Apathy « Eastern Philosophy » @@@@


Apathy est un MC hors pair. Voilà c’est dit, c’est clair.

Apathy des Demigodz Crew, c’est la nouvelle sensation du cercle très renfermé des rappeurs blancs undergrounds, à côté des Cage, Doujah Raze, Aesop Rock, Necro, Termanalogy, etc… Remarqué par la maison de disque Atlantic, ce phénomène sort son premier album ‘Eastern Philosophy’ (chez Babygrande/Nocturne), qui compte bien perpétuer la tradition d’un son 100% Eastcoast légué par des références parmi les références comme KRS One, Gangstarr, Mobb Deep, Nas, Rakim, Raekwon, Jay-Z, Masta Ace, Biggie,… en ne manquant de citer non plus les Fugees ou Organized Konfusion. Passionné avant tout de vrai Hip Hop, ce emcee respecte toutes les essences essentielles d’une musique rap authentique : des textes qui apportent beaucoup de matière, des punchlines très bien placées qui sautent aux oreilles, des productions bien lourdes et variées, et un vrai flow de rageux et travaillé.

Chronique originale écrite le 5 Juin 2006

C’est sûr qu’en grandissant à l’ombre de ces grands classiques rapologiques nés dans la Capitale du Hip Hop, New York City, Apathy s’est nourri de matières premières non manufacturées. ‘Eastern Philosophy’ est un état d’esprit qui n’est pas nécessairement un retour aux origines histoire de se la jouer old school, mais plutôt une sorte de remise en question dissertée qui se retranscrit dans une musique sans artifices et efficace : le MC est là pour cracher ses lyrics derrière un micro où les refrains sont des scratches de bribes de phrases cultes issues du patrimoine Hip Hop. Ni plus ni moins qu’une optique ‘eastcoast revival’ en revenant aux bases; mieux, un hommage presque sous forme d’un documentaire auditif. Et personne n’osera le contredire lorsqu’il cite « I’m like an eighty-eight classic » sur « Can’t Leave Rap Alone » feat Celph Titled et Ryu des Styles of Beyond (groupe qui a participé au projet Fort Minor). Rien que ce morceau suffit à montrer le très haut niveau, avec un sample de Jay-Z pour courronner le tout.

Que dire donc de la qualité des quelques autres morceaux, qui généralement parlent du rap avec des thèmes bien précis, que ce soit les gangsters en carton pâte (« Here Comes The Gangstas ») ou une retrospective empreint de nostalgie (« I Remember… ») lorsque les rappeurs vivaient le hip hop plutôt que d’en vivre. Comme il est dit plus haut, Apathy a un sens inné de la formule et fait les choses dans les règles de l’art, le tout sur des instrus, comme prévu, dans la continuité de ce qu’il s’est toujours fait sur la Eastcoast. Pas la peine de faire l’étalage des meilleures chansons de ce ‘Eastern Philosophy’ car elles sont toutes vraiment très bonnes, avec une préférence pour la fin de l’album, plus sombre, acidulée et froide (« Philosophical Gangsta », « The Winter »). Si on parle aujourd’hui de rap conscient comme étant la meilleure alternative à tout ce qui est superflu dans le rap game, l’album-même est clairement une prise de conscience du Hip Hop.

A l’heure où le son Dirty South étouffe la scène rap US de tout côté avec ses beats bourrins et des thèmes superficiels servis par des rappeurs aux dents diamantées qui parlent de jantes de voiture, à une époque où le hip hop s’est autocapitalisé malgré lui et régit par des individus aux talents contestables vantant la gangsta attitude, où les vrais sont déchus de leur talent ou crédibilité pour surfer sur la vague mainstream, et l’artistique diminué à l’état de mode vestimentaire ou couleurs pourpres, il paraît bon de revenir là où le Hip Hop a divergé dans les mauvais sens. C’est peut-être subjectif de surévaluer un album par rapport au contexte actuel mais force est d’admettre que Apathy et sa ‘Eastern Philosophy’ hérite dignement de ses éminents prédécesseurs, et le mérite qui va avec. De quoi redonner le moral aux puristes et amateurs.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s