Archives du mot-clé Flying Lotus

Thundercat presents « Drunk » @@@@½


Au début de sa modeste carrière, Stephen Bruner n’était crédité que pour ses dons de bassiste pour des artistes allant des membres des Sa-Ra à la reine Erykah Badu. Mais ça ne suffisait pas, son potentiel artistique lui réclamait de créer sa propre musique, un potentiel que ce sorcier de Flying Lotus a vu, lu et cru en lui. FlyLo le signe sur son label Brainfeeder, lui produit ses deux premiers albums apocalyptiques alors qu’une complicité s’installait entre eux deux, puisqu’ils n’ont eu de cesse de collaborer l’un pour l’autre, avec à chacune de leurs créations un émerveillement certain.

Lire la suite Thundercat presents « Drunk » @@@@½

Kendrick Lamar « To Pimp a Butterfly » @@@@@


Aout 2013, le couplet de Kendrick Lamar sur « Control » de Big Sean crée un énorme séisme qui a secoué tout le rap américain comme cela n’est pas arrivé depuis très longtemps. Son but : devenir le numéro 1, en se couronnant lui-même Roi de la Côte Est. Culotté, sans parler du name-dropping, suscitant des réactions de toute part. Et après, « que de la gueule » ? Détrompez-vous, To Pimp a Butterfly est l’oeuvre d’un artiste qui a les épaules d’un leader-né, une oeuvre plus Noire qu’il n’y parait. Il n’y a qu’à regarder la pochette renversante de l’album pour le comprendre.

Lire la suite sur Now Playing Mag

Flying Lotus « You’re dead! » @@@@½


Pan! T’es mort. Ça y est, c’est la fin? Pour Flying Lotus, ce n’est que le point de départ de sa cinquième oeuvre, You’re dead, parue chez Warp le jour de son 31e anniversaire.

Lire la suite sur Now Playing

Thundercat « Apocalypse » @@@@


C’est parmi les artistes les plus discrets que l’on peut trouver les plus doués de notre génération, c’est le cas de Stephen Bruner alias Thundercat, chanteur et musicien. Comme beaucoup d’autres artistes qui ont fait soit des choeurs ou été instrumentistes pour de grands artistes avant d’être attiré par les lumières (Amp Fiddler, Bilal,…), Thundercat a tracé sa route aux côtés de Raphael Saadiq ou Snoop Dogg, ses services sont sollicités par des noms influents de la scène Soul expérimentale et/ou alternative comme Erykah Badu, Flying Lotus, Sa-Ra, et dans un registre plus contemporain, Miguel. Son talent est parvenu aux oreilles de Dr Dre, alors vous savez immédiatement que l’on a affaire à un artiste unique…

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Mac Miller « Watching Movies with the Sound Off » [Deluxe edition] @@@½


Le responsable du meilleur démarrage dans les charts américains catégorie album indépendant avec Blue Slide Park négocie le virage compliqué du second album. Les auditeurs, qui l’attendaient au tournant, auraient pu croire à raison que Mac Miller s’orienterait vers des choix plus faciles et mainstream pour Watching Movies With The Sound Off (Rostrum Records). Mais en fait pas du tout. Le rappeur de Pittsburgh a pris le contre-pied et le rendu lui convient plutôt bien à condition d’avoir bu du café avant.

Lire la suite sur Now Playing Mag →

Flying Lotus « Until The Quiet Comes » @@@@½


Afin de connaître un artiste aussi mystérieux que Flying Lotus, il ne suffit pas simplement de retracer sa discographie ou de lire quelques lignes de biographie, où certains apprendront qu’il n’est autre que le neveu d’Alice Coltrane, un grand nom qui résonne dans l’histoire du Jazz, ou qu’il a réalisé clip d’Erykah Badu « Gone Baby (Don’t Be Long)« , produit quelques son pour Blu, etc…  Dans son cas, il suffit de laisser son univers musical venir à nous, et d’entrer en immersion totale dans son nouvel opus Until The Quiet Comes.

Lire la suite sur Now Playing →

Blu « NoYork! » @@@@


NoYork! devait être le premier album de Blu en major chez Warner. Le destin de cet album fut court-circuité par des fuites volontaires sur le Net avant d’être disponible en digital depuis la mi-Décembre, et pas chez Warner. Cette sortie plus ou moins officielle est l’occasion de revenir sur cet album rap peu commun de Blu, pour ne pas dire expérimental.

Lire la suite Blu « NoYork! » @@@@

Killer Mike « Pl3dge » @@@½


Et de trois. Killer Mike boucle sa trilogie avec Pl3dge, avec le support du label de T.I., Grand Hustle. Une sortie sous de bons auspices pour Mike Bigga, lancée par le single bouncy aux saveurs orientales « Ready Set Go » produit par No I.D. (Kanye West, Common,…), sans parler du remix avec Big Boi des Outkast, avec qui il a enterré la hache de guerre depuis un petit bout de temps.

Lire la suite Killer Mike « Pl3dge » @@@½

Stacy Epps « The Awakening » @@@@1/2


En parcourant les albums de MF Doom, Madlib, Wildchild, le Shapes of Broad Minds, les Scienz of Life ou encore le Clin d’oeil de nos français Jazz Liberatorz, vous avez sûrement dû rencontrer Stacy Epps. Le second effet Kiss Cool, c’est qu’elle a dû vous charmer par cette même occasion. Sinon, si vous aimez bien la musique Soul postmoderne et psychédélique à la Georgia Ann Muldrow, Nu AmErykah d’Erykah Badu ou les beats Soul Hop made in Detroit (genre les Platinum Pied Pipers), vous résisterez difficilement à The Awakening, le premier voyage dans l’espace de Stacy.

Lire la suite Stacy Epps « The Awakening » @@@@1/2

John Robinson « The Leak Edition vol.2 » @@@@


Le nom de John Robinson n’évoque rien dans nos esprits. Pourtant, c’est le point commun entre l’alias Lil Sci des Scienz of Life, la moitié des Sol Urprising et le CEO du label Shaman Works Recording. Autant de casquettes qu’il porte, plus celle de rappeur solo. Comme l’indique le titre et un peu de perspicacité, The Leak Edition Vol. 2 est (logiquement) le second disque de John Robinson. A la réalisation, on retrouve les producteurs maisons qui ont déjà œuvré pour les Scienz of Life, tels que K Dubble, Flying Lotus, et son comparse ID 4 Windz, plus d’autres surprises que vous verrez dévoilées dans les paragraphes suivants.

Lire la suite John Robinson « The Leak Edition vol.2 » @@@@