Twista « Category F5 » @@@


Le 14 Juillet 2009, c’était jour de Fête Nationale en France. Aux Etats-Unis, une tornade de catégorie 5 (intensité et dommages maximum) menaçait la Cité du Vent : le 5e album de Twista.

Comme on le sait tous, les prédictions météo ne sont pas une science exacte et il fallait vérifier par nous-mêmes, à nos risques et périls, la puissance destructrice de ce phénomène récurrent qui en 15 ans n’a cessé de souffler périodiquement des tourbillons de vent dans le rap game, mais dont la force diminuait au fil des ans depuis son passage dans le mainstream.

Plusieurs éléments ont fait que les spécialistes ont rehaussé le niveau d’alerte pour en arriver à la Category F5. Premièrement, le repêchage de Twista chez la major EMI après un bref passage chez Koch Records avec les Speedknot Mobstaz et son Get Money Gang. Deuxièmement, un retour aux sources avec la contribution des producteurs locaux Toxic et The Legendary Traxster. Quel est le bilan des dégâts à J+7 ?

Quelques jours après le passage de Twista, on peut dire que c’est passé près de la catastrophe. Je laisse l’ambiguïté planer pour le moment. Si les prévisions se révélaient alarmistes, elles ont été là où le rappeur s’est montré imprévisible.

Disons que la trajectoire était connue dès le départ par les amateurs de twisters. A partir de là, les auditeurs connaissaient déjà les risques et ce à quoi il fallait s’attendre : des tracks gangsta shit et bling bling (le brillant single « American Gangsta », le classique mais pas moins redoutable « Hustla » produit par Streetrunner avec un refrain non-crédité de Lil Wayne* et « Walking On Ice » feat OJ Da Juiceman & Gucci Maine, très passable), des slow-jamz qui n’atteindront jamais le niveau de « Slow Jamz » (du meilleur au moins bons : « Wetter », « Gotta Get Me One » avec feu Static, « Yo Body » feat Do or Die & Johnny P et en dernier « Yellow Light » avec R Kelly). Ce qui n’empêche pas Twista de faire quelques accélérations instantanées fulgurantes typiques du ‘tongue twisting’, bien que l’on sent comme un certain essoufflement et moins d’endurance. Sinon aucun effet de surprise ou innovation dans le style, inchangé depuis Kamikaze, les gros producteurs en moins. Un statisme artistique regrettable, même si des titres comme « Hustla », « Jump Off » et « Fire » feat Lil Boosie sont retentissants dans leur genre.

Ce que le public n’avait pas prévu mais qui ne surprendra personne : l’autotune. On en trouve partiellement sur « Yellow Light », « Yo Body », « Billionnaire » feat Busta Rhymes… C’est supportable. J’espère que les habitants alentours ont eu le même réflexe que moi dès les premières secondes de « On Top » : se barricader et se mettre des bouchons dans les oreilles si vous ne souhaitez pas subir des synthés de musique techno et un Akon obsolète. Le banger « Birthday » ne nous fera pas sortir dans les clubs en ‘resuçant’ (j’emprunte ton terme Crazy Horus) du « In Da Club » de 50 par ci et du « Goodies » de Ciara par là.

Si « Alright », produite conjointement par Kanye West et No ID, n’était pas une bonus track, ce serait sans doute la meilleure chanson rap de ce disque.

 

Twista fait la pluie et le beau temps sur la ville de Chicago avec un impact ma Foi relatif. Les auditeurs ne sont pas à l’abri d’averses, rafales de vents, changements brutaux de températures et de surtout d’effluves d’autotune. Category F5 est selon mes critères un album de 3e catégorie, comme son précédent album. Trois petits tours sur place et pis s’en va…

*si c’est bien lui dont il s’agit réellement.

2 réflexions sur “ Twista « Category F5 » @@@ ”

  1. Le gros problème de Twista, c’est qu’il se repose beaucoup trop sur son Flow, c’qui n’est, peut-être, pas reprochable en soi, sauf si on y ajoute le fait qu’il ne sait vraiment, mais alors, vraiment pas choisir ses Beats. Pour preuve, y’a qu’à écouter « On Top »…

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s