Rapsody « Crown » [EP] @@@@


Faites place, faites place pour Rapsody! Quatre ans que nous sommes dans l’attente d’un successeur à The Idea of Beautiful, alors forcément un EP gros comme un pain complet se transforme en merveilleuse offrande. Mais avant tout, Crown signale avant tout que la rappeuse adoubée par 9th Wonder prépare le terrain pour 2017 en se fixant un objectif élevé mais atteignable : le trône.

Qui aurait cru qu’à ses débuts cette timide membre du collectif  Kooley High, à l’origine un groupe d’étudiants de fac qui fait du bon rap indépendant, progresserait au point de devenir une prétendante sérieuse à la couronne? Depuis son très lourd mini-album Beauty and the Beast, Rapsody s’est faite très discrète, ne se montrant qu’aux grosses occasions comme sur To Pimp a Butterfly de Kendrick Lamar ou sur l’album Indie 500. Pour mieux la réclamer ensuite? Son actualité est toujours sur le grill puisque pas plus tard que cet été, la dame a signé chez Roc Nation.

Si Rapsody part en campagne avec 10 nouveaux titres, ce n’est pas pour vivre dans un monde de monts et merveilles à la Disney, mais plus pour rendre ce monde en piteux état et désuni un peu meilleur avec sa musique et ce qu’elle peut dire. C’est sa destinée, la voie qu’elle a choisie et qui ne lui était pas tracée. Voilà ce que nous inspire le morceau-titre « Crown« . Alors que tout le monde met Beyonce sur un piédestal, l’héroïne de notre rappeuse est la célèbre chanteuse « Tina Turner » (qui a dit Timmy Turner de l’autre abruti?), old mais iconique, pour tout ce qu’elle représente en tant qu’artiste, pour son oeuvre, pour ce qu’elle a traversé.

Crown EP ne contient pas que des samples de soul, la pêche est très fraîche puisque 9th Wonder, Nottz, Khrysis et Eric G ont échantillonné « Mad » de Solange pour le morceau du même nom, où Rapsody exprime ses ressentiments liés à sa condition de femme afro-américaine qui ne l’empêchera de prendre la voie royale. « WiFi » de D.R.A.M. est magnifiquement bouclé sur « Take It Slow » après avoir samplé l’intro au talk-box du récent single « 24K Magic » de Bruno Mars sur la première partie du morceau. Terrace Martin ajoute quelques ingrédients à lui pour embellir le tout. Pas mal d’instru sont composés de deux beats différents, voire trois, comme notamment « 2 AM » avec Ab-Soul, ce qui permet de bien décomposer les couplets en fonction de la situation. La présence d’invités de marque (du style Raphael Saadiq et Anderson .Paak sur « OooWeee« ) est un signe supplémentaire de l’élévation de Rapsody parmi des sphères plus hautes encore.

Crown est d’abord l’occasion de rappeler qui est la meilleure rappeuse du moment, avec cet échauffement sur ces instrus servant de sacs de sable pour ses lyrics qui percutent. Mais d’abord, qui a dit qu’il s’agissait de la couronne de reine qu’elle vient chercher? Il n’y a qu’une seule place. Les autres rappeurs mâles n’ont qu’à bien se tenir. 2017 lui déballe déjà le tapis rouge, avec un album qui terminera très certainement sur un podium de l’année.

 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s