Craig G & Marley Marl « Operation Take Back Hip-Hop » @@@@


Au départ, il n’était question que d’une simple rumeur qui circulait dans les rues de New-York : Craig G allait effectuer son retour avec Marley Marl après 17 années de séparation, depuis Now, It’s More Like It en 1991 pour être exact. Craig G est un des piliers du légendaire Juice Crew, une figure aussi rare qu’emblématique du hip-hop. On l’avait aperçu sporadiquement tâter du micro sur quelques featurings durant cette décennie, il avait par ailleurs écrit certains textes des battles de 8 Mile mais cette fois, la nouvelle d’un troisième opus a enflé de manière significative.

Seuls les vrais connaisseurs prenaient cette annonce très au sérieux, surtout lorsqu’un document top-secret dévoilant le but de leur opération stipulait que son partenaire n’était autre que son producteur de toujours, Marley Marl, une des figures majeures qui a confectionné le son Hip Hop dans les années 80 et qui a grandement influencé la génération de producteurs des années 90. Operation Take Back Hip-Hop, c’est le nom tamponné sur la pochette de cet enregistrement, disponible en toute confidentialité chez nos disquaires depuis fin Juin.

 

Craig G & Marley Marl, une doublette magique issue des prémices de l’époque dorée, avant les Jordan et Pippen des Chicago Bulls, Snoop Dogg et Dr Dre, Kool Shen et Joeystarr… Comme je le disais dans le paragraphe de présentation, il faut être cultivé en matière de Hip Hop pour justifier de l’intérêt pour ce CD. Aujourd’hui, l’ère est à l’Internet, au numérique, au HD, au mp3,… et notre paire du Queens cumulent à eux deux près de 90 ans. Il y a comme un décalage, un conflit générationnel entre ces hommes, qui ont fabriqué les fondements du Hip Hop du temps des vinyls/cassettes/postes stéréos, et une jeune génération ignorante conditonnée par les médias de masse. Nas citait Craig G dans sa liste de MCs portés disparus sur « Where Are They Now? » sur Hip Hop is Dead, le voilà qui revient après une très longue absence pour kicker et botter des fesses.

A l’intérieur de l’enveloppe cachetée se trouve le tracklisting ainsi que les pseudonymes des complices. Parmi eux, KRS-One, Talib Kweli, Rakaa des Dilated People, Cormega,… que du lourd. Pour mettre à fin leur opération de sauvetage dans des conditions optimales, Marley Marl a conceptualisé des instrumentaux modernes sur fond de sonorités old school, de quoi rendre nostalgique les plus anciens d’entre nous. Je n’irai pas jusqu’à dire que l’album sonne comme un bon vieux classique hip-hop mais c’en est proche. Sa recette est pratique car elle permet de préserver l’esprit originel mais avec des beats actualisés truffés de subtilités. On est loin des moyens rudimentaires qui servaient à construire un morceau, Marley a fait évoluer sa musique au gré des progrès en la matière. Même constat pour Craig G, son flow n’a pas pris une ride et ses punchlines valent celles d’un Masta Ace à l’ordre du jour.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne rappe pas comme un ronchon et n’est pas dépassé par les événements, il est sacrément dans le coup. Même s’il doit s’affranchir préalablement d’une présentation, au cas où on l’aurait oublié depuis tout ce temps. Difficile de se faire entendre dans le buzz étouffant de certaines pointures, l’association Craig G et Marley Marl ne manifeste que si peu d’engouement malgré leur statut de mythes vivants, c’est honteux. Au passage, j’emmerde solennellement les gens qui pensent que parler de vétérans rend les choses passéistes parce qu’ils n’entrent pas dans la tendance. C’est cette façon de penser qui tue la musique aujourd’hui.

Craig tente de remettre au goût du jour la pratique du boom-bap hip-hop sur « Quality Work » (feat Rakaa Iriscience & Will Pack) et fait part de ses qualités de lyriciste accompli sur  « Don’t Make Me Laugh« . Dans cette track, il fustige les médias, radios et télévisés, et les journalistes pour leur manque d’objectivité, tout ce lot contribuant à la vulgarisation d’un rap pauvret et neuneu qui fait baigner les rap listeners dans le faux, le vide ou la médiocrité. KRS-One, dans son rôle favori de redresseur de tort, l’assiste sur « Rock Dis » pour appuyer ce genre de propos, redondants dans la plupart de ses couplet, comme sur ceux de « Stay In The Lane » feat Sadat X et un « Deep Down » qui fait bouger la tête machinalement grâce à ce beat bigrement efficace de Marley Marl.

Operation TBHH se veut également plus plaisant à l’écoute par rapport à Hip Hop Lives avec KRS-One, Marley Parl s’est permis d’attribuer à Craig G des sons plus cools, tels que « Skates » et « Just What I Need« . Si ce disque nous redonne goût au Hip-Hop établi dans les règles de l’art, la conclusion est plutôt pessimiste si j’en crois les paroles de « The Day The Music Died« .

 

Mission réussie, je repète : mission réussie. Leur message ne s’autodétruira jamais. Conseil d’usage : il est vivement recommandé de passer la bande-son  avec le volume des enceintes au maximum autant d’occasions qu’il sera nécessaire. Sinon, conservez ce document précieusement sous scellé dans votre étagère à disques. Si vous n’avez pas mis la main sur cet objet convoité, procurez-le vous sans tarder avant qu’une autre personne le fasse à votre place, vous risqueriez de le regretter. Sur la track cachée, véritable génocide de wack-MCs, je retiendrai cette phrase : « just because you’re a murder cat doesn’t mean you got skillz ».

5 réflexions sur “ Craig G & Marley Marl « Operation Take Back Hip-Hop » @@@@ ”

  1. Le but entre passionnés c’est de se faire découvrir de bonnes galettes. « This is now » est sorti en 2003.

    Si tu as un lien pour l’album avec MarleyMarl (que j’écoute avant un éventuel achat) ça ferait plaisir.

    Bonne continuation pout ton blog !

    Mr Kint

    J'aime

  2. Craig G n’est pas inactif depuis 91, il a notamment sorti le très bon « this is now » avec la bombe « ready set begin » produit par primo…

    Sinon j’ai toujours pas écouté ce projet, la chronique donne envie.

    J'aime

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s