Yelawolf « Radioactive » @@@


Dans le tout premier numéro de Now Playing, j’avais consacré un article sur le phénomène Yelawolf, un rappeur sudiste atypique au sang Cherokee fraîchement signé chez Shady Records. Pas que je veuille me dispenser d’une introduction mais pour simplement éviter la redite, allons directement aux faits : Radioactive doit son nom à quelques morceaux potentiellement ‘radio-actifs’. Pas la peine de crier au loup, c’est pas Fukushima…

Bon nombre d’entre nous ont pu s’imaginer que cet album en major serait une sorte de Trunk Muzik amélioré, si on se fiait à la présence de son producteur Will Power. C’est l’histoire du verre à moitié plein, on dira en ce qui concerne Radioactive qu’il est à moitié vide. De puissants titres comme « Throw It Up« , avec l’ex-Three 6 Gangsta Boo et Eminem, « Growin’ Up In The Gutter » et « Slumerican Shitizen » donnent toute la mesure de l’incroyable talent de Yelawolf, de son flow, son style unique, son accent prononcé et sa très bonne écriture. Au lieu de continuer sur cette lancée, il se plie aux règles du rap mainstream avec quelques douceurs r&b (« Good Girl » feat Poo Bear et « Write Your Name » dont l’instru est un copier/coller de « Aston Martin Music« ) et des titres dont il ne cache pas la cible (« Radio » produit par Jim Jonsin). Les très bons textes de « Made in the U.S.A. » sont gâchés par une chanteuse qui a le mérite de donner mal au crâne comme Rihanna, et puisqu’on parle de chant, on entend bien sur « Everything I Love The Most » qu’Eminem a donné à Yelawolf des cours de chant.

On est d’ailleurs étonné de ne pas retrouver Slim Thug et Big Boi qui lui ont mis le pied à l’étrier, ni même Tech N9ne (ça aurait été une bonne idée). On a quand même droit au retour de Mystikal (sur « Get Away« ), un refrain de Lil Jon (« Hard White« ), Killer Mike et je crois que c’est tout. Le morceau rap/rock « Let’s Roll » avec Kid Rock est pas trop mal, mais quitte à faire un truc ckeu-ro, pourquoi ne pas avoir fait quelque chose avec Travis Barker, avec qui il a réalisé une version live de « Pop the Trunk » ? Pourquoi faut-il aussi qu’il rappe sur un beat dubstep de Diplo (« Animal« ) ? Ce qui faisait tout l’intérêt d’un rappeur si spécial comme Yelawolf n’a pas de sens s’il fait pareil que tout le monde…

2 réflexions sur “ Yelawolf « Radioactive » @@@ ”

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s