Lil Wayne « Tha Carter IV » [Deluxe edition] @@@½


Lil Wayne est sans doute le rappeur le plus hyperactif que l’on ait rencontré dans ce bas monde. Tenez, rien qu’en 2010, il a sorti trois albums : la compilation Young Money, son essai rock autotuné, le désastreux Rebirth, et I Am Not a Human Being qui était sorti alors qu’il purgeait sa peine de prison….

The Game « The R.E.D. Album » @@@


Contrairement à ce que l’on pourrait croire, The RED Album n’est pas qu’une simple allusion à la couleur sang du gang des Bloods dont fait partie Jayceon Taylor alias Game, il s’agit selon lui d’exprimer à nouveau son entier dévouement (‘re-dedication’ en US) à son quartier de Compton.

Royce Da 5’9 « Success is Certain » @@@


Success is Certain est la séquelle de Death is Certain, considéré par beaucoup comme l’album référence de Royce Da 5’9, non pas le successeur de Street Hop bien qu’il partage avec la plupart des producteurs présents sur ce nouvel album (Nottz, Streetrunner, Mr Porter et DJ Premier à l’éxécutif). Le succès, Royce nage en plein…

Lil Wayne « I Am Not a Human Being » @@@½


Les affaires tournent à plein régime pour Lil Wayne. Sa compilation We Are Young Money et son pseudo album rock autotuné Rebirth sont chacun plaqués or, son poulain Drake est platine, son featuring sur le single « No Love » d’Eminem fait un tabac et son nouvel album I Am Not A Human Being (Young Money/…

Fat Joe « The Darkside vol.1 » @@@½


Quelle daube c’était J.O.S.E. 2, rholala… Le Gros Joe avait touché le fond, et faut arrêter de dire que c’est la faute des prods. 50 Cent a beau le beefer, de toute façon la crédibilité du Don Cartagena était en lambeaux depuis qu’il promettait de sortir de bons disques. La donne a changé, il est…

ROYCE Da 5’9″ « Street Hop » @@@@


Street Hop de Royce Da 5’9 produit par DJ Premier, présenté tel quel, ça suscite beaucoup d’excitation. La toute première fois que Primo a produit pour Royce, c’était sur son premier LP Rock City, l’association des deux a fait un grand « Boom ». Que Primo gère l’exécutif est l’assurance d’un album lourd et solide. Si…

Slaughterhouse (éponyme) @@@@


Ze big buzz hip-hop indé, c’est eux : Slaughterhouse. Prenez le temps de voir cette dream-team de rappeurs dont le but commun est de forcer le destin ensemble et faire en sorte que chacun soit reconnu à sa juste valeur, car ils sont liés le même point commun : ils auraient pu finir dans les…

Fabolous « Loso’s Way » @@1/2


Je pensais qu’un jour Fabolous referait un album de l’acabit de Real Talk, le plus réussi à ce jour pour ma part, mais je ne me fais pas trop d’illusions. Il a beau faire partie de la catégorie des rappeurs mainstreams, j’ai du mal à le considérer comme un rappeur pro. Pour essayer de faire…

Twista « Category F5 » @@@


Le 14 Juillet 2009, c’était jour de Fête Nationale en France. Aux Etats-Unis, une tornade de catégorie 5 (intensité et dommages maximum) menaçait la Cité du Vent : le 5e album de Twista. Comme on le sait tous, les prédictions météo ne sont pas une science exacte et il fallait vérifier par nous-mêmes, à nos risques…

Capone-N-Noreaga « Channel 10 » @@@1/2


Il y a des retours qui font plaisir à voir mais qui ne créent plus tellement d’agitation, parce qu’on se dit qu’il ne referont jamais ce qu’ils ont fait auparavant et que leur gloire est derrière eux. C’est vrai, on ne court plus chez son disquaire prêt à claquer ses thunes quand on voit un…

Ludacris « Theater of the Mind » @@@@


DEF JAM RECORDINGS PRESENTS A DISTURBING THA PEACE PRODUCTION A FILM FROM CHRISTOPER ‘LUDACRIS’ BRIDGES STARRING LUDACRIS « THEATER OF THE MIND » CO-STARRING  FLOYD MAYWEATHER JR  CHRIS ROCK  SPIKE LEE  VING RHAMES  JAMIE FOXX  JAY-Z  NAS  THE GAME  LIL WAYNE  COMMON  WILLY NORTHPOLE  PLAYAZ CIRCLE  T-PAIN  T.I.  RICK ROSS  PLIES  CHRIS BROWN MUSIC FROM LUDACRIS  DJ PREMIER…

LL Cool J « Exit 13 » @@@½


Cela faisait des plombes que LL nous promettait que le prochain album sera « plus hip-hop ». À chaque fois depuis The GOAT, il nous radotait ce discours trompeur. Maintenant qu’il s’apprête à quitter Def Jam après 24 ans de bons et loyaux services avec Exit 13, son 13e disque, le pionnier du Queens se retrouve l’âme…

Fat Joe « The Elephant in the Room » @@@


Pour des raisons qui me dépassent, Me, Myself & I avait réussi à plaire à ceux qui attendaient Joey Crack au tournant, sauf moi. Personnellement, comme peu d’autres, je n’ai pas été convaincu d’un pouce par l’authenticité de cet album. D’abord par le principe de ramener New-York avec des instrus de producteurs de Miami, un Scott Storch…

Sheek Louch « Silverback Gorilla » @@@1/2


Faire partie d’un crew en nette perte de vitesse n’est jamais une mince affaire. Entre 2003 et 2005, les D-Block régnaient dans les rues de New-York, se partageant le territoire avec les Dipset avec un objectif étroitement commun : faire front au G Unit. Le vent a vite tourné depuis pour Jadakiss et Styles P, quittant…

Fat Joe « Me, Myself & I » @@@


Avec All Or Nothing, Fat Joe a joué le tout pour le tout sans autre alternative avec un album à la fois street et mainstream, pour ne pas dire à double tranchant. Résultat entre tout ou rien ? ça sera rien, pas même un disque d’or. Cet insuccès a contraint le rappeur de revoir ses ambitions…

Fat Joe « All or Nothing » @@@½


Au pays du Coca Cola et Mc Donald’s, des milk-shakes et pizzas taille XXL, il est normal de trouver pas mal de poids lourds, entendez par là des personnes en surcharge pondérale. Depuis la mort de son gr…and copain Big Pun début 2000, Fat Joe s’est curieusement mis à faire des albums lights, parlant de…