Archives du mot-clé De La Soul

Gorillaz « Humanz » @@@½


Le 12 Octobre 2015, Jamie Hewlett, illustre illustrateur anglais, annonçait travailler sur l’arrivée prochaine d’un quatrième album studio des Gorillaz pour le courant de l’année suivante, et naturellement, tout le monde a accueilli avec bonheur la nouvelle
comme l’arrivée d’un heureux événement. Bon, les aléas ont fait que la gestation a pris un peu plus de temps que prévu néanmoins il n’a pas été trop tard. Et en cette période morose et désespérante, voire dramatique et douloureuse, un nouvel opus d’un des groupes les plus appréciés de la galaxie pouvait apporter de la couleur, de l’espoir et de la joie dans nos existences désenchantées.

Printemps 2017, Humanz est disponible sur
Terre, malheureusement il ne ménage pas notre frustration.

Lire la chronique dans son intégralité sur Another Whisky For Mister Bukowski →

« and the ANONYMOUS NOBODY » by De La Soul @@@@


Et ils sont toujours là… Bientôt trente ans après leur formation, les De La Soul ne sont pas morts, pas encore ! La venue du huitième opus, le premier en douze ans(!), de notre groupe hip-hop préféré de Long Island tient du petit miracle. Tout a commencé lors d’une campagne de crowdfunding via la plateforme Kickstarter pour enregistrer un disque, avec un budget fixé à 110 000$. L’engouement a été tel qu’ils ont récolté une somme incroyable de plus de 600 000$… Bien plus que lorsqu’ils avaient un deal ! C’est dire la cote de popularité inaltérable des De La Soul et l’immense sympathie qu’ils inspirent depuis toujours. C’est reparti pour une nouvelle aventure.

Lire la suite « and the ANONYMOUS NOBODY » by De La Soul @@@@

Slum Village « YES » @@@@½


Slum Village est un groupe survivant. Il n’a succombé ni aux départs (Elzhi en 2010) et/ou à la mort de deux de ses membres fondateurs, Baatin en 2009 (qui venait tout juste de réintégrer la formation pour Villa Manifesto) ni celle plus importante de James Yancey, alias Jay Dee a/k/a J Dilla, un des producteurs hip-hop les plus influent de son vivant. Villa aurait eu 40 ans cette année.

Si le groupe a pu surmonter toutes ces épreuves, c’est parce que Slum Village peut compter sur un pilier, T3, et une famille qui s’est petit à petit agrandie avec Young RJ notamment et des membres « non-permanents » ou occasionnels comme Illa J (le jeune frère de Dilla), Frank Nitt, Black Milk. Bien sûr la patronne Ma Dukes, j’ai nommé Maureen Yancey, gardienne des bien de son fils disparu, veille au grain. Slum Village a failli s’arrêter après Villa Manifesto en 2010, il finit par renaître en 2013 avec la baffe Evolution. Cette année on fait tous un grand YES! parce que devenez quoi…

Lire la suite Slum Village « YES » @@@@½

Stalley « Ohio » @@@½


Ça y est, Stalley l’ambassadeur de l’intelligent trunk muzik sort son premier album en maison de disque (Atlantic). C’est vrai que le terme d’ « album » semble flou. Depuis Goin’ Apes en 2008,  Lincoln Way Nights qui l’a révélé puis l’excellent Honest Cowboy l’an dernier,  tous ses projets jusqu’à maintenant étaient des mixtapes gratuites (exception faite de Honest Cowboy qui a été republié en EP) dont la qualité était bien supérieure à ce qui était commercialisé. Ohio, c’est comme ça qu’il a nommé son premier disque, existe donc en version CD et sera payant. Voilà qui répond mieux à la définition conservatrice du mot « album ».

Lire la suite Stalley « Ohio » @@@½

De La Soul’s Plug 1 & Plug 2 present « First Serve » @@@@½


Les De La Soul ont été et sont toujours un groupe cher dans nos coeurs de hip-hopeurs. Leur capital sympathie n’a jamais fléchit durant leurs vingt années de carrière. Et même si ce nouveau projet ne concerne que Posdnuos a/k/a Plug 1 et Dave West a/k/a Plug 2, First Serve mérite tout notre intérêt ne serait-ce que par sa nature conceptuelle. Et qu’en plus, il est produit par des français.

Lire la suite sur Now Playing »

Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½


L’excellent Villa Manifesto était annoncé comme l’ultime album des Slum Village, leur tout dernier. Hélas la brouille entre Elzhi et membres vivants restants l’an dernier pendant qu’il faisait la promo d’Elmatic a un peu plus enterré un groupe qui avait déjà perdu deux membres. Triste fin. Mais la vie continue et avec l’appui de Mick Boogie, T3, Illa J (le frère cadet de J Dilla) et le producteur Young RJ raniment les Slum Village le temps d’une mixtape, The Dirty Slums, avec plein de beau monde.

Lire la suite Slum Village & Mick Boogie « The Dirty Slums » [mixtape] @@@½

Gorillaz « Plastic Beach » @@@@½


Rendez-vous inloupable avec l’une des formations les plus informatables du troisième millénaire : les Gorillaz. Plus qu’un simple side-project du leader des Blur, ce groupe génialissime a, en deux albums et une multitude de singles inoubliables, marqué cette décennie, qu’il achève avec ce Plastic Beach. Et ils reviennent de très loin, nos quatre personnages cartoonesques emmenés par l’alter-ego de Damon Albarn ont navigué vers des océans inexplorés en quête de découvertes.

Lire la suite Gorillaz « Plastic Beach » @@@@½

Mick Boogie x Terry Urban presents « LE DA SOUL : 20 Years of De La Soul » [mixtape] @@@@


Evénement rap : le Platinum Classic 3 Feet High & Risin’ des De La Soul a vingt ans ! L’occasion pour la sphère hip-hop backpapers et la jeune génération de venir fêter joyeusement cet anniversaire avec cette super mixtape en hommage aux trois plugs Maseo, Posdnuous et Dave West.

Nombreux sont les guests venus reprendre quelques de leurs classiques, font partie de la fête organisée par Mick Boogie et Terry Urban Talib Kweli, les U-N-I, Tanya Morgan, les Kickdrums, 6th Sence, Big Pooh, Camp Lo, Skillz pour ne citer qu’eux et un invité de marque : Phife Dawg des Tribe Called Quest !

Lire la suite Mick Boogie x Terry Urban presents « LE DA SOUL : 20 Years of De La Soul » [mixtape] @@@@

« Dillanthology2 » @@@@


J Dilla me manque terriblement. Il manque beaucoup à la musique rap. Pour combler ce besoin, je suis en quête de ses productions les plus rares et méconnues. L’autre jour @SeverineD (sur Twitter) m’a confié Vintage en format numérique, un album de beats inédits publiés chez Stones Throw en 2004 introuvable sur le marché.

Le même jour j’avais commandé Dillanthology2, second CD du coffret Dillanthology. Pourquoi j’ai pris ce volume 2 ? Le 1 et le 3 compilent des morceaux déjà connus et pas seulement des connaisseurs, donc aucun intérêt pour moi. Le volume 2 propose une douzaine de remixes plus ou moins rares uniquement édités sur des maxis et autres faces B (à défaut de les trouver en mp3). Les vrais collectionneurs les ont sans doute ou les recherchent partout sur la planète, sur eBay pour des sommes modiques. Dillanthology2 est une solution de facilité.

Lire la suite « Dillanthology2 » @@@@

De La Soul « Are You In? » Nike+Original Run @@@@1/2


Cinq révolutions à faire le tour du monde, faisant étape dans les grandes villes du globe pour représenter et se représenter devant une foule de b-boys de l’ancienne et nouvelle école du hip-hop. C’était le train de vie des De La Soul depuis la sortie de leur dernier CD The Grind Date.

Jusqu’à cette année du 20e anniversaire de leur premier album et platinum classic 3 Feet High & Risin’, où la célèbre marque Nike leur propose un deal : sponsoriser et promouvoir une mixtape digitale (dispo sur iTunes) dans le cadre de leur campagne de promotion de leur série Original Run. Le Hip-Hop a toujours été un vecteur de mode vestimentaire, normal qu’un manufacturier aussi connu que Nike fasse appel à l’un des groupes de rap qui représente ses quatre valeurs fondamentales. C’est reparti pour un mix de hip-hop plus frais que jamais et éclectique en compagnie de Maseo, Posdnuos et Dave West. Est-ce que vous en êtes ? Lire la suite De La Soul « Are You In? » Nike+Original Run @@@@1/2

Gorillaz « Demon Days » @@@@@


Tout à commencé avec ce clip cartoonesque et désormais indémodable nommé « Eastwood » au début des années 2000. Après six millions d’albums éponymes vendus dans le monde, le side-project de Damon Albarn, leader du groupe culte de rock Blur, sort le 2e acte le 11 Mai 2005. Le chanteur anglais prenant l’alias 2-D s’est reformé avec sa clique de Gorillaz, à savoir Noodle, Murdoc et Russel pour ‘Demon Days’, cette fois produit et mixé par ce génie de Danger Mouse (le Gray Album de Jay-Z, Dangerdoom avec MF Doom, Gnarls Barkley…).

Lire la suite Gorillaz « Demon Days » @@@@@

De La Soul « The Grind Date » @@@@½


La chronique de The Grind Date a été le copier/coller d’une conversation sur MSN entre moi (Le miel et les abeilles) et Bobby_Milk (Charles Ingalls) à la rentrée 2004. Aucun changement n’a été apportée au dialogue, même si avec le recul on aurait pu aller plus loin dans les détails et évoquer plus de choses, comme par exemple la bonus track « Shoomp » avec Sean Paul sur un sample de « Culture Club ». Merci à Benoît (Bobby) pour son autorisation.

Lire la suite De La Soul « The Grind Date » @@@@½

De La Soul « //AOI: Bionix » @@@@½


Welcome into the Art Official Intelligence old school exploitation system V2.0

… searching database …

!!!BIONIX!!!

– please read this first –
%Après le petit succès mérité de ‘Mosaïc Thump’ grâce aux tubes « All Good » et « Oooh », sans compter l’acclamation de la critique et des hip hopeurs, sort un an plus tard ‘Bionix’ (Tommy Boy), le 2e volume de la série ‘AOI’. Ce 2e volet fait aussi suite aux événements tragiques du 11 septembre. Malheureusement, la sortie a été occultée par des albums tels que ‘Blueprint’ de Jay-Z et ‘Stillmatic’ de Nas…%
!end of text!

Lire la suite De La Soul « //AOI: Bionix » @@@@½

De La Soul « Art Official Intelligence : Mosaic Thump » @@@@½©


De La Soul (Tommy Boy Records)

-> spitkicker.com
//Art Official Intelligence
* Mosaïc Thump

plug_1: dave_west
plug_2: posdnuos
plug_3: maseo

...loading...
 Lire la suite De La Soul « Art Official Intelligence : Mosaic Thump » @@@@½© 

Common « One Day It’ll All Make Sense » @@@@½


Pendant les deux ans et neuf mois qui ont suivi Resurrection, Common a perdu son Sense, son deuxième album a été élevé au rang de classique et il a résolu à l’amiable son conflit avec Ice Cube. Mais les changements qui ont bouleversé la vie de Lonnie Rashid Lynn ne sont pas forcément ceux visibles, One Day It’ll All Make Sense est une thérapie, l’histoire d’une remise en question sur sa propre existence avant de poursuivre sa maturité en tant qu’adulte responsable. Cet album n’a pas été très sollicité par le public, parce qu’il ignore certainement que ce troisième opus est la mémoire de Common, l’album photo souvenir comme le confère la pochette qui le présente lui enfant avec sa mère disparue.

Lire la suite Common « One Day It’ll All Make Sense » @@@@½