Gang Starr « Moment of Truth » @@@@@©


Gangstarr, c’est d’abord un configuration très basique : un DJ et un MC, en parfaite symbiose. D’un côté, aux platines nous avons l’inoxydable DJ Premier et de l’autre, au micro, le grand maître à penser Guru. C’est grâce à cette alchimie totale entre ces deux hommes que nombreux de leurs albums sont devenus cultes, classiques, jusqu’à atteindre…

Big Pun « Capital Punishment » @@@@@


Top. Avec Biggie, il était un « poids lourd » par excellence, un rappeur d’exception, d’environ 200 kilogrammes de lipides. Découvert par Fat Joe, il était en quelque sorte l’élève qui a surpassé le maître, une étoile devenue malheureusement filante puisqu’il nous a quitté le 7 Février 2000, encore très jeune (il n’avait que 28 ans)….

« The Miseducation of… » Lauryn Hill @@@@@


Dans les archives mémorielles des cinéphiles avertis, Lauryn Hill a sûrement laissé une trace rétinienne et auditive avec Sister Act, Act II aux côtés de Whoopy Goldberg en 1993. Pour beaucoup d’autres, l’envoûtement s’est produit l’été 96, toujours émus par cette splendide reprise de « Killing Me Softly » de Roberta Flack par les Fugees, devenue aussi incontournable que…

Will Smith « Big Willie Style » @@@½


Fin des années 80, début 90, Willard Smith aka The Fresh Prince et son acolyte DJ Jazzy Jeff avaient mis sur la carte Hip Hop la ville de Philadelphie avec un rap soft et festif et des tubes comme « Boom Shake The Room » et « Parents Just Don’t Understand« . Il décida ensuite de mettre sa carrière…

Jay-Z « In My Lifetime, Vol. 1 » @@@½


Après avoir contracté un deal avec Def Jam Recordings pour son label Roc A Fella Records, Jay-Z voit les choses en grand en développant nouveau concept dans le rap : faire une trilogie et In My Lifetime en est le premier volet de cette trilogie ‘Life’ . Le virage de ce second album n’est guère évident, Jigga est en…

Common « One Day It’ll All Make Sense » @@@@½


Pendant les deux ans et neuf mois qui ont suivi Resurrection, Common a perdu son Sense, son deuxième album a été élevé au rang de classique et il a résolu à l’amiable son conflit avec Ice Cube. Mais les changements qui ont bouleversé la vie de Lonnie Rashid Lynn ne sont pas forcément ceux visibles, One Day…

Puff Daddy & The Family « No Way Out » @@@@½


Nous sommes en 1997 et la Eastcoast venait de perdre un très grand soldat : Notorious BIG, l’un des meilleurs MC que la planète rap ait engendré dans les années 90. C’était entre autre le meilleur ami de Sean « Puffy » Combs alias Puff Daddy, le businessman/ entertainer/ rappeur et responsable du label Puff Daddy Records…

Missy ‘Misdemeanor’ Elliott « Supa Dupa Fly » @@@@½


Quand un des jeunes producteurs les plus géniaux du hip hop américain rencontrait son âme soeur créative et hors-norme, cela donna naissance à ‘SupaDupaFly’. Nous sommes aux alentours de de 1996/1997, Timbaland, qui faisait déjà figure d’élite des producteurs grâce à sa ghostproduction pour les Jodeci et ses productions r&b pour Ginuwine (The Bachelor) et…

Wu-Tang Clan « Wu-Tang Forever » @@@@©


Récapitulons. Après le boom de Enter The Wu-Tang, Method Man, ODB, Raekwon, GZA et Ghostface Killah ont sorti chacun leurs albums, échelonnés sur trois ans, cumulant wu-bangas, wu classics, dont deux classiques indiscutables, des disques d’or et des renommées internationales, chacun sur des labels différents, chacun affirmant son style, son égo, sa technique. On a…

Passi « Les Tentations » @@@@½©


Après avoir été l’un des pionniers du rap hardcore en France avec le Ministère A.M.E.R., Son Altesse Double S Passi va contribuer à l’explosion d’un Hip Hop français qui commençait vers 97 à vivre ses vraies premières heures de gloire, sous l’impulsion de l’immense succès du groupe IAM avec L’Ecole Du Micro d’Argent. Avec son premier…

Notorious BIG « Life After Death » @@@@½©


Branle-bas de combat chez Bad Boy en cette fin d’année 96, le label étant suspecté d’avoir prémédité le meurtre de 2Pac. Notorious B.I.G., engrené dans cette guerre Eastcoast/Westcoast, termine son double-album au titre et à la pochette prophétique, ‘Life After Death‘, dans une atmosphère extrêmement tendue. Contrarié et furieux après l’attaque personnelle de 2Pac et son…

Jaÿ-Z « Reasonable Doubt » @@@@@


C’est l’histoire d’un jeune dope dealer, Shawn Carter, qui a vu sa vie transformée par le rap. D’abord déniché par Clark Kent puis poulain de Big Jaz (connu aussi sous le pseudonyme de Jaz-O), celui-ci n’imaginait pas encore qu’au temps de ses premières rimes au début des années 90, avec sa coupe au carré et…

Busta Rhymes « When Disaster Strikes » @@@@


Après son arrivée fracassante avec The Coming, Busta Rhymes revient l’année suivante en 1997 avec l’album n°2, ‘sophomore’ comme disent les amerlocks, ‘When Disaster Strikes’. Le titre démarrait la thématique de fin du monde qui se perpétuera au fil des prochains albums. Les présentations ainsi faites, inutile de bavarder plus longtemps.

Mobb Deep « Hell on Earth » @@@@@


Groupe : the Infamous Mobb Deep Nom de l’album : ‘Hell On Earth’, second classique consécutif après ‘The Infamous’ Date de sortie : 1996 Featurings : Johnny Blaze aka Method Man, Lex Diamond aka Raekwon, Nas, Big Noyd, etc… Score : certifié disque d’or (500 000 exemplaires vendus minimum).

2Pac « All Eyez On Me » @@@@½


Ça y est c’est fait, après avoir vu sa caution payée par Suge Knight, 2Pac est signe sur son label Death Row et rejoint dès lors les cadors Dr Dre, Snoop Dogg et Tha Dogg Pound. Nous sommes en 1996 et sans le savoir, Tupac Shakur venait d’entrer réellement dans le couloir de la mort… Rétrospective…

Ghostface Killah featuring Raekwon & Cappadonna « Ironman » @@@@½©


Ghostface Killah a/k/a Tony Starks est le cinquième membre du Wu-Tang Clan a s’envoler en solo, c’était il y a de cela vingt ans. Enfin pas tout à fait solo-solo… cette information est inexacte. Compte tenu du prix du meilleur second rôle sur Only Built 4 Cuban Linx de Chef Raekwon, on peut considérer d’un…

The Roots « Illadelph Halflife » @@@@@


Vous en voulez encore plus?!!??! C’est chose faite. Cette fois les The Roots passent la troisième avec ‘Illadelph Halflife‘ : Black Thought  élève le niveau de son art lyrical, Hub pose de grosses basses plus prononcées, ?uestlove impressionne par la construction de ses beats et les saxophones ont fait place aux mélodies de pianos de…

De La Soul « Stake is High » @@@@@©


Après trois années de break sort le 2 Juillet 1996 Stake Is High des De La Soul, soit le même jour que It Was Written de Nas. Ou comment se faire méchamment doubler par la droite dans les charts par un rouleau-compresseur de la Grande Pomme. De plus, c’est le premier album des De La…

Nas « It Was Written » @@@@@©


Comment donner suite à un grand classique instantané sacralisé par la critique, Illmatic ? C’est cette équation très difficile que Nas a du résoudre pour le 2 Juillet de l’an 1996, date qui coïncidait avec la sortie de Stake is High des De La Soul. Pour ce faire, le rappeur du Queens s’est entouré du très…

Busta Rhymes « The Coming » @@@@½


The Coming est le début des aventures fracassantes de Trevor Smith alias Busta Rhymes, surnom duquel il a été baptisé par Chuck D des Public Enemy. Le Dungeon Dragon s’est libéré de ses chaînes de son groupe les Leaders of the New School après cinq ans de bons et loyaux service pour répandre une parole prophétique…