Rhymefest « Blue Collar » @@@@


Lorsque l’on parle généralement du son Eastcoast, on limite géographique la côte Est à la mégalopole qui part de Washington jusque Philadelphie en passant par New York et Boston. A défaut, la ville de Chicago (dans l’Illinois) se situe dans le Midwest mais le style est plutôt Eastcoast dans l’âme, avec des figures emblématiques comme Twista, Common ou encore Kanye West. Tout ce discours pour en venir au fait que la Cité du Vent est un vivier à talents qui pourrait très bien faire de l’ombre à une côte Est qui n’arrive plus à s’imposer dans le rap game.

Chronique originale écrite le 24 Juillet 2006

Rhymefest (alias Che Smith de son vrai nom), tout comme Lupe Fiasco, fait partie des personnalités montantes de la scène de Chi-Town. Ce MC, qui n’était qu’encore un illustre inconnu il y a deux ans, est le ghostwriter qui se cache derrière le succès de « Jesus Walks » de Kanye West, le genre de détail qui ne passe pas inaperçu sur un CV. Kanye lui a d’ailleurs rendu la monnaie de sa pièce en lançant le premier single officiel de Rhymefest, « Brand New ». Une première pièce du puzzle qui constitue ‘Blue Collar’ (AllIdo/J Records/Sony BMG), dont la production est assurée entre autre par Just Blaze, Animal House, Emile, Mark Ronson (qui gère aussi l’éxécutif), Cool & Dre et… No ID, le maître d’oeuvre du classique de Common, ‘Resurrection’.

Lyriciste de profession, notre emcee confirme tous les espoirs placés en lui sur « Dynomite (Going Postal) », laissant éclater son flow sur une production explosive signée Just Blaze. Et il remet ça sur « Chicago-Rillas » (prod. No ID), une puissante track qu’il partage avec deux nouvelles révélations, Mikkey et surtout Bump J (ce rappeur qui posait sur les tracks de Kanye avant qu’il ne connaisse Jay-Z). Versatile, Rhymefest peut se trouver à l’aise dans les pistes de danse en club avec « Stick » (prod. Animal House). Avec un schéma un peu similaire à celui de « Touch It » de Busta Rhymes, ce banger alterne claquement de doigts sur beat bouncy avec un breakbeat à l’ancienne. Rudement efficace!

‘Blue Collar’ fait référence au bleu de travail, c’est-à-dire à la classe ouvrière. Cette connotation sociale rend le discours de Rhyme plus crédible lorsqu’il s’agit de parler politique et conditions vie déplorables (« Devil’s Pie »). Respectueux de vraies valeurs, « Sister » est un pied de nez au rap mysogyne: une chanson soulful où le MC raconte l’histoire d’une amie qui n’arrive pas à s’en sortir, en mettant en relief son courage et la complexité de la spirale infernale dans laquelle elle s’enfonce peu à peu. Si l’humour particulier de Rhymefest aide à faire passer le message, la prise de conscience des problèmes traverse l’esprit comme une balle en pleine tête.

Une des forces de cet album, ce sont les nombreux samples utilisés : un élément important, pour ne pas dire crucial, pour faire un bon disque de Hip Hop. Pour « All Girls Cheat » des Cool & Dre, les samples de voix des Isley Brothers se fondent très bien dans le refrain de Mario. Plus amusant, « Devil’s Pie » découpe un air de guitaire emprunté aux rockeurs anglais The Strokes. Après Sparkle, 213 et Alicia Keys, au tour de No ID de reprendre le magnifique « Intimate Friends » d’Eddie Kendricks sur « Sister ». Pour finir, le regretté ODB nous laisse un derner souvenir mémorable en reinterprétant « Build Me Up Buttercup » avec la délicatesse et l’imprévisibilité qu’on lui connaît.

D’autres chansons de très bonne manufacture, comme « Fever » ou « Bullet » avec le groupe pop Citizen Cope, donnent un grain de diversité sans nuire à l’assemblage final. Quelques détails de finition comme un refrain de Kanye West sur « More » (prod. Cool & Dre) ne font que peaufiner le ‘Blue Collar’. Au bout de la chaîne gérée par Rhymefest, on retrouve un pur produit Hip Hop qui contient tous les éléments d’un très bon album : du divertissement, du MCing de haut niveau sur des instrus de qualité, des messages, des histoires…

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s