Reflection Eternal: Talib Kweli & Hi-Tek « Revolutions per Minute » @@@@


Entre 1999 et 2001, le label indépendant Rawkus comptait sur le plus beau vivier de nouveaux talents de la scène new-yorkaise. On leur doit la découverte du duo déjantés High & Mighty, les volumes de Sound Bombing, Pharaohe Monch en solo et l’album mythique des Black Star, qui a ensuite débouché sur le classique Black On Both Sides de Mos Def et l’incontournable Train of Thoughts des Reflection Eternal. Cette rencontre magique entre Talib Kweli, le rookie brooklynite le plus en vue de l’époque, et Hi-Tek, producteur prometteur débarqué tout droit de Cincinnati, a fortement contribué à la très belle réussite de Rawkus, alors garnie d’une réputation d’excellence. Ce brillant album apparu à l’aube du troisième millénaire sera pour les deux acteurs le socle de leurs carrières respectives.

L’eau a coulé sous les ponts depuis. Talib est devenu un des MCs les plus respectables du rap game, Hi-Tek a collaboré avec les plus gros poids lourds du milieu et Rawkus a mis la clé sous la porte, avant de renaître en 2006 avec des moyens beaucoup plus modestes. On ne parle même plus de rap conscient ou de backpackers. Le hip-hop a beaucoup changé en une décennie. Alors ça fait beaucoup de bien d’entendre dire que Talib et Hi-Tek se réunissent pour reformer les Reflection Eternal, c’est une excellente nouvelle. Une question demeure : est-ce que l’alchimie opère toujours dix ans après? Réponse avec Revolutions per Minute.

Hi-Tek et Talib Kweli ne se sont jamais réellement séparés depuis Train of Thoughts, leurs destins se sont croisés plusieurs fois sur leurs albums respectifs (Hi-Teknology 2 et les trois solos de Talib) Trois mois plus tôt, Statik Selektah a eu le privilège de répandre partout l’arrivée de cet album tant souhaité avec sa mixtape The Re:union qui regorgeait de prototypes définitifs qui figurent maintenant sur RPM : « Back Again » feat Res, le street-single annonçant l’arrivée de cette séquelle, le puissant « In This World » et « Just Begun », déjà un classique selon moi. Voyez le tableau : un sample jazzy de choix, et le BK MC entouré d’un super-combo, à savoir Jay Electronica, celui que l’on voit comme le prochain God MC, J.Cole, le dernier protégé de Jay-Z, et l’autre moitié des Black Star, Mos Def. Cette très bonne tape nous disait ‘patience ça va venir bientôt’.

Revolutions per Minute est maintenant disponible, pour remettre le lyricisme en avant et redonner raison aux albums réalisés par un seul producteur. Fait notable : cet opus sort conjointement sur Blacksmith Ent, label de Talib, et Rawkus Records, pour aider à redorer le blason? Après l’explication du concept de RPM dans l’intro, Talib et Hi-Tek remettent justement les pendules à l’heure sur « City Playgrounds », composé d’une écriture lourde en punchlines. Morceaux choisis : « These unstable rappers is so phony/
I try to listen but they’re boring as missionary position/
So I’m shitting on these niggas like dysentery conditions
/I’m sitting on the throne, you dreaming that it’s empty soon/ Nobody feeling you, you’re screaming in an empty room » et « I built up my defenses/
When I’m left to my devices, time gets suspended
more than DMX’s driver’s license ». Boum.

Avec le très distingué « Just Begun », « Lifting Off » démontre bel et bien que l’alchimie refonctionne entre les deux. C’est reparti comme en 40, l’effet de découverte en moins. Cela dit ce n’est pas l’intention pour les Reflection Eternal de créer ce qui a été fait avant pour apporter un semblant de nostalgie. RPM va chercher de nouvelles voies et il faut compter sur la versatilité de Hi-Tek pour y parvenir, démonstration avec « Midnight Hour » avec la plus américaine des chanteuses anglaises Estelle, sur un son pop/soul néo-rétro, ou la fusion des genres avec les Chester French qui s’effectue sur « Get Loose ». Ils vont jusqu’à pousser vers l’expérimentation avec le beat ‘soufflé’ de « In The Red », ou encore « Got Work » avec sa fine touche d’électro. Chacun ira de sa libre appréciations de ces morceaux, en tout cas le flow de Talib, très technique, se met au point sur chaque instrus. Une façon de mettre à profit les années d’expérience qu’il a engrangé.

Chaque titre de RPM possède sa particularité, certes qui n’est pas toujours la plus attendue quand il s’agit de s’ouvrir sur d’autres choses risquées. D’autres étaient prévus, comme ce couplet de Hi-Tek en suspension sur la basse oscillante de « So Good ». C’est rare pour être cité, ça arrive une fois tous les… dix ans, en moyenne. Autres réussites, la collaboration avec Bun B sur « Strangers [Paranoïd] », qui maintient un flux tendu avec ces notes de piano qui ne s’arrêtent pas pour créer un sentiment d’inquiétude et de méfiance, et « Ballad of Black Gold » qui tombe à point nommé avec la catastrophe de la plateforme BP dans le Golfe du Mexique et dont les tonnes de nappes de pétroles causent une catastrophe écologique sans précédent.

Ce n’est pas très facile d’affirmer que Revolutions per Minute est moins mémorable que son précedesseur, il faudra laisser plus de temps. Comme je le disais, l’effet de découverte ne marche plus, c’est comme ça. Mais l’effet de redécouverte, lui, perdure du début jusqu’à la fin, il suffit d’écouter « Ends » avec Bilal et l’outro « The Life » pour en avoir la certitude. S’il faut attendre une décennie de plus pour qu’ils apportent un 3e opus ensemble, je signe tout de suite.

4 réflexions sur “ Reflection Eternal: Talib Kweli & Hi-Tek « Revolutions per Minute » @@@@ ”

  1. Ouais c’est clair un album de malade. Futur classique pour moi. Plus les jours passent et plus je l’apprécie. Talib Kweli est pour moi le meilleur rappeur personne ne lui arrive à la cheville. Dommage que le grand public ne s’intéresse pas trop à lui il le mérite vraiment vu sa carrière. Peace Talib & Hi-Tek.

    J'aime

  2. Album génial, à l’image des deux artistes
    des prises de risques, des morceaux lourds de sens et des plus légers
    bonne chronique également, quoique qu’un demi @ de plus aurait été judicieux selon moi, mais hey, c’est ton site ;) beau boulot

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s