Proof « Searching for Jerry Garcia » @@@


Beaucoup de détracteurs arguaient que sans Eminem, les membres des Dirty Dozen ne valent pas un clou. Proof avait tout à prouver avec ce premier album officiel en solitaire, et pourtant il leur donne presque raison. Peut-être est-ce dû aux productions hasardeuses, à son flow trop régulier, ses textes qui manquent de punch. Ou au manque de promotion vu que Proof n’est pas un artiste signé sur Shady Records, le label de son mentor blondinet.

Note: c’est triste de savoir que de son vivant Proof n’a pas franchement convaincu en tant qu’artiste solo. Son meurtre nous a rendu compte de ce grand gâchis. J’ai dit premier album officiel, parce que I Missed the Hip Hop était davantage considéré comme un street-album.

Il fallait s’y attendre, tout le clan Shady est présent : Le D-12 au grand complet sur « Pimplikeness » (prod. Fredwreck), Obie Trice, Eminem qui contribue modestement, Nate Dogg chante un peu (« Sammy Da Bull »)… et pourtant, nous ne retrouvons pas leur ambiance caractéristique et lugubre auquelle Proof y contribuait fortement. Sauf peut-être le côté un peu délire (« M.A.D. ») et mélancolique (« Kurt Cobain »). Certains guests comme B-Real et Method Man redorent le blason, tandis que 50 Cent endort tout le monde avec ses refrains chantés (« Forgive Me »).

Note: bizarre d’avoir trouvé pas mal de morceaux pas terribles parmi les 20 titres quand on regarde la liste de producteurs (BR Gunna, Mr Porter, Nick Speed, Ski Beatz, Emile). A noter qu’il figurait sur ce disque MC Breed, lui aussi décédé.

Après l’album de Bizarre, Proof est le 2e personnage des D-12 à rater le coche. Les fans les voyaient tous les deux comme les meilleurs éléments du groupe. Et pourtant le potentiel était là mais pas entre de bonnes mains. Mais où est le Proof des D-12 ? Le loup affamé révélé sur ‘Devil’s Night’, le bras droit d’Eminem en tournée, ce MC de Detroit bourré de talent ? Ne cherchez pas sur ‘Searching For Jerry Garcia’ en tout cas.  À croire qu’il est condamné à rester dans l’ombre d’Eminem ou qu’il ne se donne simplement pas la peine se montrer de quoi il est réellement capable. Déception au rendez-vous, Dirty Harry a déjà épuisé toutes ses cartouches.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s