R Kelly « Untitled » @@@½


Hahaha, ce cher Robert Kelly… Il me fait rire. Bizarrement, depuis son histoire de pédophilie et la révélation de son syndrôme Lolita, on ne le voit plus du tout du même oeil… Avec une tonne de chefs d’inculpations sur le dos, il n’en est pas ressorti indemne de ses procès mais blanchi… par des taches de sperme krkrkrkr.

Sérieux Robert, tu es pathétique, tu as franchi la ligne jaune de ton jet d’urine ! Débarquer dans ce contexte sur des tapis rouges avec un masque de Zorro façon soirée orgiaque ou des cheveux blond platine dans un vidéoclip, krkrkrkr… et cette interview où tu t’es couvert de ridicule avec cette question culte « what you mean by a teenage girl? ». Krkrkr… c’est trop drôle.

Ce monument du r&b depuis 20 ans n’a plus que son immense talent et sa renommée pour sauver sa carrière en péril. C’est qu’il parvient tout de même à arrondir ses fins de mois en étant employé en freelance pour des refrains bling-bling et champagne par tel ou tel rappeur krkrkrkrkr. Il a du bol le Rob’. En dehors de ses apparitions, il s’est fait extrêmement discret depuis l’annulation de Twelve Play : Fourth Quarter [lire l’article]. A tel point qu’il n’a eu aucune promo et que son nouvel album n’a même pas de titre krkrkr… Je vais quand même essayer d’être pro dans ma critique mais je ne vous promets rien. Cette chronique vous est présentée par les produits Abena-Frantex krkrkrkr…

Alors, en faisant le tour de la trackliste, des chansons très parlantes : « Sweet 16 », « Golden Shower », « Shawty Let Me Teach You », « I’m Not Your Baby’s Father »… je rigoleuuuuu krkrkrkrkr… c’était une connerie. C’est parti pour Untitled, Sans-titre en français (…).

Plus virulent que la grippe Aaaaaaaarg l’autotune !!! R Kelly s’y met d’entrée sur « Crazy Nights » avec Rock City. Beat minimaliste fait sur Bontempi, quelques claviers, euh… tu es sûr que ça va Robert ? Tu t’es vu quand t’as bu??? OMG ! Allez hop un dernier verre de punch coco et on prend la porte sous le panneau « Exit » et c’en est fini de cette soirée de merde. Toute de suite ça va mieux, on respire un coup, on expire et voilà le R Kelly des beaux jours. Ou des belles nuits. Laisse ton alter-ego le Pied Piper au placard avec le gun, exprime toi Robert. Non s’il te plaît évite le tyrolien comme sur « Echo », on va finir par croire que tu caches un compte en Suisse. Pour la coup de la balade au coin du feu dans un chalet, c’est réussi.

Comme tout album de rhythm’n blues qui se respecte, il y a les quarts d’heures chaud pour adulte. Adulte… de plus de 14 ans krkrkr « Bangin’ On Headboard » hum troublant… le slow-jam « Go Low » qui passe en revue les chansons pour-faire-l’amour de R Kelly et « Whole Lotta Kisses » qui figurait sur le bootleg Fourth Quarter et qui en était parmi les meilleurs morceaux. Du R&B sensuel haut de gamme, R Kelly se faufile entre les cuisses, glisse ses mains et… non elle n’est pas vierge krkrkr Non, j’arrête, très très bon morceau, avec ces bruits de gouttes de pluie caractéristiques… vachement métaphorique le coup de la goutte… Quel séducteur ce Robert, à 40 ans il drague les minettes comme il veut avec des tunes comme « Like I Do ».

Le studio est la pièce préférée de R Kelly après la douche krkrkr Dans son usine à tubes, il a composé une chanson pour ses « Number One » en duo avec Keri Hilson. Il y écrit sur ce morceau « Havin’s sex with you is like makin’ hits ». Piste suivante sur la piste de dance avec « I Love The DJ », puisqu’avoir un morceau dance est devenu la norme, un featuring avec un rappeur pour gonfler son buzz pour la formalité (« Supaman High » feat OJ Da Juiceman). Pis là, sans prévenir, un son que personne n’attendait, la vraie grosse surprise de Untitled : « Be My #2 ». Parce que 1) après la number one, il lui fallait un bouche-trou (hum) 2) parce que ce titre electro-funk est carrément génial. Enfin du neuf ! Ça y est Robert est sûr de son coup, il laisse son numéro avec un mot « Text Me ». Oh, un SMS, qui ça peut bien être?  « thx babe i was thinking bout U all nite, dont tell your parents. R. » krkrkrkr…

C’est le moment où R Kelly se lance à coeur ouvert, il nous sort le grand jeu et montre l’étendu de son immense talent avec « Religious », prière qu’il écrit pour lui-même et demander un pardon, et « Elsewhere ». Que dire, du grand R Kelly. Untitled s’achève en beauté avec une dream-team de crooners en puissance pour « Pregnant » : Tyrese, The-Dream et Robin Thicke réunis pour six minutes d’amour tendre. Bravo les mecs !

Dans ses remerciements, R Kelly s’en remet à Dieu tel un prêtre aimant les enfants krkrkrkr, ses avocats krkrkr et les members de sa famille qu’il a trahi krkrkr. Allez va Robert, ça ira très bien pour cette fois, tu as mon vote favorable avec sursis. Tu t’es bien racheté mais je te surveille, on ne sais jamais…

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. B3LiNDAH dit :

    Baa tecoute quoi toi connard comme musqiue tu critik mé mem pa ta ecouter lalbumm en entierr La fille avek ki il a feiii ell été partannteee Groo renseiigne toa avannn de fer des articl pouuurrrii de merrdee tsssss

    J'aime

    1. Sagittarius dit :

      (j’ai trouvé une championne)

      J'aime

  2. Adek dit :

    Krkrkrkrkr :) …jme suis cassé des vraies barres en lisant ta chronique. Pauvre Robert, il est tombé bien bas dans l’estime de tous….. Ca reste quand même l’un des meilleurs quand il le veut bien :)

    J'aime

  3. Max dit :

    Je compte pas me taper ce R Kelly pendant une heure, même si j’aurais largement l’âge légal krkrkr… mais ta krkrkronique m’a bien fait rire d’un bout à l’autre. C’est triste quand même de pas pouvoir s’empêcher de faire une blague dès que je vois un featuring R Kelly ici et là. Heureusement qu’il ne se soit pas nommé P Kelly krkrkr.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.