Archives du mot-clé King Tee

DJ EFN « Another Time » @@@½


Roi de la mixtape de Miami (plus d’une quarantaine en 20 ans!), légende discrète de la culture hip-hop, DJ EFN s’offre, et nous offre, sa première compilation officielle sur CD, édité sur sa struscture Crazy Hood Productions. Les nostalgiques des compiles rap de DJ Clue, Tony Touch ou encore Statik Selektah vont rajeunir d’une grosse dizaine d’années au moins avec Another Time ! Le titre correspond tout à fait à l’esprit ‘back in the days’. Vu le nombre incalculable de connexions qu’il a tissé au fil des années, il y a foule sur ce projet qui concrétise l’ensemble d’une carrière bien remplie. Le genre de chronique où le name-dropping tombe tous les cinq mots en moyenne. Pour l’anecdote, c’est le graphiste Skam2 (Tribe Called Quest) qui a dessiné la pochette.

Lire la suite DJ EFN « Another Time » @@@½

Sadat X « Never Left » @@@


Un quart de siècle de carrière avec les Brand Nubian, dont presque 20 années de carrière solo (Wild Cowboys date de 96), voilà au moins la longueur du Curriculum Vitae de Sadat X. Mais voilà, quand on est rappeur entrant dans la quarantaine, l’aura et la réputation sont souvent relégués au stade de souvenir, celui de ce fameux âge d’or du rap new-yorkais. Sauf évidemment quand on s’appelle Jay-Z ou Nas.

Sadat X a pourtant fait le forcing pour poursuivre sa carrière, avec notamment Wild Cowboys II en 2010, avec des producteurs d’époque (genre Pete Rock), malheureusement les échos sont faibles et son passage dans les charts hip-hop invisible. Nevers Left, qui est son 10e album solo, compte bien attirer les paires d’oreilles, surtout que le vétéran Native Tongue s’est mis à l’heure numérique en proposant son album sur bandcamp via Loyalty Digital Corp.

Lire la suite Sadat X « Never Left » @@@

Marco Polo « PA2 : The Director’s Cut » @@@@


Il y a plusieurs années, un beatmaker canadien a déposé l’ancre à la Mecque du Hip-Hop, New-York, pour baigner dans l’underground local. Au même moment, Rawkus ré-ouvre et cherche de nouveaux talents. Notre marin publie Port Authority en 2007 sur le label indépendant, en connexion avec une foule de sérieux compétiteurs du mic, confirmant deux choses : les responsables de Rawkus ont gardé leur ouïe fine et Marco Polo est p***** de producteur.

Lire la suite Marco Polo « PA2 : The Director’s Cut » @@@@

Xzibit « Napalm » @@@@


Comme vous j’ai fait de grands yeux ronds lorsque je me suis rendu compte que l’apparition du californien et ex-présentateur de Pimp My Ride Xzibit dans une pub pour la marque Skoda n’était pas une hallucination. Ceci coïncidait pas si étrangement avec la sortie de son septième album Napalm fin Octobre après six années d’absence.

Lire la suite Xzibit « Napalm » @@@@

Xzibit « Full Circle » @@½


Libéré de son contrat en major, Xzibit publie son sixième Full Circle en indépendant chez Koch Records. Est-ce que le rappeur hardcore a capitalisé grâce au succès de son émission Pimp My Ride sur MTV ? Rien n’est moins sûr… Le retour à case départ est douloureux pour mister X to the Z.

D’après un commentaire publié le 6 Décembre 2006

Lire la suite Xzibit « Full Circle » @@½

Xzibit « Restless » @@@@½


Un jour dans sa vie, un artiste confirmé a le mérite d’avoir le succès mérité. C’est le cas d’Xzibit : Deux premiers albums remarquables (At The Speed Of Life et 40 Dayz 40 Nights), des featurings remarqués (« Bitch Please » avec Snoop Dogg, « What’s The Difference » sur Chronic 2001), et un peu de ‘ghostwriting’ par ci par là… Ce qui a valu pour X To The Z le titre d’une des meilleures plumes de la côte ouest, bien qu’il soit parfois à cheval avec la Eastcoast. Un coup de baguette magique de Dr Dre plus tard, les disques d’or deviennent platine avec Restless. Explicitement parlant, cela veut bien dire que notre bon docteur a réalisé ce troisième album. Restless, mot qu’il s’est tatoué sur la nuque.

Retrospective écrite en Aout 2004 revue en Décembre 2015.

Lire la suite Xzibit « Restless » @@@@½