Archives du mot-clé Beat Butcha

Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@


Prodigy est un indécrottable personnage du paysage rap Eastcoast. L’infâme soldat vétéran des Mobb Deep est encore et toujours là, underground, micro et plume en mains, le flow empestant les fragrances de caniveaux du Queens. Le succès de l’album des vingt ans The Infamous Mobb Deep et la tournée qui a suivi ont merveilleusement témoigné de l’estime intact pour lui et son comparse Havoc. Mais des deux, c’est encore et toujours lui qu’on va préférentiellement écouter en premier. Le voilà qu’il revient avec son premier album solo depuis quatre ans au moins, Hegelian Dialectic: The Book of Revelation, avec plein de choses sur la conscience à nous dévoiler.

Lire la suite Prodigy « Hegelian Dialectic: The Book of Revelation » @@@@

Jadakiss « Top 5 Dead or Alive » @@½


A-HAAAA ! Non ce n’est pas ta grand-mère qui rit, c’est Jadakiss qui est content de vous présenter son quatrième solo en major (ah ouais), soit un disque tous les quatre ans en moyenne (grosso modo). Top 5 Dead or Alive, ce n’est pas seulement un titre d’album, c’est l’objectif de toute une carrière (wesh), celle de figurer dans les quinté meilleurs MCs ayant foulé cette planète. He ben ce n’est pas avec cet album qu’il va y accéder (arg).

Lire la suite Jadakiss « Top 5 Dead or Alive » @@½

M.O.P. « Street Certified » @@@


Les vieux costaud de Mash Out Posse ont voulu marquer le coup (de vieux?) pour leurs vingt années de carrière (hé oui To The Death date de 94) avec un EP dont le titre sonne ‘authentique’:  Street Certified. DJ Premier, qui avait grandement participé à leur second LP Firing Squad en 96, est de la partie.

Lire la suite M.O.P. « Street Certified » @@@

The Infamous Mobb Deep @@@@


mobb-deep-the-infamous-2014-cover

Quoi de mieux que d’apposer un titre éponyme sur un album qui représente plus de vingt ans de carrière ? On parle du huitième opus du duo de Queensbridge devenu légendaire qui était à deux doigts d’une rupture.

Huit ans d’attente. Après Blood Money qui fut très boudé à l’époque à cause de cette alliance très mal perçue avec le G Unit, Prodigy s’est vu incarcéré pendant trois ans et demi et un retour avec Havoc, qui a subsisté en tant que producteur, ne faisait pas tout à fait parti de ses priorités, P préférant se consacrer à sa carrière solo en sortant pas moins de trois projets (dont HNIC 3 et Albert Einstein LP avec Alchemist). Entre deux sort un EP des Mobb Deep (Black Cocaine) pour susciter de l’attente et de l’espoir auprès des fans de tout bord, attirer l’attention des majors aussi mais quelques mois plus tard Havoc pète les plombs sur Twitter et descend son comparse. Divorcer presque vingt ans après Juvenile Hell aurait été un coup de tonnerre terrible…

1er Avril, le double-album Infamous Mobb Deep est dispo. Sans blague. Le vieux couple est toujours dans le coup.

Lire la suite The Infamous Mobb Deep @@@@

Sean Price « Mic Tyson » @@@@


Hé bien ça faisait un bail qu’on l’attendait celui-là d’album! Trois ans au moins que Sean Price avait préparé le public avec sa mixtape Kimbo Price, trois ans de préparation et de patience faisant de Mic Tyson la sortie underground la plus anticipée de ce début de décennie. C’est l’avant-veille de la Fête des Morts de l’An de Grâce 2012 que Sean P a choisi, à quarante piges, de jouer le troisième match de sa vie. P!

Lire la suite Sean Price « Mic Tyson » @@@@

Xzibit « Napalm » @@@@


Comme vous j’ai fait de grands yeux ronds lorsque je me suis rendu compte que l’apparition du californien et ex-présentateur de Pimp My Ride Xzibit dans une pub pour la marque Skoda n’était pas une hallucination. Ceci coïncidait pas si étrangement avec la sortie de son septième album Napalm fin Octobre après six années d’absence.

Lire la suite sur Now Playing →

La Coka Nostra « Masters of Dark Arts » @@@½


Il fait beau, le ciel est bleu, c’est les vacances et puis voilà que La Coka Nostra éclipse le soleil pendant près d’une heure. Le super-groupe blanc nous remmène dans les tréfonds du côté obscur avec Masters of the Dark Arts, leur second LP. En l’absence de Mr White a/k/a Everlast (pour raisons familiales), Slaine, ILL Bill, et les ex-House of Pain DJ Lethal et Danny Boy, ont de nouveau fait appel aux puissances occultes. Grisant à mort.

Lire la suite La Coka Nostra « Masters of Dark Arts » @@@½

Prodigy of Mobb Deep « HNIC 3 » @@@


Il y a quatre ans, Prodigy entrait à Rikers Island pour purger sa peine de prison et juste avant son enfermement, il avait sorti le très attendu HNIC pt2, de bonne facture ma Foi. Il nous tardait que les trois ans et demi de sentence passent vite afin de voir arriver un nouvel album des Mobb Deep. Un souhait qui fait plus ou moins réalisé. Peu de temps après sa libération, on a eu droit à l’EP Black Cocaine pendant que lui et Havoc étaient à la recherche d’un label pour le groupe.

D’ailleurs la relation entre les deux mecs du Queens a bien failli voler en éclat quand sur le compte Twitter de H, on lisait que Prodigy a eu des relations avec d’autres prisonniers. L’incendie fut éteint quelques jours après avec des explications un peu bidon (d’essence, puisque Hav’ a raconté qu’il avait oublié son mobile à une station service…). Depuis cet épisode grossier, Havoc est devenu taciturne tandis que son acolyte multipliait les mixtapes avant d’en arriver à ce HNIC 3.

Lire la suite Prodigy of Mobb Deep « HNIC 3 » @@@

Jet Life « Jet World Order » (Jet Package Edition) @@@@


L’ex-504 Boyz Curren$y ouvre officiellement  sa compagnie aérienne Jet Life, composée des pilotes Trademark Da Skydiver et Young Roddy. Le vol Jet World Order vous souhaite un agréable voyage au dessus des nuages. Plus haut c’est les étoiles.

Lire la suite Jet Life « Jet World Order » (Jet Package Edition) @@@@

Mobb Deep « Black Cocaine » [EP] @@@@


La rue la réclamait, les Mobb Deep la lui ont donné. Black Cocaine est le nouveau produit d’appel de Havoc et Prodigy. Quelques grammes suffisent…

Lire la suite Mobb Deep « Black Cocaine » [EP] @@@@