Archives du mot-clé Bishop Lamont

Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@


Pas une vraie nouveauté néanmoins une sortie qui vaut son pesant d’or. Comme on peut le deviner en lisant le titre Gods In The Spirit, Titans In The Flesh, cet album qui sort chez Coalmine Records est l’association des deux très lourds EPs de Blu & Nottz parus respectivement en 2013 et 2016. C’est sans doute psychologique mais en format LP, l’addition semble plus lourde encore.

Lire la suite Blu & Nottz « Gods In The Spirit, Titans In The Flesh » @@@@

Bishop Lamont « The Reformation – G.D.N.I.A.F.T. » @@@@


Rembobinons jusqu’en 2007. Le californien Bishop Lamont est nouvellement signé chez Aftermath, et deux chemins s’ouvraient à lui : soit succéder au turbulent The Game (éjecté au profit de 50 Cent), soit être condamné à l’enfermement en studio sans voir le fruit de son travail révélé au public. Le rappeur de Carson avait de bonnes cartes en mains, avec une apparition remarquée sur la BO du jeu True Crimes, des street-albums de qualité certifiée tels que Nigger Noize qui a fait pas mal de bruit, le très lourd The Confessional (profitant de prods de DJ Khalil) ou encore la rencontre avec Black Milk sur Caltroit. Hélas pour lui, et pour nous, la seconde porte s’est ouverte…

Lire la suite Bishop Lamont « The Reformation – G.D.N.I.A.F.T. » @@@@

Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@


Trois ans après Gods in the Spirit, Blu & Nottz s’offrent un second EP, Titans in the Flesh. En voilà qui ont de la suite dans les idées et qui voient les choses en grand, et en gros son. Nom de Zeus!

Lire la suite Blu & Nottz « Titans in the Flesh » [EP] @@@@

Apollo Brown & Ras Kass « Blasphemy » @@@@


Mello Music Group n’en finit plus de nous régaler cette année en proposant tous les mois au moins une nouvelle sortie. Comme pour le second album des Diamond District March On Washington, cette collaboration entre le vétéran californien Ras Kass et l’autre producteur-maison du label Apollo Brown était attendue de pied ferme.

Lire la suite Apollo Brown & Ras Kass « Blasphemy » @@@@

DJ Quik « The Midnight Life » @@@½


David Blake, 44 ans, véritable légende vivante du rap westcoast, vient de signer son neuvième album The Midnight Life sur son label Mad Science Recordings. Pour être franc, cet album n’est pas du niveau de The Book of David qui avait mis la barre très haut en 2011, mais il distille de savoureuses mélodies tempérées et des beats laid-back typiques. On va bien finir par connaître son secret de longévité.

Lire la suite DJ Quik « The Midnight Life » @@@½

Xzibit « Napalm » @@@@


Comme vous j’ai fait de grands yeux ronds lorsque je me suis rendu compte que l’apparition du californien et ex-présentateur de Pimp My Ride Xzibit dans une pub pour la marque Skoda n’était pas une hallucination. Ceci coïncidait pas si étrangement avec la sortie de son septième album Napalm fin Octobre après six années d’absence.

Lire la suite Xzibit « Napalm » @@@@

Edo G « A Face in the Crowd » @@@½


Vingt ans de carrière, bientôt la quarantaine et toujours dans le game, c’est un refrain qui revient de plus en plus souvent. Qui a dit qu’il y avait un âge pour prendre sa retraite dans le hip-hop finalement ? Si Jay-Z rappe « 30 is the new 20 », alors par extension « 40 is the new 30 ». La preuve, il suffit d’écouter A Face in the Crowd du vétéran bostonien Edo G pour s’en convaincre.

Lire la suite Edo G « A Face in the Crowd » @@@½

Dr Dre « Detox is Coming » [mixtape]


« Look out for Detox », c’étaient les mots de Dre sur « Higher » de The Game. Depuis ce temps-là, chaque année, Detox est repoussé d’une année. Dr Dre est en studio, Dr Dre y travaille dessus sans relâche, Detox va sortir bientôt… Cinq ans que ça dure.

À côté de ça, le docteur a eu le temps de produire Big Bang de Busta puis lui dire au-revoir, faire un partenariat juteux avec les casques Beats By Dr Dre (avec la promo qui va avec), annuler The Reformation de Bishop Lamont et le remercier, produire Relapse d’Eminem, passer dans une pub pour Dr Pepper, re-signer Game et se lancer dans le business de l’alcool avec son Aftermath Cognac.

Marre d’attendre, comme tout le monde. C’est à croire qu’il se fout de notre gueule des fois. Sauf que, il semblerait que des informations grouillent à travers le net concernant Detox : ça arrive, et cette fois, c’est sérieux. Dr Dre avait récemment affirmé dans une interview pour le magasine Vibe qu’il ne s’est plongé à fond sur ce projet que cette année. Detox is Coming.

Lire la suite Dr Dre « Detox is Coming » [mixtape]

Jake One presents « White Van Music » @@@1/2


Jake One fait partie de ces producteurs discrets qui possèdent une polyvalence leur permettant de figurer sur les crédits d’albums de rappeurs underground, indé ou mainstream. Ma première rencontre avec ce talent de la prod, ce fut en 2004 avec « Rock.Co Kane Flow » des De La Soul feat MF Doom, un instru démentiel qui variait de tempo. Puis plus tard, à force de scruter les livrets de CD, je me suis aperçu qu’il apparaissait aussi sur les albums du G Unit et Curtis de 50 Cent. Jake pratique le grand écart, c’est un fait avéré, sans jamais renier son style de base, plutôt standard (beat, sample…) mais relativement personnel musicalement. Comme Hi-Tek avec sa trilogie Hi-teknology, à son tour de briller avec White Van Music (publié chez l’indépendant Rhymesayers), un album compilant la crème de la crème en matière de hip-hop aujourd’hui. 

Lire la suite Jake One presents « White Van Music » @@@1/2

DJ Warrior, Mick Boogie & Rapper Big Pooh « Rapper’s Delight » @@@1/2


Rapper Big Pooh des Little Brother va sortir le 4 Novembre chez Hall of Justus le successeur de Sleepers, Rapper’s Delight, du nom du premier tube hip-hop de l’histoire de la musique, lancé à la fin des années 70 par Sugar Hill Gang. Pour donner un avant-goût alléchant du programme de ce second disque, Big Pooh accompagné de DJ Warrior et Mick Boogie nous ont préparé un gros street-album, quelque part entre la future version officielle (qui contiendra par ailleurs d’autres invités notables comme Jay Rock, Oh No,…) et une mixtape classique. C’est un peu comme avait fait Black Milk et Bishop Lamont avec Caltroit, d’abord la mixtape puis ensuite le format physique plus tard. 

Lire la suite DJ Warrior, Mick Boogie & Rapper Big Pooh « Rapper’s Delight » @@@1/2

Black Milk & Bishop Lamont presents « Caltroit » @@@@


Suite au succès viral de la mixtape téléchargeable Caltroit, la rencontre entre Bishop Lamont et Black Milk A.K.A. la nouvelle génération arrivant respectivement de Detroit et Los Angeles, le petit label underground Fat Beats a saisi l’opportunité de distribuer cette mixtape-mp3 (à l’origine mixée par DJ Warrior) sous forme d’un CD audio classique.

Est-ce qu’il est vraiment utile de présenter à nouveau Black Milk des BR Gunna, l’étoile naissante de Motor City qui a fait connaître son talent de rappeur/producteur avec Popular Demand, et Bishop Lamont, la nouvelle coqueluche de Dr Dre qui génère un buzz incommensurable sur le marché des mixtapes depuis des mois (grâce à Nigger Noize et Pope Mobile). La réponse se trouve dans la question.

Les hip-hopers avertis qui ont downloadé la tape sur le Net remarqueront plusieurs changements minimes par rapport à cette version album CD : en premier lieu, le titre sur la pochette (devenu Black Milk presents sans le nom de Bishop Lamont), et secondement une tracklisting remaniée logiquement sans le « Movie Star » de Focus (un des producteurs de l’équipe Aftermath) et « Ret 2 Go » (featuring les rappeuses Ms Jade, Lady of Rage) produit par Oh No.

Lire la suite Black Milk & Bishop Lamont presents « Caltroit » @@@@