Archives du mot-clé Daz disco

Daz « Dazamataz » @@@½


Ce vieux briscard de Daz Dillinger a ses placards toujours remplis de munitions. De retour après deux ans d’absence (Cuzznz début 2016 avec Snoop Dogg), notre légende westcoast sort un seizième album, auto-produit de nouveau, Dazamataz. Et pour rattraper le temps perdu, il nous offre 30 morceaux de gangsta sh*t ainsi qu’un festival de guests.

Lire la suite Daz « Dazamataz » @@@½

Daz-N-Snoop « Cuzznz » @@@½


L’année 2015 a connu une dominante westcoast, pas de raison que ça ne soit pas le cas pour ce début de nouvelle année 2016. Hell yeah, la westcoast maintient son rythme de production sous les flocons de neige avec cet album collaboratif Cuzznz des zincous Daz Dillinger et Snoop Dogg, et le second album d’Anderson .Paak (qui sera l’objet de la chronique suivante).

Lire la suite Daz-N-Snoop « Cuzznz » @@@½

Daz & WC « Westcoast Gangsta Shit » @@½


La moitié des Dogg Pound qui s’allie au plus costaud des Westside Connection, chouette programme pour l’été non? Non, pas trop en fait… Westcoast Gangsta Shit des vétérans Daz & WC aurait mieux fait de s’intituler Nothing New Under the California Sun

Lire la suite Daz & WC « Westcoast Gangsta Shit » @@½

D.P.G. presents Daz « D.A.Z. » @@@


Le Dogg Pound avait largement convaincu avec 100 Wayz et cela annonçait de bonnes choses pour les futurs projets de Daz et Kurupt, en particulier pour le premier avec sa nouvelle sortie solo, l’album éponyme majuscule D.A.Z.. Surtout lorsqu’il déclare que cet album évoquera son premier album Retaliation, Revenge and Get Back sorti le millénaire dernier. Ça reste encore à voir.

Lire la suite D.P.G. presents Daz « D.A.Z. » @@@

Tha Dogg Pound « 100 Wayz » @@@@


Code 187 dans le 213, le DPG a frappé le 17/8 avec 100 Wayz. Fuck Koch Records, ici le deal c’est DoggyStyle Records que ça se passe. Daz, Young Gotti et toute la clique ont réuni la meute de cabots (RBX, Snoop Dogg, Soopafly…) avec un 7e album qui se veut inspiré de l’Ancien Testament de la Bible Westcoast The Chronic. Death Row, G-Funk, le Dogg Pound était dedans quand la West était à son apogée. Putain ces mecs ont une histoire derrière eux, des classiques, ce sont des légendes urbaines et pas qu’à LA. Et depuis que les deux partenaires se sont réconciliés, ils enchaînent projet sur projet sans relâche en indé. 100 Wayz marque la fin d’une décennie de hauts et de bas pour Kurupt et Daz, avec la volonté de faire briller le soleil californien comme dans les années 90, à l’ancienne.

Lire la suite Tha Dogg Pound « 100 Wayz » @@@@

Dogg Pound « Keep on Ridin' » @@@


Je crois avoir loupé un wagon avec le DPG. Je m’étais arrêté à leur album Dogg Chit et là, à mon grand étonnement, je viens de m’apercevoir qu’ils ont sorti fin 2009 That Was Then, This Is Now. Zut alors. C’est passé alors, mais alors très inaperçu par chez nous. Paraît-il que cet LP n’avait rien d’officiel (vous savez les rumeurs hein…). Il était question que leur prochain album se nomme Westcoast Aftershocc, c’est ce qui était écrit dans le livret de Dogg Chit.

Finalement non, c’est bien 100 Wayz qui est disponible en import depuis Août 2010. Mais quelques semaines avant 100 Wayz est sorti un autre disque, Keep On Ridin’, chez Gangsta Advisory, le label de Daz Dillinger. Entre temps je n’ai pas pu écouter les derniers solos de Daz (Public Enemies) et le Kurupt (Streetlights). Bon ben je vais essayer de me rattraper le temps perdu avec cette livraison, tant qu’à faire.

Lire la suite Dogg Pound « Keep on Ridin’ » @@@

Daz Dillinger « Only on the Left Side » @@@@


On se plaint sans arrêt que le hip-hop Eastcoast peine à sortir la tête du raz-de-marée Dirty South depuis un moment. Mais on oublie presque souvent que la Westcoast non plus n’a pas été épargnée, actuellement se situant dans une période de désintéressement flagrant. Comptons ensemble le nombre de rappeurs de la Côte Ouest signés en maison de disque : Snoop Dogg et The Game chez Geffen, Problem, le petit nouveau signé chez Universal Republic, puis Murs chez Atlantic (mais il ne fait pas de rap westcoast à proprement parler),… Sans compter bien sûr Dr Dre dont on attend avec une patience extrême son Detox et son protégé Bishop Lamont prévus pour 2009 au train où vont les choses. Le passé demeure glorieux mais dans le présent, il ne reste qu’une poignée de têtes d’affiche.

Jusque fin 2006, Daz Dillinger se trouvait aussi dans cette situation puisqu’il était signé chez So So Def (distribué par EMI-Virgin), où il avait d’ailleurs sorti son fameux So So Gangsta avant de se faire évincer pour mauvais résultats de ventes. Très malin dans le business, il avait toutefois gardé un pied dans le milieu indépendant via ses sociétés DPG Recordz et Gangsta Advisory. Only on the Left Side a démarré son enregistrement tout de suite après son départ de major, encore a-t-il fallu qu’il galère pour trouver un distributeur. Entre temps, il sort le très passable Gangsta Party, pas pour redonner confiance si j’en crois les différents avis perçus. Mais après une signature expresse chez Fontana Music, petit label affilié à Universal Music (où a signé Killer Mike), Daz peut enfin sortir son 11e album et prouver que le DPG est là pour demeurer. 

Lire la suite Daz Dillinger « Only on the Left Side » @@@@

Tha Dogg Pound « Dogg Chit » @@@@


Jamais deux sans trois. Un an et demi après leur reformation inespérée, les D.P.G. semblent rattraper le coup pour faire oublier ce proche passé orageux entre Daz Dillinger et Kurupt. Après le sponsoring de Snoop sur Cali iz active, sorti cet été sur Doggystyle Records, la saga continue et les deux confrères profitent de leur statut d’indépendant pour proliférer dans les bacs (au rayon import le plus souvent maintenant) avec en ce début de Printemps un Dogg Chit plein de promesses. Cette défection canine – si l’on puit dire – arrive après treize ans de digestion de leur pâtée Dogg Food, venue tout droit des couloirs de la mort en ce temps-là. Un disque plein de promesses, dont certains détails prêtent à croire qu’il s’agit vraiment de l’authentique successeur du classique de Tha Dogg Pound, comme l’artwork de la pochette et surtout la patte de Daz (assisté par Ivan Johnson) à la production, ce qui n’était pas le cas sur Cali iz active.

Lire la suite Tha Dogg Pound « Dogg Chit » @@@@

Daz Dillinger « So So Gangsta » @@@½


L’annonce de la signature en 2004 de Daz chez So So Def a fait l’effet d’une bombe: imaginez, l’un des meilleurs producteurs de la Westcoast et véritable légende vivante du gangsta rap chez Jermaine Dupri! Et les fans du DPGC ont dû s’armer de patience jusqu’à ce mois de Septembre 2006 avec enfin ‘So So Gangsta’. Il en aura fallu du temps pour arriver là, surtout qu’entre temps il s’est réconcilié avec la rue (grâce à la grosse bombe ‘Tha Dogg Pound Gangsta LP’) et avec son ami Kurupt, en nous grâtifiant de deux nouvelles sorties du D.P.G. : ‘The Saga Continues’ en indé et ‘Cali iz active’ produit par Snoop Dogg, tout juste sorti cet été.

Lire la suite Daz Dillinger « So So Gangsta » @@@½

Tha Dogg Pound « Cali iz active » @@@½


Chronique d’un retour annoncé. En 2005, Snoop Dogg avait rassemblé les troupes californiennes lors de la Westcoast Conference dans l’intention de consolider les liens entres les rappeurs, qu’ils soient Crips ou Bloods, et revigorer une côte ouest boudée par des majors préférant miser sur le Dirty South. L’un des points positif qui a suivi cette rencontre était la re-union officielle de Daz Dillinger et Kurupt sous la houpe de Snoop, un événement majeur qui a valu une couverture dans le numéro de The Source de Juin 2005. Les deux D.P.G. se sont réconciliés sur ‘Dillinger & Young Gotti II’ à la fin de l’année 2005 histoire d’enterrer la hache de guerre définitivement, Kurupt ayant été débauché de chez Death Row. Une nouvelle synonyme d’espoir qui a abouti à cet album des Tha Dogg Pound : et oui, ils ont peu récupérer leur appellation d’origine. Et comme leur classique ‘Dogg Food’ double platine aux States, ‘Cali iz active’ (DoggyStyle Records/ Koch Records/ Barclay) est supervisé par Snoop Dogg. La saga continue.

Chronique originale écrite le 3 Aout 2006

Lire la suite Tha Dogg Pound « Cali iz active » @@@½

Daz Dillinger « Tha Dogg Pound Gangsta LP » @@@@


On disait Daz Dillinger en perdition depuis la déception provoquée par le brûlot anti-Death Row ‘DPGC – U Know What I’m Throwin Up’. À la trahison de Kurupt, reparti chez le label à la chaise électrique en 2003, son ex-moitié du D.P.G. a mis le baril sur le feu (avec le soutien de Snoop Dogg et Soopafly) au point d’en oublier de faire du bon son. Sa signature sur le label de Jermaine Dupri, So So Def, n’a pas trop arrangé les choses. Alors forcément beaucoup d’espoir comme de méfiance autour de ‘Tha Dogg Pound Gangsta LP’ (sorti en indépendant sur sa propre griffe DPG Recordz/Gangsta Advisory au début 2005), un titre lourd de signification, comme cette pression sur les épaules de Daz pour perpétuer l’esprit du DPG.

Chronique écrite en 2005 revue en 2016

Lire la suite Daz Dillinger « Tha Dogg Pound Gangsta LP » @@@@