Archives du mot-clé Earl Sweatshirt

Denmark Vessey « Sun Go Nova » [EP] @@@@


Détour sur un projet très intéressant à plus d’un titre, Sun Go Nova du rappeur-producteur Denmark Vessey. Son nom ne vous dit peut-être rien et qu’il soit signé chez Mello Music Group ne nous en dit pas plus, mais on va y revenir en temps voulu. C’est le format de cet EP qui m’a interpellé à la base, une face avec cinq tracks produites par Earl Sweatshirt et Knxwledge et une autre face avec des instrumentaux, ça ainsi que cette pochette solaire avec ce découpage en profil.

Lire la suite Denmark Vessey « Sun Go Nova » [EP] @@@@

Danny Brown « Atrocity Exhibition » @@@@


Que ça a été long d’attendre le successeur de Old. Cet opus-ci nous avait permis de diagnostiquer trois ans plus tôt à quel point Danny était bipolaire et complètement tordu, que ce soit dans ses textes ou les choix d’instrumentaux. Le rappeur de Detroit n’a pas peur des excès tant qu’il reste en vie pour rapper des trucs de ouf. Cette fois avec Atrocity Exhibition, qui sort chez Warp et non plus Fool’s Gold, mister Brown pousse le bouchon un peu plus loin.

Lire la suite sur SURLmag.fr →

Vince Staples « Summertime ’06 » @@@@½


L’EP Hell Can Wait qui a mis un coup de chaud automne dernier n’était qu’un prélude, une porte d’entrée grande ouverte vers l’enfer qui s’abat sur Summertime ’06. Les températures caniculaires ne sont pas due à des conditions anti-cycloniques exceptionnelles, c’est bien  à cause de ce double-album.

Lire la suite Vince Staples « Summertime ’06 » @@@@½

Earl Sweatshirt « I don’t like shit, I don’t go outside » @@@@


Earl Sweatshirt n’a pas été très cool avec nous quand il est passé en Europe, on se serait bien passé de ses critiques immatures de nos us et coutumes locales. Bah écoute gamin, si t’es pas content, rentre chez toi… Ce qu’il a fait semble-t-il. Et le voilà qu’il sort de son autisme sans prévenir avec un album tout chaud tout frais, intelligemment nommé I don’t like shit, I don’t go outside. Ouais, il est comme ça Earl.

Lire la suite Earl Sweatshirt « I don’t like shit, I don’t go outside » @@@@

Flying Lotus « You’re dead! » @@@@½


Pan! T’es mort. Ça y est, c’est la fin? Pour Flying Lotus, ce n’est que le point de départ de sa cinquième oeuvre, You’re dead, parue chez Warp le jour de son 31e anniversaire.

Lire la suite Flying Lotus « You’re dead! » @@@@½

Ab-Soul « These Days… » @@@½


Il aura fallu un ultimatum à son label Top Dawg Entertainment pour que Herbert Stevens alias Ab-Soul puisse sortir These Days…, qui à l’origine était prévu de s’intituler Black Lips Pastor. Ce troisième projet du hippy noir semble être né dans la douleur, et c’est peut-être dans des conditions difficiles qu’il a été conçu.

Lire la suite Ab-Soul « These Days… » @@@½

Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½


Sans doute l’album collaboratif le plus attendu de ces dernières années. Quand le rappeur le plus thug du moment rencontre le roi du sample, forcément, c’est extrêmement excitant.

Il y a eu un premier EP en 2011, l’excellent « Thuggin’ » qui a fait parler la poudre, la blanche comme celle des cartouches de canon sciés. On en a redemandé, alors l’année suivante on a eu droit à « Shame » (featuring BJ The Chicago Kid), un joli rail à sniffer sur le vinyle en rotation de « Wish You Were Mine » de The Manhattans.  On en a encore redemandé, et il y a eu « Deeper » l’an passé. Mars 2014, après une attente bien nourrie, Pinãta (Stones Throw) de Freddie Gibbs et Madlib est disponible chez les dealers légaux de disques digitaux et physiques. Près de 10 000 cocaïnomanes se sont rués dessus.

Lire la suite Freddie Gibbs & Madlib « Piñata » @@@@½

MellowHigh (éponyme) @@@


Odd Future [MellowHype (Hodgy Beats & Left Brain) + Domo Genesis] = MellowHigh. Les trois joyeux fouteurs de merde sont venus sortis jouer les trouble-fêtes le jour d’Halloween. Même pas peur.

Lire la suite MellowHigh (éponyme) @@@

Boldy James « My 1st Chemistry Set » @@@½


Le nom de Boldy James ne nous aurait pas attiré l’attention s’il n’était pas associé à celui d’Alchemist. Il faut être honnête. Preuve de l’influence grandissante de ce producteur capable de faire le grand écart latéral entre East et West ou parfois facial entre underground et mainstream. Le voilà qu’il lance ce fameux Boldy James, MC originaire de Detroit, en lui produisant de A à Z sa première panoplie de chimiste (My 1st Chemistry Set). Qu’est-ce que cet apprenti a-t-il de spécial?

Lire la suite Boldy James « My 1st Chemistry Set » @@@½

Earl Sweatshirt « Doris » @@@½


Le voilà le très attendu premier album en major du secret le mieux gardé du crew Odd Future, attendu depuis le moment où Tyler the Creator en plein buzz avec « Sandwitches » balançait des ‘Free Earl’ à tout-va. Mais où pouvait bien se trouver Thebe Kgositsile alias Earl Sweatshirt? Il était dans une sorte de maison de redressement pour enfants à problème sur les îles Samoa. Les fans les plus assidus d’Earl l’attendaient déjà depuis sa mixtape éponyme lancée sur les Internets en 2010 alors qu’il n’avait que 16 ans, bien avant que Tyler soit révélé avec Goblins.

Lire la suite Earl Sweatshirt « Doris » @@@½

Mac Miller « Watching Movies with the Sound Off » [Deluxe edition] @@@½


Le responsable du meilleur démarrage dans les charts américains catégorie album indépendant avec Blue Slide Park négocie le virage compliqué du second album. Les auditeurs, qui l’attendaient au tournant, auraient pu croire à raison que Mac Miller s’orienterait vers des choix plus faciles et mainstream pour Watching Movies With The Sound Off (Rostrum Records). Mais en fait pas du tout. Le rappeur de Pittsburgh a pris le contre-pied et le rendu lui convient plutôt bien à condition d’avoir du café avant.

Lire la suite Mac Miller « Watching Movies with the Sound Off » [Deluxe edition] @@@½

Tyler, The Creator « Wolf » @@@@


Après Bastard et Goblin, au tour de l’alter-ego Wolf du OFWGKTA de prendre possession du corps du jeune Tyler, The Creator. C’est fini, Tyler ne se prend plus pour ce paradoxe ambulant qui pensait être une licorne. La pochette ultra-kitsch en dit long sur le handicap mental du personnage. Bah alors qu’est-ce qu’on attend pour écouter ses nouvelles folles aventures?

Lire la suite Tyler, The Creator « Wolf » @@@@

MellowHype « Numbers » @@@


Mellowhype, division des OFWGKTA formée du binôme Hodgy Beats/Left Brain sur le beat, alimente leur fanbase d’une nouvelle livraison, Numbers. Sans trop de surprise et au final plus mashmallow que mellow.

Lire la suite MellowHype « Numbers » @@@

Frank Ocean « channel ORANGE » @@@@½


Au sein des Odd Future, Tyler balance sans cesse des insultes à caractère homophobe, Syd the Kyd est une jeune femme androgyne et Frank Ocean n’aime pas les femmes comme il aime les hommes. Il faut de tout pour faire un monde comme on dit. Vous n’avez pas halluciné : le chanteur Frank Ocean a avoué de ses propres mots sur son site avoir par le passé voué des sentiments avec un ami, peu avant la sortie de Channel Orange, son premier album officiel (Nostalgia, Ultra n’aura pas droit à de réédition). En plus d’avoir exprimé son mécontentement envers Def Jam, il aurait très pu signer la fin de sa carrière avec de telles déclarations, il y a dix ans. Les temps ont changé, la musique adoucit les moeurs, et la seule chose qui nous intéresse avec Frank est son individualité artistique, et en être subjugué.

Lire la suite Frank Ocean « channel ORANGE » @@@@½

Odd Future « OF Tape Vol.2 » @@@


Les revoilà déjà les vilains garnements des Odd Future Wolf Gang Kill Them All, ce n’est pas comme s’ils nous avaient manqué. Grâce à leur deal de distribution chez Sony, l’avalanche Odd Future ne fait que véritablement commencer. Cette OF Tape Vol.2 avec tout plein de nouveaux trucs n’en est qu’un léger aperçu.

Lire la suite sur Nowplaying »