Ab-Soul « #controlsystem » @@@@


Après Kendrick Lamar, Jay Rock et Schoolboy Q, au tour d’Ab Soul, quatrième et dernier membre des Black Hippy, de se (re)lancer avec son second projet chez Top Dawg Entertainment. Jusqu’à présent c’était le rappeur plus discret du groupe, celui qui apparaissait principalement aux côtés de ses partenaires sans trop faire de vagues; après écoute de #controlsystem, notre vision d’Ab Soul a radicalement changé : il est l’arme secrète des Black Hippy.

Les présentations se font en deux titres, les premiers : « Soulo Ho3 » et « Track 2« . Le talent caché d’Ab Soul nous explose en pleine face à l’écoute de ses paroles : « ‘Said I was the underdog/ It turns that I’m the secret weapon/ We can see you half steppin’/ I just sommersault/ Some are salty I made the way I did/ Cause I really did everything I say I did ». En finissant par la punchline « I can’t say YOLO/ cause I’ve been here before so deaf I reborn soulo », on réalise quel genre de rappeur il est, cet immense potentiel latent qui éclate en plein jour tel un esprit vengeur. « Track 2 » continue l’introduction de controlsystem et son emprise sur l’auditeur. C’est comme si nos yeux devenaient les siens et s’ouvraient sur sa vision des choses, sa réalité telle qu’il la perçoit (« Like I’ve never had shit/ ‘Cause I’ve never had shit/ Same Chucks two years straight/ Doin’ bad shit », « I’m a diamond ring in the trash »).

Pendant que nos pensées se laissent guider par cette graine de N.W.A., on s’attarde sur la production très riche de cet album. Les instrumentaux sont majoritairement gérés par les Digi+Phonics, la team producer qui ont participé qui a collaboré avec tous les membres des Black Hippy et ont façonné leur style de musique rap. La variété est un des éléments-clés de #controlsystem, on a l’embarras du choix entre des instrus modernes (avec refrains passés au ralenti comme les productions d’A$AP Rocky), samples soulful succulents (« Mixed Emotions« , « Lust Demons » feat Jay Rock & BJ The Chicago Kid, « Showin’ Love« ) ou même jazzy à souhait (« The Book of Soul« ). Ab Soul possède une présence concrète sur les beats, avec un flow off-beat, signe que sa cervelle part en vrille, c’est-à-dire souvent comme sur le trippant « Mixed Emotions » avec ses incursions de rap quotes passées au ralentis (en mode ‘grosse voix’), ou quand il est question de swag (« SOPA » feat Schoolboy Q). Les substances illicites en tout genre y sont pour quelque chose dans cette dynamique créative.

On retient aussi avec un certain intérêt plusieurs emprunts à la musique rap. Le « Kick yo game, spit your flow… » chanté sur « Terrorist Threats » repris du refrain de « Nigga What, Nigga Who » de Jigga, on reconnaîtra le « That’s the joint, that’s the jam, turn it up » etc… de « Rebellion« , clin aux Black Eyed Peas des débuts… Un flow qui rappelle DJ Quik sur « Bohemian Grove« , celui Twista de « Overnight Celebrity » sur « Terrorist Threat »… Un petit sample de « Addiction » de Kanye West sur « Nothing’s Something« , un autre, « Friendly Skies » de Missy Elliott sur « Empathy« , ou encore le piano mélancolique de « Summer in the City » de Quincy Jones sur « Beautiful Death« , doux souvenir de l’intro d’ATLiens des Outkast. Ce titre est une pensé profonde pour la chanteuse Alori Joh disparue l’an dernier alors qu’elle n’avait que 25 ans. Sa voix sur la plupart des morceaux de #controlsystem nous restera comme une caresse.

« Terrorist Threats » feat Danny Brown, « Track 2« , « Pineal Gland« , « Beautiful Death« , « Double Standard » et bien sûr l’aérien « iLLuminate » qui compose avec la présence (prestance?) de Kendrick Lamar… On ouvre grand ses oreilles, puis ses yeux, son esprit, son troisième oeil… Comme Kendrick, Ab Soul fait les choses très intelligemment, mieux qu’un Section.80? Nous voilà maintenant fixé et fin prêt pour un album des Black Hippy qui sera soutenu par le Good Doctor et son cabinet Aftermath Records. Un avant-goût avec « Black Lips Bastards (remix)« .

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Boris Skrzo dit :

    J’ai le bijou dans les enceintes, du Soulo Ho3 au Black lip bastard, toutes les pistes de cet opus m’ont scotchées. Je suis du même avis que Curtis le section 80 est balayé. Je viens de faire un grand écart, je suis passé du Mello music à Ab soul et je kiffe grave. Cet album est frais, chaque morceau est imprévue y a pas d’enfermement dans un genre de beat.
    Au fait merci pour tes chroniques Sagittarius

    J'aime

  2. Curtis dit :

    Ce sera assurément un des meilleurs albums de l’année 2012. Pour moi y’a pas photo, il surpasse section 80 (question de goût), et il fait mieux qu’avec son dernier album déjà excellent (Longterm mentality). Donc je te trouve un peu sévère, j’aurai mis 5 @. Surtout qu’on ne valorise pas assez les nouveaux talents. Sinon rien à redire, je lis la plupart de tes chroniques avec plaisir ;)

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      j’aurai pu mettre une meilleure note, mais l’album manque un peu de cohérence au niveau de l’univers sonore, et d’un peu de maturité encore.

      J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.