Fabolous « Loso’s Way » @@1/2


Je pensais qu’un jour Fabolous referait un album de l’acabit de Real Talk, le plus réussi à ce jour pour ma part, mais je ne me fais pas trop d’illusions. Il a beau faire partie de la catégorie des rappeurs mainstreams, j’ai du mal à le considérer comme un rappeur pro. Pour essayer de faire « comme les grands », ou plutôt « comme son ancien boss », Fabo a eu un super idée pour son second LP chez Def Jam : reprendre le concept de American Gangster de Jay-Z, c’est-à-dire s’inspirer d’un film de gangster pour mettre en scène sa vie inventée. En l’occurrence, le film qui lui a servi d’inspiration est Carlito’s Way. En soi, ce n’est pas l’idée du siècle, combien de rappeurs ne sont pas inspirés de films de gangster, Scarface en tête ? Autant vous prévenir, Loso’s Way n’est pas du gangsta rap et ne répond pas aux objectifs.

Quand on songe au fait que Fabolous a calqué son concept sur Jigga, il m’est venu à l’esprit cette tirade : « tant que je serai dans le métier, tu seras toujours second », voire une moins bonne place.  Prêt à montrer les crocs, le new-yorkais affiche haut et fort ses ambitions sur « My Way Intro » (prod. Streetrunner) et « It’s My Time » (prod. The Runners) avec la nouvelle révélation r&b de Def Jam, Jeremih. « Feel Like I’m Back » est pas mal, la prod des J.U.S.T.I.C.E. League passe bien. Très vite ça se gâte avec « Imma Do It » feat Kobe sur un instru raté de Khalil, le sample ressemble à une bande de K7 audio passée en accéléré, pour ensuite enchaîner sur une session rap/r&b avec les hits « Everything, Everyday, Everywhere » en compagnie de Ryan Leslie et Keri Hilson, suivi de près par « Throw It In The Back » avec The-Dream au refrain et son acolyte Tricky Stewart aux commandes.

Fabolous a énormément de mal de s’éloigner des tracks rap/r&b et des featurings haut de gamme, c’est sa marque de fabrique et sa plus grosse faiblesse. Il remet le couvert sur cet album après un From Nothin To Somethin décevant : « Makin’ Love » avec Ne-Yo qui évite le naufrage, « Last Time » feat Trey Songz, toutes deux réalisées par Jermaine Dupri (avec l’assistance de LRoc et No I.D.), et « The Fabolous Life » avec Ryan Leslie de nouveau. On est très loin de l’idée que l’on s’était faite de Loso’s Way, à savoir un ersatz de American Gangster. Cette pseudo-fiction est en réalité à peine mieux que son précédent album, parce que rien ne distingue schématiquement cet album de From Nothin To Somethin (ou Street Dreams) si ce n’est de reprendre le concept derrière Jay-Z sans l’exploiter pleinement comme lui l’a fait, musicalement et lyricalement. Jigga, d’ailleurs, est le seul rapport direct qu’il puisse y avoir avec American Gangster puisque la prod de « When The Money Goes » en est un ‘leftover’ d’American Gangster. Fabolous a juste conservé le refrain original de Jay-Z, le titre a été remplacé par « Money Goes, Honey Stays », et pis c’est tout. La personne derrière cette manigance n’est autre que le producteur du morceau : Jermaine Dupri.

Alors après une première partie aux accents Dirty South (faut dire ce qui est), un milieu d’album r&b commercial comprenant également un featuring de Lil Wayne pour la forme (« Salute ») et une collabo avec les potes du quartiers (« There He Go » avec Paul Cain, Freck Billionaire et Red Café) pour la formalité, reste une troisième partie plus new-yorkaise dans l’esprit. D’abord timidement avec « Pachangas » (prod. Sid V), agréable son sample, ensuite plus franchement avec « Lullaby » dont on reconnaît la patte sinistre d’Alchemist et des scratches signés Just Blaze. Marsha Ambrosius participe au titre le plus touchant de l’album, le plus personnel de Loso, « Stay », où il parle de ses relations avec son père. « I Miss My Love » termine l’écoute sur un beat de Sean C & LV, une fin malheureuse mais digne. Mais malgré des efforts sur le flow, Loso’s Way a été pesé et jugé insuffisant.

Un mot pour ajouter que je n’ai pas eu l’occasion d’écouter les bonus tracks, ni de regarder le mini-Film Loso’s Way dispo sur la version deluxe. C’est dingue l’argent qu’on peut gaspiller  dans la production d’un album sans grand intérêt.

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. davidkay dit :

    I Miss my love est une tuerie on est d’dans direct

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Etant un grand fan de fabolous, j’ai trouvé son album plus que correcte. Même si c’est toujours la même recette je trouve qui fait sa pas mal. Bref des très bons bangers (« Your Baby », « Imma Do It »), des titres mélancolique marquant(« I Miss My Love », « Lullaby »), des autres gros son (« Fabolous Life », « My Time », « Feel Like I’m Back »), il y a juste les feat r&b que j’ai trouvé saoulant (à part « Throw It In the Bag »). Bref, un très bon album que se soit niveaux instrus que prefs.

    J'aime

    1. Milanico dit :

      C’est etrange d’etre fan de Fabolous et de pas aimer les feats RnB, c’est un peu sa marque de fabrique.

      J'aime

  3. Big Ad dit :

    Fabolous a pas changé sa manière de faire depuis qu’il a explosé en 2001, à l’époque où le rap mainstream n’était qu’une question de Bounce… Et si à une époque ça passait, maintenant ça prend plus. Par contre je trouve que cet album est son meilleur depuis son premier parce que notamment il nous fait replonger dans cette époque du début des années 2000 qui paraît un peu loin maintenant (n’y voyez aucune nostalgie). Je te trouve un peu dur pour le prod de DJ Khalil, et je trouve que le refrain de Kobe est bon ! Sinon c’est vrai que globalement, c’est du divertissement qui n’a pas grand intérêt.

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      Ah j’ai presque vomit la prod moi lol alors que j’adore Khalil d’habitude.

      J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.