Archives du mot-clé Apathy album

Apathy « The Widow’s Son » @@@@


Au cas où il faut le rappeler, l’un des MCs les plus dangereux des Etats-Unis est blanc mais pas psychopathe, c’est un heureux mari et père de famille de bientôt quarante ans et originaire du Connecticut s’appelant Chad Bromley. S’il faut encore le présenter, on parle d’une personne que l’on connaît bien mieux sous le nom d’Apathy, ce costaud découvert par les Jedi Mind Tricks qui bastonne nos crânes en solo depuis 2006 avec Eastern Philosophy, qui a la casquette de producteur également, membre permanent du Demigodz Crew et soldat intermittent au sein de l’Army of Pharaohs. Ce nouvel album, Widow’s Son, est probablement l’un des albums les plus importants de sa carrière.

Lire la suite Apathy « The Widow’s Son » @@@@

Apathy & O.C. « Perestroika » @@@½


D’après wikipedia, la « perestroika » est le nom donné aux réformes économiques et sociales menées par le président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev en Union soviétique. C’est également le nom de ce projet porté par deux légendes underground Apathy (Demigodz Crew, Army of the Pharoahs) et O.C. (D.I.T.C.), en mode agents du KGB. Attention à ce pétard venu du froid.

Lire la suite Apathy & O.C. « Perestroika » @@@½

Apathy « Handshakes with Snakes » @@@½


Il doit sûrement y avoir une place quelque part dans le top10 des rappeurs blancs pour notre membre honoraire de l’Army of Pharaohs Apathy. Rappeur et producteur qui plus est, de tout son cinquième album solo Headshakes with Snakes.

Lire la suite Apathy « Handshakes with Snakes » @@@½

DemiGodz « KILLmatic » @@@@


Entre ce premier opus KILLmatic (qui n’est pas sans rappeler naturellement le titre Illmatic de Nas) et leur EP Godz Must Be Crazy, dix longues années se sont écoulée, dix ans pendant lesquels les principaux membres se sont placés sur l’échiquier du rap underground. Apathy, d’abord, a fait des débuts fracassants avec Eastern Conference en 2006 et encore l’année dernière, il a été l’auteur du monstrueux Honkey Kong; il a aussi sorti en 2007 un album commun avec son comparse Celph Titled (No Place Like Chrome), qui lui de son côté a publié deux très bons albums collaboratifs avec Buckwild. Quant à Ryu, il a évolué au sein des Styles of Beyond (groupe proche de Fort Minor de Mike Shinoda).

Viennent s’ajouter dans ce super-collectif Blacastan, Esoteric (vu récemment sur le projet Czarface) et Motive. Certains DemiGodz avaient également renforcé à plusieurs reprises les rangs de l’Army of Pharaohs dirigée par Vinnie Paz. Les voilà maintenant rassemblés, unissant leurs forces sur un opus qui s’annonce d’emblée très très solide.

Lire la suite DemiGodz « KILLmatic » @@@@

Apathy « Honkey Kong! » @@@@


A tous ceux qui préfèrent la philosophie hip-hop Eastcoast, Honkey Kong d’Apathy est votre album de la rentrée 2011. Ce troisième album de la « langue d’Alien » s’annonce dangereux, non seulement parce qu’Apathy le demi-Dieu à lui seul enterre la moitié des MCs vivants mais parce qu’il s’est entouré de poids lourds armés jusqu’aux dents : Vinnie Paz, Xzibit, Celph Titled, Action Bronson, Steele des Smif-N-Wessun et le contingent entier de l’Army of Pharaohs. Et je ne parle pas des producteurs…

Lire la suite Apathy « Honkey Kong! » @@@@

Apathy « Eastern Philosophy » @@@@


Apathy est un MC hors pair. Voilà c’est dit, c’est clair.

Apathy des Demigodz Crew, c’est la nouvelle sensation du cercle très renfermé des rappeurs blancs undergrounds, à côté des Cage, Doujah Raze, Aesop Rock, Necro, Termanalogy, etc… Remarqué par la maison de disque Atlantic, ce phénomène sort son premier album ‘Eastern Philosophy’ (chez Babygrande/Nocturne), qui compte bien perpétuer la tradition d’un son 100% Eastcoast légué par des références parmi les références comme KRS One, Gangstarr, Mobb Deep, Nas, Rakim, Raekwon, Jay-Z, Masta Ace, Biggie,… en ne manquant de citer non plus les Fugees ou Organized Konfusion. Passionné avant tout de vrai Hip Hop, ce emcee respecte toutes les essences essentielles d’une musique rap authentique : des textes qui apportent beaucoup de matière, des punchlines très bien placées qui sautent aux oreilles, des productions bien lourdes et variées, et un vrai flow de rageux et travaillé.

Chronique originale écrite le 5 Juin 2006

Lire la suite Apathy « Eastern Philosophy » @@@@