Mobb Deep « Hell on Earth » @@@@@


Groupe : the Infamous Mobb Deep
Nom de l’album : ‘Hell On Earth’, second classique consécutif après ‘The Infamous’
Date de sortie : 1996
Featurings : Johnny Blaze aka Method Man, Lex Diamond aka Raekwon, Nas, Big Noyd, etc…
Score : certifié disque d’or (500 000 exemplaires vendus minimum).

Le pari : réussir un doublé plus d’un an après Infamous. C’est chose faite, le duo du Queens parvient à enchaîner un second ‘gold classic‘ : un disque d’or qui obtiendra le statut de classique par la vox populi. Un classique rempli de classiques rap, tels que « Animal Instinct » (qui révèle les amigos Ty Nitty et Twin Gambino), l’immense « G.O.D. pt III« , « Bloodsport« , « Extortion« , etc… En fait on pourrait citer pratiquement tous les morceaux. On retrouve également en guest Nas (que les Mobb Deep respectaient plus ou moins), Raekwon, un autre membre du Wu (qui n’est autre que Method Man), le pote Big Noyd… le tout dans une ambiance qui souffle le chaud ou le froid, un chaud plus brûlant et un froid plus glaçant. Cela fait beaucoup de points communs avec InfamousHell On Earth en est la parfaite séquelle logique, et sans l’aide de Q-Tip.

Ce troisième album des Mobb Deep enfonce le clou définitivement. Il marque définitivement le son rap des quartiers reliés par le pont de Queensbridge, cette porte de l’enfer sur Terre d’où vont encore en sortir une multitude de talents bruts (Cormega, C-N-N, Tragedy Khadafi…) et leur argot spécifique, le dunn language. Leur empreinte sonore est telle qu’elle est venue contaminer le rap français durant de longue années, avec ces samples de piano/violon, les hi-hats qui donnent le tempo et ces infrabasses. Cette influence s’est aussi nettement ressentie sur It Was Written de leur aîné Nas avec qui ils entretiendront une rivalité cordiale. En tout cas leur signature sonore montre clairement le côté obscur des immeubles du Queens, à l’opposé de tout ce qu’on a connu auparavant avec les Tribe Called Quest ou LL Cool J.

Le pic de température est atteint sur la menace « Drop a Gem on ‘Em« , les Mobb Deep balançant quelques rimes subliminales contre 2Pac, en réponse à « Hit’em Up« , au moment où la rivalité East/West battait son plein, avec un couplet incendiaire de Prodigy :

« Who shot ya? You probably screamed louder than an opera
New York got ya, now you wanna use my mob as a crutch
What you think you can’t get bucked again? »

Le feu ce disque.

Une réflexion sur “ Mobb Deep « Hell on Earth » @@@@@ ”

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s