décembre 2016 on est passé en quelques jours à peine à 11 Septembre 2015.

Lire la suite Jay Rock « 90059 » @@@@

Kendrick Lamar « To Pimp a Butterfly » @@@@@


Aout 2013, le couplet de Kendrick Lamar sur « Control » de Big Sean crée un énorme séisme qui a secoué tout le rap américain comme cela n’est pas arrivé depuis très longtemps. Son but : devenir le numéro 1, en se couronnant lui-même Roi de la Côte Est. Culotté, sans parler du name-dropping, suscitant des réactions de toute part. Et après, « que de la gueule » ? Détrompez-vous, To Pimp a Butterfly est l’oeuvre d’un artiste qui a les épaules d’un leader-né, une oeuvre plus Noire qu’il n’y parait. Il n’y a qu’à regarder la pochette renversante de l’album pour le comprendre.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Ab-Soul « These Days… » @@@½


Il aura fallu un ultimatum à son label Top Dawg Entertainment pour que Herbert Stevens alias Ab-Soul puisse sortir These Days…, qui à l’origine était prévu de s’intituler Black Lips Pastor. Ce troisième projet du hippy noir semble être né dans la douleur, et c’est peut-être dans des conditions difficiles qu’il a été conçu.

Lire la suite Ab-Soul « These Days… » @@@½

ScHoolboy Q « Oxymoron » @@@@ [deluxe edition]


Schoolboy-Q-Oxymoron

« Mon nom vient d’un pimp qui s’appelait Schoolboy. De mon tier-quar. Il est pimp. Plutôt, il l’était. Il venait de mon hood, de Hoover. Mais ce n’est qu’une des raisons de mon nom. Le véritable sens de mon surnom tient de moi pour avoir eu une note de 3.3 (B+, NdT) au lycée. »

– Quincy Matthew Hanley alias ScHoolboy Q – 

Lire la suite ScHoolboy Q « Oxymoron » @@@@ [deluxe edition]

Isaiah Rashad « Cilvia Demo » @@@@


Isaiah-Rashad-clivia demo

Voici Isaiah Rashad, la nouvelle recrue de TDE, le bastion des fameux Black Hippy. Fraîchement signé en même temps que la sensation SZA sur le label californien le plus ‘hot’ du moment (ça fait une paie que je n’ai pas usé de cette expression), ce lyrisme qui nous arrive du Tennessee n’a pas tarder à faire grimper les paris avec une apparition aux cyphers des BET Awards ce premier projet, à mi-chemin entre un album et une mixtape. Cilvia Demo est – disons – un album concept dévoilant les esquisses d’un avenir joliment tracé.

Lire la suite Isaiah Rashad « Cilvia Demo » @@@@

Kendrick Lamar « Good Kid, m.A.A.d. City » [Deluxe Edition] @@@@@


Souvenez-vous, dans le numéro de Now Playing de début 2012, un article a été consacré à Kendrick Lamar expliquant pourquoi il avait ses chances de marquer les esprits durant l’année. À vrai dire, qui doutait que Good Kid, m.A.A.d. City allait devenir un des albums rap de 2012, ou pourquoi pas même 2013 ? Le plébiscite est tel au point que quelques artistes l’ont félicité pour son album, du style Janelle Monae, Ice Cube, Flying Lotus, Lupe Fiasco…

Lire la chronique complète de l’édition standard sur Now Playing →

Lire la suite Kendrick Lamar « Good Kid, m.A.A.d. City » [Deluxe Edition] @@@@@

Ab-Soul « #controlsystem » @@@@


Après Kendrick Lamar, Jay Rock et Schoolboy Q, au tour d’Ab Soul, quatrième et dernier membre des Black Hippy, de se (re)lancer avec son second projet chez Top Dawg Entertainment. Jusqu’à présent c’était le rappeur plus discret du groupe, celui qui apparaissait principalement aux côtés de ses partenaires sans trop faire de vagues; après écoute de #controlsystem, notre vision d’Ab Soul a radicalement changé : il est l’arme secrète des Black Hippy.

Lire la suite Ab-Soul « #controlsystem » @@@@

Schoolboy Q « Habits & Contradictions » @@@½


Après Jay Rock et Kendrick Lamar, au tour du Black Hippy Schoolboy Q de faire ses preuves avec Habits & Contradictions, son second album digital. Parce que comme eux et ses collègues du label Top Dawg Entertainment comme les Pac Div, il fait partie de ces nouvelles sensations de la westcoast sur lesquelles on compte pour les dix prochaines années.

Lire la suite Schoolboy Q « Habits & Contradictions » @@@½

Jay Rock « Follow Me Home » @@@@


Autre révélation rap westcoast de cet été : Jay Rock. Son nom circule depuis plusieurs années et il a déjà eu l’occasion d’ouvrir plusieurs dates pour des poids lourds du gangsta-rap comme The Game et 50 Cent. Vu l’émulation qui entoure les rookies californiens comme Kendrick Lamar (avec qui il forme le groupe Black Hippy), Dom Kennedy et les Pac Div, Jay Rock a bénéficié de cet engouement autour génération en marche. D’autant plus que, comme c’est le cas de Kendrick, il peut compter sur des anges-gardiens renommés, à savoir Dr Dre, Snoop Dogg et DJ Quik, qui a participé au mixage de Follow Me Home, ce premier album. Game, qui sort son RED Album avant la rentrée, n’a qu’à bien se tenir…

Lire la suite Jay Rock « Follow Me Home » @@@@