Raheem Devaughn « Love Behind The Melody » @@@@1/2


Raheem DeVaughn, un nom qui revient souvent aux lèvres des véritables amoureux de Rhythm’n Blues. En tout cas pas grâce à de la visibilité purement promotionnelle, mais plutôt grâce à la reconnaissance de ses talents de crooner. Entré dans le monde de la musique en 2002, il gagne en succès d’estime avec son premier album The Love Experience en 2005, les sollicitations allaient crescendo : des artisans hip-hop de Panacea au légendaire DJ Jazzy Jeff (« My Soul Ain’t 4 Sale » sur Return of the Magnificient), puis des refrains sur les albums de Talib Kweli et les UGK durant l’été 2007. Ses quelques apparitions étaient à coup sûr marquantes, créaient l’engouement petit à petit et suggéraient une attente certaine autour d’un album sophomore, que voici, avec ce bienvenu Love Behing The Melody.

A tel point que les événements vont plus vite que la musique. A peine le temps d’apprécier son superbe single « Woman » (produit par Chucky Thompson), que c’est déjà la consécration : Raheem se voit nominé aux 50e Grammy Awards dans la catégorie Best Male R&B Vocal Performance (trad, ‘meilleure performance r&b par un artiste masculin’). Certes, ce n’est qu’une (prestigieuse) nomination mais elle a permis de révéler au grand public ce chanteur d’exception au travers de cette chanson dédiée aux femmes, mais pas n’importe lesquelles : celle qui l’a élevé, les mères au foyer et sa compagne. Pour mettre en valeur leur beauté féminine intérieure et extérieure, son arme de séduction : une voix chaleureuse, qu’il pose par-dessus des partitions de piano synchronisés avec le beat mid-tempo. C’est classe, sentimental, confortable à l’oreille et effectivement, sa prestation est admirable. Mais…

Il y a un « mais ». « Woman » n’est qu’un très bon titre parmi d’autres très bon voire excellents titres. Que c’est rassurant ! Vite, la suite avec « Love Drug » et « Energy » feat Big Boi, deux chansons réalisées par Scott Storch (franchement à l’aise dans le créneau soul/r&b), l’une est une balade romantique et sensuelle sur l’addiction amoureuse, l’autre entraînée par une ligne de basse redoutable et un couplet efficace à la griffe Outkast. « Friday (Shut The Club Down) » n’est pas une piste dancefloor (n’en déçoive les clubbers du samedi soir et c’est tant mieux), mais un voyage dans le temps à l’époque où la musique soul faisait swinguer les foules, un effet d’anachronisme rendu possible grâce à ce sample de « My Girl » des Temptations exploité par Kwamé. Plus conceptuel dans le thème, bien que classique musicalement parlant, le down-tempo langoureux « Customer » joue la carte de l’invitation à l’acte charnel, en prenant sa dulcinée pour une consommatrice de plaisirs en tout genre.

Raheem atteint l’apogée de son art sur l’interminable slow soulful « Mo Better », « meilleur encore » à juste titre grâce à l’endurance de cette performance (plus de 7minutes) et d’une musique créée de toute pièce par Jack Splash & The Love Orchestra. La seconde partie de l’album est riche en balades, et pour tous les goûts , du trio avec les Floetry sur « Marathon » au splendide «Empty », avec une mélodie signée Bryan-Michael Cox. Entre deux, des instants d’intimité, au cœur de relations de couple parfois tumultueuses, jusqu’à cette ultime conclusion « Four Letter Word».

Que dire de ce savoureux Love Behind The Melody ? que c’est du R&B, du vrai, du pur, du haut de gamme ! Loin, très loin des mélanges pop/r&b édulcorés et des jeunes chanteurs masculins un poil trop niais. Capable de surprendre dans des thèmes traditionnels par la teneur de ses interprétations autant que sur des mid-tempos vibrants, Raheem DeVaughn se place en digne successeur des grands pontes du r&b tels que le défunt Gerald Levert, Brian McKnight et Keith Sweat.

 

(chronique le 26 Février 2008 pour Rap2K.com)

Une réflexion sur « Raheem Devaughn « Love Behind The Melody » @@@@1/2 »

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s