Archives du mot-clé Prodigy discography

Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@


Prodigy est un indécrottable personnage du paysage rap Eastcoast. L’infâme soldat vétéran des Mobb Deep est encore et toujours là, underground, micro et plume en mains, le flow empestant les fragrances de caniveaux du Queens. Le succès de l’album des vingt ans The Infamous Mobb Deep et la tournée qui a suivi ont merveilleusement témoigné de l’estime intact pour lui et son comparse Havoc. Mais des deux, c’est encore et toujours lui qu’on va préférentiellement écouter en premier. Le voilà qu’il revient avec son premier album solo depuis quatre ans au moins, Hegelian Dialectic: The Book of Revelation, avec plein de choses sur la conscience à nous dévoiler.

Lire la suite Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@

Prodigy x Boogz Boogetz « Young Rollin Stonerz » @@@½


Le vétéran Prodigy des Mobb Deep nous propose un nouveau projet indépendant paru chez Infamous Records, un album collaboratif avec le jeune boug Boogz Boogetz, un rappeur qui fait son trou depuis 2012, année de sortie de sa mixtape C.O.O.L. A eux deux, ils forment les Young (…?) Rollin’ Stonerz, un tandem fumeux qui sonne comme aucun autre projet des projects du  Queens.

Lire la suite Prodigy x Boogz Boogetz « Young Rollin Stonerz » @@@½

The Infamous Mobb Deep @@@@


mobb-deep-the-infamous-2014-cover

Quoi de mieux que d’apposer un titre éponyme sur un album qui représente plus de vingt ans de carrière ? On parle du huitième opus du duo de Queensbridge devenu légendaire qui était à deux doigts d’une rupture.

Huit ans d’attente. Après Blood Money qui fut très boudé à l’époque à cause de cette alliance très mal perçue avec le G Unit, Prodigy s’est vu incarcéré pendant trois ans et demi et un retour avec Havoc, qui a subsisté en tant que producteur, ne faisait pas tout à fait parti de ses priorités, P préférant se consacrer à sa carrière solo en sortant pas moins de trois projets (dont HNIC 3 et Albert Einstein LP avec Alchemist). Entre deux sort un EP des Mobb Deep (Black Cocaine) pour susciter de l’attente et de l’espoir auprès des fans de tout bord, attirer l’attention des majors aussi mais quelques mois plus tard Havoc pète les plombs sur Twitter et descend son comparse. Divorcer presque vingt ans après Juvenile Hell aurait été un coup de tonnerre terrible…

1er Avril, le double-album Infamous Mobb Deep est dispo. Sans blague. Le vieux couple est toujours dans le coup.

Lire la suite The Infamous Mobb Deep @@@@

Prodigy x Alchemist « The Albert Einstein LP » @@@@


Il y a des duos rappeur/producteur qui n’ont jamais existé en tant que groupe et dont on rêverait bien qu’il sortent ou ressortent un album. Le binôme des productifs Prodigy/Alchemist font partie associations idéales. Albert Einstein LP est l’aboutissement d’un long travail de collaboration (depuis Murda Muzik), qui a aussi donné le street-album Return of the Mac en 2007. L’alchimie plus complète entre les deux compères semble avoir porté ses fruits.

Lire la suite Prodigy x Alchemist « The Albert Einstein LP » @@@@

Prodigy of Mobb Deep « The Bumpy Johnson Album » @@@½


Déçu(s) par HNIC3 cet été, hein? Pas de panique, Prodigy enchaîne sans transition et sans attendre avec son second album cette année, The Bumpy Johnson Album. C’est fou comment il rattrape le temps perdu depuis sa sortie de prison (plus de trois ans quand même). Notez qu’il est intéressant de remarquer qu’ il tient à garder ‘of Mobb Deep’ à côté de son blase malgré la fin annoncée du groupe.

Lire la suite Prodigy of Mobb Deep « The Bumpy Johnson Album » @@@½

Prodigy of Mobb Deep « HNIC 3 » @@@


Il y a quatre ans, Prodigy entrait à Rikers Island pour purger sa peine de prison et juste avant son enfermement, il avait sorti le très attendu HNIC pt2, de bonne facture ma Foi. Il nous tardait que les trois ans et demi de sentence passent vite afin de voir arriver un nouvel album des Mobb Deep. Un souhait qui fait plus ou moins réalisé. Peu de temps après sa libération, on a eu droit à l’EP Black Cocaine pendant que lui et Havoc étaient à la recherche d’un label pour le groupe.

D’ailleurs la relation entre les deux mecs du Queens a bien failli voler en éclat quand sur le compte Twitter de H, on lisait que Prodigy a eu des relations avec d’autres prisonniers. L’incendie fut éteint quelques jours après avec des explications un peu bidon (d’essence, puisque Hav’ a raconté qu’il avait oublié son mobile à une station service…). Depuis cet épisode grossier, Havoc est devenu taciturne tandis que son acolyte multipliait les mixtapes avant d’en arriver à ce HNIC 3.

Lire la suite Prodigy of Mobb Deep « HNIC 3 » @@@

Mobb Deep « Black Cocaine » [EP] @@@@


La rue la réclamait, les Mobb Deep la lui ont donné. Black Cocaine est le nouveau produit d’appel de Havoc et Prodigy. Quelques grammes suffisent…

Lire la suite Mobb Deep « Black Cocaine » [EP] @@@@

Prodigy « Ultimate P » (2CD) @@@


Voilà un peu plus d’un an que Prodigy croupit en zonzon et jamais il a paru autant de disque en si peu de temps. Quelques semaines après son incarcération sortait son la second tome de son classique HNIC (lire la chronique de HNIC 2) et à l’automne 2007 le projet Product of the 80s avec Un Pacino et Big Twins. Malgré l’argent de poche que cela a pu lui rapporter, les poches de Prodigy sont presque vides : en plus d’être en conflit avec le label Voxonic, il doit payer les honoraires de ses avocats et les frais judiciaires. D’ailleurs le label français Ascetic, qui publie ce double-CD Ultimate P, ne s’en cache pas pour justifier l’existence de cette compilation offrant des inédits de P (et Havoc), la plupart étant des enregistrements effectués pendant les sessions de Blood Money chez G Unit Records. Dans le livret se trouve même l’adresse où écrire à Albert Johnson (de son vrai nom), des fois que vous voudriez lui apporter votre soutien.

Lire la suite Prodigy « Ultimate P » (2CD) @@@

Prodigy*Big Twins*Un Pacino « Product of the 80s » @@@1/2


Ça pour une surprise, un nouvel album de Prodigy ! alors qu’il est en train de croupir dans sa geôle à l’heure qu’il est. Enfin, quand je dis album, ce serait plutôt un « presqu’album-en-commun » entre lui et ses compagnons d’infortune Big Twins (des Infamous Mobb) et Un Pacino. Product of the 80s est produit en majorité par les Sid Roams, garants d’une atmosphère purement et durement Queensbridge, secondé par Jake One et Sebb. Vu la situation, on peut s’imaginer tout de suite de toute évidence qu’il n’a pas enregistré cet album en prison (à moins d’avoir emménagé un studio dans sa cellule), mais parallèlement à HNIC 2 (lire la chronique). C’est peut-être pour cette raison que cet album fait jeu égal, limite un peu mieux que son semi-décevant prédécesseur. Si ce n’est pas une surprise ça… 

Lire la suite Prodigy*Big Twins*Un Pacino « Product of the 80s » @@@1/2

Prodigy « H.N.I.C. pt.2 » @@@1/2


Il y a deux ans de cela, Prodigy s’est engagé à concrétiser le vœu de son public qui réclamait la séquelle de son semi-classique HNIC sorti en 2000. Sa mise en chantier a été entreprise après la commercialisation de Blood Money, un opus publiquement contesté (et détesté) à cause du ralliement des Mobb Deep avec le G Unit.

Dans un souci de vouloir préserver sa renommée de légende urbaine, son street-album Return of the Mac (intégralement produit par un Alchemist inspiré) avait pour mission de le sauver du discrédit provoqué par l’association de son groupe avec 50 Cent et rectifier le cap jusqu’à la sortie de ce HNIC pt 2. C’est chose faite. Alors plus la peine de se poser des questions sur cet arrivage venu tout droit des projects du Queens, il ne manque plus qu’une préparation psychologique (le Reality Rap des Infamous Mobb par exemple) avant de se plonger dans cette atmosphère malfaisante la tête la première.

  Lire la suite Prodigy « H.N.I.C. pt.2 » @@@1/2

Mobb Deep « Blood Money » @@@½


Autant être honnête avec ce disque (et avec moi-même), ça ne serait que du respect pour les Mobb Deep. Déjà, mon impression sur Blood Money, musicalement parlant, est meilleure que pour ‘Amerikaz Nightmare‘. Je pensais qu’ils avaient touché le fond avec cet album et qu’ils allaient continuer à râcler mais j’avoue avoir un bon feeling avec les productions en tout cas. Je kiffe bien « Daydreamin« , « Creep« , « Smoke It« , le joli « Pearly Gates » produit par Exile, « Put Them In Their Place« … ça reste du Mobb Deep c’est certain. Mais mini coup de gueule pour le morceau avec Mary J Blige (« It’s Alright« ) qui repompe le même sample (que je kiffe bien qd même) qu’Alchemist pour « Tick Tock » avec Nas et Prodigy. D’ailleurs Alchemist sur ce disque il me déçoit un poil avec « Infamous« , qui utilise un breakbeat maintes et maintes fois repris (Common & De La Soul, AZ…). En vrai, j’aime bien quand même ces deux morceaux, bien que réchauffés. Tout ça ne sonne pas ‘G Unit’ en tout cas mais jutement en parlant d’eux…

D’après un commentaire publié le 5 Juin 2006

Lire la suite Mobb Deep « Blood Money » @@@½

Mobb Deep « Amerikaz Nightmare » @@@


Depuis la défection de Loud Records, les Mobb Deep ont atterri chez Jive, leur nouvelle major d’adoption. Il faut dire qu’avec un contrat juteux de quelques millions de dollars avec leur structure Infamous Records, la réflexion n’a pas pris trop de temps. On s’attendait au pire avec ce sixième album, à cause de ces rumeurs de featurings contestables (50 Cent, Nelly, R Kelly, etc…), les reports de sortie incessants… Infamy avait déjà passé la barrière du ‘crossover’ en invitant des starlettes du r&b tels que 112 ou Lil Mo, qu’allaient-ils nous réserver cette fois ?

Article écrit en 2004 réécrit en 2016

Lire la suite Mobb Deep « Amerikaz Nightmare » @@@

Mobb Deep « Murda Muzik » @@@@½


1999, Mobb Deep, quatrième acte. Alors que les fans de rap Eastcoast se déchirent pour savoir lequel des classiques consécutifs, Hell On Earth ou Infamous, est supérieur à l’autre, les deux lascars bre-som du Queens sortent leur troisième et dernier classique à l’intitulé tout aussi dangereux : Murda Muzik. C’était l’époque où Prodigy n’avait pas encore son flow lymphatique et Havoc était au sommet de son art, mais commençaient déjà à pointer quelques faiblesses.

Lire la suite Mobb Deep « Murda Muzik » @@@@½

Mobb Deep « Hell on Earth » @@@@@


Groupe : the Infamous Mobb Deep
Nom de l’album : ‘Hell On Earth’, second classique consécutif après ‘The Infamous’
Date de sortie : 1996
Featurings : Johnny Blaze aka Method Man, Lex Diamond aka Raekwon, Nas, Big Noyd, etc…
Score : certifié disque d’or (500 000 exemplaires vendus minimum).

Lire la suite Mobb Deep « Hell on Earth » @@@@@

Mobb Deep « Infamous » @@@@@


Nom du groupe : Mobb Deep
Nom des membres : Havoc et Prodigy
Quartier : QueensBridge
Album : second, Infamous, certifié disque d’or aux US
Productions : Havoc avec l’aide de Q-Tip (The Abstract)
Date de sortie : 1995
Featurings : Big Noyd, Nas, Q-Tip, Raekwon, Ghostface…

Retrospective écrite en 2004 réécrite en 2015

Lire la suite Mobb Deep « Infamous » @@@@@