Mobb Deep « Murda Muzik » @@@@½


1999, Mobb Deep, quatrième acte. Alors que les fans de rap Eastcoast se déchirent pour savoir lequel des classiques consécutifs, Hell On Earth ou Infamous, est supérieur à l’autre, les deux lascars bre-som du Queens sortent leur troisième et dernier classique à l’intitulé tout aussi dangereux : Murda Muzik. C’était l’époque où Prodigy n’avait pas encore son flow lymphatique et Havoc était au sommet de son art, mais commençaient déjà à pointer quelques faiblesses.

Murda Muzik est un album qui contient une flopée de morceaux cultes, et quelques-uns plus soft, qui ont permis d’atteindre le million d’exemplaires vendus et par conséquent une première certification de platine. La teinte de cet opus est moins obscure que ses deux prédécesseurs et ça se pressent dès le morceau « Streets Raised Me » avec le refrain de Chinky.

Qu’importe, très vite les ‘QB’s Finest’ reprennent leurs (mauvaises) habitudes, à commencer par les instrumentaux millimétrés de Havoc avec sa formule souvent imitée mais jamais dupliquée : (boucle de violons, piano, orgues… ou autre sample ténébreux, triste) / (infrabasses + hi-hat en guise de métronome)  + un refrain qui tue facilement mémorisable. Ce n’est jamais aussi mortel que lorsque Havoc suit ce schéma éprouvé qui a fait école (« The Realest« , « What’z Ya Poison« , la tuerie « Adrenaline« ), avec toutefois quelques variations afin d’avoir un effet de nouveauté (en réalité le but est de rendre leur musique plus mainstream). Je pense à « Can’t Fuck Wit » et ses claviers (avec Raekwon du Wu, un client régulier depuis Infamous), « Murda Muzik » qui est justement inspiré de manière subtile des prods de RZA (ce son qui réapparait de manière cyclique), « Allustrious » (avec ce triangle joué après la caisse comme les beats de Dr Dre de l’époque) ou bien « I’m Going Out » (feat Lil Cease) avec sa gratte sèche qui rend le morceau léger. On n’oublie pas évidemment « Where Ya From » pour la connexion sudiste mais pas trop au sud-sud puisque les Mobb Deep font escale à Memphis avec 8Ball (sans MJG) et T-Mix pour la prod bien laid-back.

Pas la peine de rappeler à quel point « Quiet Storm » a provoqué un cataclysme. Ces vagues oppressantes de basses qui ne s’arrêtent jamais, ces notes de pianos glaciales, ce violon qui souffle, et un couplet de sang froid de P, cette track qui est venue bâtir leur légende est frigorifiante. Le remix avec Lil Kim n’est pas de trop. La complémentarité affichée du duo ne sonne toujours pas faux (le single « U.S.A. » en est une belle preuve). Puisque les Mobb Deep se sont tempérés, ils ne cachent plus non plus leurs émotions comme sur « Where Ya Heart At » ou encore « Spread Love » pour calmer les tensions (malgré un instru qui donne l’impression du contraire). N’allez pas croire par contre qu’il faut les test, ils cachent toujours un glock sous leur pull.

Excepté Raekwon, on reste entre habitants du Queens sur Murda Muzik. Parmi cette mafia du tier-quar, Big Noyd est déjà un habitué (pas pour rien qu’on le surnomme le « 3e Mobb Deep »), mais c’était l’occasion de présenter le trio des Infamous Mobb sur « Thug Muzik » (qui deviendront le pendant underground des Mobb Deep quand ils sont devenus trop mainstream) et surtout l’ex-taulard talentueux Cormega sur « What’s Ya Poison« . Le vétéran Kool G Rap vient bénir « The Realest » et Nas (avec qui les relations n’ont pas souvent été au beau fixe) chantonne le refrain de « It’s Mine » avec l’air du tube r&b « The Boy Is Mine » de Brandy & Monica. Cet album a été également la rampe de lancement d’un débutant au beatmaking. Elève de DJ Muggs sur Temple of Boom, Alchemist effectue son stage en proposant la prods de « Thug Muzik » et « The Realest« , décidément des titres incontournables. Il fallait bien ça pour faire de Murda Muzik un street klassik.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s