Missy Elliott « The Cookbook » @@@@


Chef cuistot : rappeuse/ chanteuse/ productrice/ auteur/ interprète Missy Elliott

Apéritifs et entrées servies par le chef cuistot Timbaland
Entremets de sucrés-salés « Joy » faits maison accompagnés d’un numéro de (who ?) Mike Jones
Cocktail « Partytime » façon Timbo, spécialité dancefloor

Plats de résistance
Sample chaussé en Slick Rick simplement « Irresistible Delicious », et son chœur de Tweet
Charcuterie de TR 808 ‘à la Misdemeanor’ pour « Lose Control », crème de Ciara sous sa soucoupe de Fat Man
Morceaux de « My Struggles » à la New Yorkaise, son Grand Puba et herbes de Mary Jane Blige râpés
Fondant R&B de « Meltdown » préparé par Scott Storch, assortiments de names-droppings
Spécialité « Click Clack » du Bangladesh : tatin de « You Don’t Want Drama » par 8Ball & MJG

Desserts
Trou normand « On & On » neptunien, glaçage de dents
Jump-off sur « We Run This » sauce old school
Nectar de jazz/rock sexy sur « Can’t Stop », alcool aphrodisiaque
Sorbet glacé « Remember When » et sa liqueur d’amour
Ballade de « Time & Time Again » en mousse légère et soulful onctueuse
Break beat de « Mommy » néo-rétro

Digestifs
Liqueur amère de « Teary Eyed » (40°)
Fantasia de « 4 My Man » au gingembre
Tam-tam de crumble raggaeton, pimenté par Vibz Cartel

Avis du consommateur
Pour son 6e album, Missy Elliott a voulu avec ‘The CookBook’ remettre à la mode les anciennes tendances rap et r&b, non sans créativité. Pour faire ce vintage old school, il a fallu recycler et piocher dans des vieux classiques du Hip Hop avec des moyens plus modernes, comme plonger dans des vieux livres de recettes. Timbaland et Missy elle-même n’ont qu’une petite part de production pour ce disque, qui a été confié à des producteurs très reconnus (The Neptunes, Scott Storch, Bangladesh) ou pas (Qu’Ran, Craig X Brockman,…). Au programme aussi des tueries dancefloors, quelques ballades chantées et toujours des scratches récurrents comme à l’ancienne, avec des mixes entre les morceaux pour assurer un très bon enchaînement. Comme à l’accoutumée, Missy Elliott nous prépare toujours à des très bonnes surprises pour chacun de ses albums. ‘The CookBook’ n’échappe pas à la règle, un disque encore et toujours plus personnel. Un vrai régal.

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s