Raekwon « Shaolin vs Wu-Tang » @@@@


Le concept de cet album a germé dans la tête de Raekwon juste avant la sorti de 8 Diagrams du Wu-Tang Clan : produire un album estampillé Wu-Tang SANS RZA, à qui on lui reprochait de trop asseoir son contrôle sur la troupe de guerriers de Staten Island. Par ce crime de lèse-majesté, Raekwon est…

Termanology & Statik Selektah are « 1982 » @@@½


Statik Selektah et Termanology sont nés au début du mouvement Hip Hop, vers 81-82, ils ont grandi avec et l’ont vécu de l’intérieur en plein âge d’or, comme tous ceux de la génération 80. Cette paire bostonienne formant le projet 1982 est somme toute classique, un MC et un producteur/DJ, dont l’objectif est plus facile…

Inspectah Deck « Manifesto » @@@


C’est toujours un événement en soi lorsqu’un des piliers du Wu-Tang débarque dans les bacs, même lorsqu’on évoque le nom d’Inspectah Deck. Brillant au sein du Wu (son légendaire couplet qui débute « Triumph »), en featuring (since 1998) et sur les derniers projets de ses semblables (notamment sur Chamber Music et le monumental « House of…

Meth●Ghost●Rae « Wu-Massacre » @@@½


Juste après la sortie de Only Built 4 Cuban Linx 2, Raekwon avait confirmé qu’un album en commun avec Method Man et Ghostface Killah était sur les rails. On en voit des tonnes chaque années des annonces sur des improbables collaborations qui n’en restent qu’au stade spéculatif (T-Wayne, Juelz Santana & Lil Wayne, CRS avec…

Wu-Tang « Chamber Music » @@@@


Il semblerait que les soldats du clan du Wu-Tang soient parvenus à un consensus, afin de mettre un terme à leurs divergences internes. L’abbé RZA a finalement su trouver la solution pour annihiler la tentative de rébellion de Raekwon the Chief et Ghostface Killah en satisfaisant une partie de leurs conditions : faire appel à…

RZA « Digi Snax » @@@1/2


L’architecte sonore du Wu-Tang Clan, le Abbot ou encore Bobby Digital, il existe une multitude d’appellations pour ce personnage énigmatique qu’est RZA, le MC/producteur qui cumule plus de quinze années de carrière en tant que tête pensante du Wu et une aura qui englobe maintenant le monde du cinéma (les BO de Ghost Dog, Kill…

Wu-Tang Clan « 8 Diagrams » @@@@


Décembre 2007, l’Hiver est froid et morne dans la ville natale du Hip Hop. New-York ne brille plus comme la capitale mondiale du rap game, il ne reste plus qu’un terrain délavé depuis que les vagues Dirty South ont déferlé à répétition aux Etats-Unis jusqu’aux côtes européennes. Les beefs à profusion ont remplacé l’esprit de…

Method Man « 4:21… The Day After » @@@@


Voici l’interview fictive d’un businessman qui a préféré taire son nom afin de ne pas attirer modestement sur lui toute l’attention qu’il génère depuis qu’il est à la retraite. Ici, il est question de la sortie de ‘4:21… The Day After’ de Method Man, qui fait un retour en trombe après avoir essuyé de vive critiques…

Masta Killa « No Said Date » @@@@½


Masta Killa est le dernier membre du Wu-Tang à avoir sorti son premier album, c’est pour ça que No Said Date (Nature Sounds) ce quelque chose de particulier par rapport aux autres membres du groupe. C’était un réel événement sur la planète Wu. Après onze ans de carrière rapologique et quatre albums avec le Wu-Tang Clan, voici…

Pete Rock « Soul Survivor » @@@@@


Dans la famille ‘albums incontournables de producteurs hip hop légendaires’, je choisis ‘Soul Survivor‘ premier du nom, sorti en 1998, soit quatre ans après le dernier album sorti avec son fidèle acolyte CL Smooth. Inutile de décrire la qualité de sa musique une nouvelle fois pour passer directement à la liste exceptionnelle des invités présents de…

Gang Starr « Moment of Truth » @@@@@©


Gangstarr, c’est d’abord un configuration très basique : un DJ et un MC, en parfaite symbiose. D’un côté, aux platines nous avons l’inoxydable DJ Premier et de l’autre, au micro, le grand maître à penser Guru. C’est grâce à cette alchimie totale entre ces deux hommes que nombreux de leurs albums sont devenus cultes, classiques, jusqu’à atteindre…

Big Pun « Capital Punishment » @@@@@


Top. Avec Biggie, il était un « poids lourd » par excellence, un rappeur d’exception, d’environ 200 kilogrammes de lipides. Découvert par Fat Joe, il était en quelque sorte l’élève qui a surpassé le maître, une étoile devenue malheureusement filante puisqu’il nous a quitté le 7 Février 2000, encore très jeune (il n’avait que 28 ans)….

Wu-Tang Clan « Wu-Tang Forever » @@@@©


Récapitulons. Après le boom de Enter The Wu-Tang, Method Man, ODB, Raekwon, GZA et Ghostface Killah ont sorti chacun leurs albums, échelonnés sur trois ans, cumulant wu-bangas, wu classics, dont deux classiques indiscutables, des disques d’or et des renommées internationales, chacun sur des labels différents, chacun affirmant son style, son égo, sa technique. On a…

Ghostface Killah featuring Raekwon & Cappadonna « Ironman » @@@@½©


Ghostface Killah a/k/a Tony Starks est le cinquième membre du Wu-Tang Clan a s’envoler en solo, c’était il y a de cela vingt ans. Enfin pas tout à fait solo-solo… cette information est inexacte. Compte tenu du prix du meilleur second rôle sur Only Built 4 Cuban Linx de Chef Raekwon, on peut considérer d’un…

Genius/GZA « Liquid Swords » @@@@@©


GZA, dit le Genius, était le troisième membre du Wu-Tang Clan à prodiguer un album solo en cette faste année 95, qui fut l’année de la consécration de platine pour Enter The Wu-Tang. Il s’agissait de son deuxième disque, le premier Words From the Genius étant sorti bien avant la fondation du crew, en 1991,…

Method Man « Tical » @@@@©


On a beau chercher dans tous les sens sur Google, difficile de connaître l’origine du surnom de Ticallion Stallion dont s’est affublé Clifford Smith alias Method Man. Une chose semble évidente : sur l’échiquier du cerveau RZA, il est le cheval (‘ticallion’ signifie ‘étalon’). En raccourci, ça donne Tical, le nom de ce premier album paru…

Wu-Tang Clan « Enter the Wu-Tang (36 Chambers) » @@@@@©


9 Novembre 1993. Cette histoire, on la connaît tous, jusque sur le bout des ongles, comme chacun des refrains de ce monument sacré. Enter The Wu-Tang (Loud Records) raconte les débuts de huit combattants légendaires venus de Brooklyn et Staten Island, rebaptisé Shaolin, et de leur abbé, ce maître à penser qui les guidera tels…