Cormega « Who Am I? » @@@1/2


CormegaCormega continue de lancer des sorties à son rythme depuis qu’il a monté sa petite entreprise Legal Hustle en 2004. Il y a produit une compilation plutôt intéressante pour son lancement, édité l’album inédit The Real Testament sorti des placards de Def Jam en 2005 (avec une date de péremption dépassée de dix ans), le LP de son protégé Lake (My Brother’s Keeper) et un DVD documentaire Who Am I ? accompagné de sa soundtrack. Et toujours pas de The Inevitable, son très attendu 3e album solo prévu pour…euh, bientôt espérons-le. Pour patienter, faudra faire avec ce disque mi-bande originale, mi-compilation retraçant le parcours de Cormega ces dernières années, entre apparitions sur street-albums (« Use Mad Clips » feat Styles P et produit par Emile et « Ryder Muzik » avec Tragedy Khadafi) et des connexions survenues pendant ses tournées aux States. 

 

Cette soundtrack, qui aurait bien pu se nommer ‘Cormega and Friends’, nous réserve une bonne poignée de bons titres : « 718 » feat et produit par Lil Fame des M.O.P., « Use Mad Clips », le « Time » (qui sample allégèrement « Eyes Without a Face » de Billy Idol) featuring Ransom (en forme sur cette track) et la chanteuse Nicole Wray au refrain, et « Lookin At It » avec (ouvrez grand vos mirettes) la combinaison westcoast Jacka, Keak Da Sneak et sa voix de gnome et Yukmouth. Plus inopiné, ce « Live From The Caves » en compagnie de Sick Jacken et Cynic qui ont dernièrement sorti un album en commun avec DJ Muggs. Retour sur la Eastcoast, Cormega a croisé sur son chemin les gars des Dipset, dont Hell Rell qui a rajouté un couplet supplémentaire au remix de « Stuntin’ » par Agallah, le Don Bishop qu’on retrouve plus loin sur le conclusif « King Me ». C’est pas sensas’, surtout que la qualité de l’enregistrement paraît inexistante. Le tableau est mal verni et des défauts grossiers font tâches, par exemple « Rap Game » avec les Little Brother sur un beat de moyenne facture conçu par un Khrysis s’essayant au synthé. La perfs des MCs et de Mega ne suffisent pas à sauver la mise. Ces coins d’ombres sont contrastés par des participations plus marquantes, c’est le cas de son morceau avec la chanteur nusoul Dwele en tout début de disque et « Who Am I Exclusive » avec AZ et Nature. Il ne manquait plus que Nas pour compléter et ça aurait résulté à la conformation rêvée du groupe The Firm.

 

Au fait, il vaut quoi le DVD ? Parce que j’ai reçu que le CD promo… :$ 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.