Pete Rock « Soul Survivor » @@@@@


Dans la famille ‘albums incontournables de producteurs hip hop légendaires’, je choisis ‘Soul Survivor‘ premier du nom, sorti en 1998, soit quatre ans après le dernier album sorti avec son fidèle acolyte CL Smooth. Inutile de décrire la qualité de sa musique une nouvelle fois pour passer directement à la liste exceptionnelle des invités présents de ce grand classique du Chocolate Boy Wonder gravé dans les mémoires du hip hop.

A commencer par son alter-ego CL Smooth évidemment, faisant leurs retrouvailles sur « Da Two« ; quelques membres du Wu-Tang Clan comme Method Man, Cappadonna, Ghostface Killah, Inspectah Deck et l’illustre Raekwon (sur « The Game« ); la crème de la crème des lyricistes avec Big Pun (RIP), Black Thought des The Roots, Tragedy Khadafi, et Common (Sense); des monstres sacrés et anciens comme qui dirait tels que Lord Tariq & Peter Gunz, Large Professor, Heavy D sans ses Boys et Kool G Rap; quelques chanteurs aussi: Ms Jones, Carl McIntosh,…; deux membres de QueensBridge, à savoir Prodigy des Mobb Depp et Noreaga des CNN; deux pointures de la Westcoast aussi, j’ai nommé l'(ex) moitié du Dogg Pound Kurupt et MC Eiht; reste encore O.C., Sticky Fingaz des Onyx et le raggaman Beenie Man. Seul Pete Rock était capable de réunir une foule d’artistes aussi renommés que confirmés, avec Tony Touch je l’accorde.

Le style unique de hip hop jazzy de Pete Rock est garant de l’homogénéité de cet album/compilation. En plus de sa science du du sample et du beat qu’il marie à la perfection, notre producteur signe sur chaque morceau des couplets ou refrains qu’il récite avec sa voix chaude (pas aussi suave CL Smooth certes) et son attitude calme. Les combinaisons mortelles d’artistes sont presque parfaites ou originales, preuve avec « Tru Masters » et « Verbal Murder 2« . Pete s’autorise un morceau solo relatif à sa personne : le culte (dans les 2 sens du terme) « #1 Soul Brother« , son autre surnom. Des sombres tueries comme « The Game« , « Half Man Half Amazin » (clin d’oeil à Nas et produit par son ami Grap Luva) aux morceaux plus soul (le sublime « Mind Blowin« , « Take Your Time« ), il n’y a qu’un pas. ‘Soul Survivor’ compte sur les différents flows, les différentes voix et talents d’écritures pour démontrer l’adaptabilité de Pete Rock avec ses artistes et inversément. Un vrai régal auditif.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s