Sheek Louch « Donnie G: Don Gorilla » @@½


Critiqué pour sa politique artistique, Def Jam a tenté de se racheter une éthique hip-hop en repêchant des rappeurs qui ont trimé sur le marché de l’indépendant. Sheek Louch des D-Block a tiré le ticket gagnant de cette loterie et gagne un contrat avec le label new-yorkais après avoir sorti en 2009 Life on D-Block…

Ne-Yo « LibraScale » @@@@


Vu dans quelle direction va le r&b contemporain, c’est normal d’être méfiant vis-à-vis des récentes sorties. Surtout lorsqu’on voit le dernier album d’Usher, celui que l’on surnomme le prince du r&b donc forcément ze référence en la matière, il y a de quoi tellement c’est la cata : autotune et tendancieusement eurodance. Passons… sur le…

Game & DJ Skee « The Red Room » (mixtape) @@@½


Game (sans le ‘the’) a définitivement réalisé la meilleure opération de l’année de 2010 : en plus de publier son prochain album chez Star Trak, le MC de Compton a renouvelé son ordonnance chez Aftermath. Le RED Album sera produit par les Neptunes et Dr Dre, de quoi rendre jaloux tous ses haters, parmi eux…

Fabolous « Loso’s Way » @@1/2


Je pensais qu’un jour Fabolous referait un album de l’acabit de Real Talk, le plus réussi à ce jour pour ma part, mais je ne me fais pas trop d’illusions. Il a beau faire partie de la catégorie des rappeurs mainstreams, j’ai du mal à le considérer comme un rappeur pro. Pour essayer de faire…

Alchemist « Chemical Warfare » @@@1/2


Avec 1st Infantry, Alchemist a gravi un échelon décisif dans sa carrière : en plus de produire pour des figures majeures de l’underground (Prodigy, Evidence, Pharoahe Monch…), sa réputation lui a permis de se connecter avec des rappeurs mainstream (comme Fat Joe, Snoop Dogg, Jadakiss ou Lil Wayne). En cinq ans, son style de prod a…

Joe Budden « Padded Room » @@@1/2


Padded Room marque la fin de la traversée du désert pour Joe Budden. Son histoire pas drôle on en connaît les grandes lignes mais je vous refais le résumé : laissé pour compte par les responsables de Def Jam sous l’ère Shawn Carter (qui de toute façon ne le portait pas dans son coeur), le…

Ryan Leslie « Ryan Leslie » @@@1/2


Pas mal de mes contacts viennent me demander des conseils ou comment j’écris mes chroniques. J’avoue que ça me fait plaisir de pouvoir discuter musique et jouer les conseillers. Et ça me fait un peu peur des fois de réaliser de l’importance de l’influence que je porte dans mes avis lorsque je lis des commentaires…

Ne-Yo « Year of the Gentleman » @@@@


Ne-Yo est né sous une bonne étoile, celle qui le guidera vers le panthéon du rhythm’n blues. Cet artiste complet et brillant dans toutes les matières (composition, danse, chant, production, écriture,…) repéré par Jay-Z poursuit son ascension sur les marches de la gloire. En trois ans de carrière, chacune de ses apparitions a nourri peu…

Lil Wayne « Tha Carter III » @@1/2


Il est partout, PARTOUT je vous dis, c’est à en devenir dingue : sur la majeure partie des sorties rap/r&b du moment, sur MTV, sur toutes les lèvres, en tournée promotionnelle,… Lil Wayne, Lil Wayne et encore Lil Wayne. Impossible de le louper, il était même sur l’album des Little Brother ! En deux ans seulement,…

Fabolous « From Nothin’ to Somethin' » @@1/2


Quittant Atlantic pour Def Jam, Fabolous a vu dans ce transfert de label l’opportunité de jouer cartes sur table. Avec From Nothin To Somethin, le quatrième LP du rappeur de Desert Storm (label de DJ Clue), tous les atouts ont été mis de son côté pour lui donner un maximum de chance de rafler la…

Miri Ben-Ari « The Hip-Hop Violinist » @@@@


Le violon, cet instrument de musique classique très noble et bourgeois qui a accompagné les plus grandes symphonies jamais composées, en passant par Mozart, Beethoven jusqu’aux Quatre Saisons de Vivaldi, traversant plus de trois siècles d’histoire de la Renaissance à notre Ere Contemporaine. Quant on croise ce bijou d’orfèvrerie avec notre chère musique urbaine qu’est…

Nate Dogg « Nate Dogg LP » @@@½


Ce qui aurait dû être son 3e album solo, ‘Nate Dogg LP’ ne l’est pas spécialement. Malgré ses prestations remarquées à chacune de ses apparitions sur une chanson de n’importe quel artiste faisant appel à ses services, Nate Dogg porte un peu la poisse. Son premier double-album n’a jamais eu la reconnaissance méritée, seul ‘Music…

Cassidy « I’m a hustla » @@@


Cassidy ? Tout le monde en parlait été 2005. Pas à cause de son clip « B-Boys Stance » qui parodiait 50 Cent mais surtout pour son inculpation pour meurtre. Tiens tiens… ça ne vous rappelle pas la même histoire que Snoop avant la sortie de ‘Doggystyle’? Fini la rigolade, le protégé de Swizz Beatz…

Fabolous « Real Talk » @@@@


A tous ceux et celles qui s’étaient endormis à la moitié de ‘Street Dreams‘, c’était l’heure de se réveiller car Fabolous sortait enfin les crocs. Avec ‘Real Talk‘, le rappeur était carrément en passe de piquer la vedette à des poids lourds confirmés tels que Jadakiss, Fat Joe, Mobb Deep, Method Man, etc… pour représenter la Eastcoast…

Clipse « Lord Willin' » @@@@½


Voici l’un des duos de rappeur les plus authentiques de ce début de millénaire : les Clipse. Pourtant, au départ, aucun paramètre n’avantageait ces deux frangins natifs du Bronx pour sortir un jour un néoclassique Hip Hop : ils viennent de Virginia Beach, un bled à mi-chemin entre la Eastcoast et le Sud (casse-tête pour étiqueter…