Archives du mot-clé Adrian Younge

Fabolous & Jadakiss « Friday on Elm Street » @@@½


Fabolous et Jadakiss sont Freddy et Jason dans Friday on Elm Street. En préparation depuis un an, ce projet commun lancé par Def Jam n’est cependant pas un album d’Halloween, ni une mixtape comme c’était prévu au départ, ni un blockbuster vu la faible promotion qui s’est limitée qu’à quelques annonces et photos sur Instagram. Mais l’évocation des ces deux géants new-yorkais côte-à-côte suffit à provoquer un enthousiasme tout relatif.

Lire la suite Fabolous & Jadakiss « Friday on Elm Street » @@@½

Kendrick Lamar « untitled unmastered » @@@@


Sortir des albums de nulle part en prévenant une semaine maximum à l’avance, ou bien carrément sans prévenir du tout, commence à devenir une habitude dans l’industrie musicale. Mais l’effet de surprise est toujours réel. C’est le coup de poker que la structure Top Dawg Entertainment a tenté en livrant un mini-album de démos (ou ‘leftover’) de Kendrick Lamar, logiquement intitulé untitled unmastered. On peut voir ça aussi comme un cadeau suite à sa récompense du Grammy Award du meilleur album rap avec To Pimp a Butterfly.

Lire la suite Kendrick Lamar « untitled unmastered » @@@@

Adrian Younge presents « Something About April II » @@@@


Le compositeur Adrian Younge est en passe de devenir un des artistes soul incontournables. Discrètement révélé par son premier ouvrage Something About April en 2012, c’est grâce à des artistes hip-hop que sa renommée grandit de manière exponentielle. Timbaland utilisera sa musique pour « Picasso Baby » de Jay-Z, Ghostface Killah fera couler son encre de storyteller sur le chef d’oeuvre de classicisme européen Twelve Reasons to Die, les Souls of Mischiefferont leur come-back grâce à lui avec There Is Only Now et même la légende DJ Premier le sample exclusivement pour le projet PRhyme avec le MC de Detroit Royce Da 5’9. Ah oui, et aussi Adrian Younge a entièrement réalisé le dernier disque du chanteur nu soul Bilal (In Another Life).

Lire la suite Adrian Younge presents « Something About April II » @@@@

PRhyme [deluxe] @@@@


L’an dernier juste avant les fêtes était sorti l’album éponyme PRhyme, binôme formé de Royce Da 5’9 et DJ Premier et paru sur le label du même nom. Dans ma chronique, j’avais émis pas mal de réserves qui ont plombé ce qui aurait pu être un gros bâton de dynamite. 2015 s’achève et ces deux monstres hip-hop rééditent leur album dans une version deluxe incluant quatre morceaux supplémentaires pour arriver à un total de treize tracks. Et là ça devient franchement intéressant.

Lire la suite PRhyme [deluxe] @@@@

Adrian Younge presents « Twelve Reasons to Die II » starring Ghostface Killah @@@½


Tony Starks a rempilé cet été pour une suite du désormais culte Twelve Reasons to Die (premier du nom), avec de nouveau à la réalisation de la bande-son le très classieux Adrian Younge. Où il faudra essayer d’annuler le sort maudit réservé à de nombreuses suites…

Lire la suite Adrian Younge presents « Twelve Reasons to Die II » starring Ghostface Killah @@@½

Bilal « In Another Life » @@@@


Le chanteur Bilal n’en finit plus d’explorer les frontières de la Nusoul depuis Airtight’s Revenge en 2009. Son expérience en la matière parle d’elle-même puisqu’après avoir défraîchi le genre au début des années 2000 par le biais mouvement Soulquarian (avec The Roots, Common, Erykah Badu…), il a récemment été sollicité par Kendrick Lamar pour mettre son input sur le désormais chef d’oeuvre To Pimp a Butterly. Pour son cinquième opus In Another Life, Bilal a choisi de se remettre aux mains expertes d’Adrian Younge, producteur et musicien qui a le vent en poupe depuis ses travaux remarqués avec Ghostface Killah (12 Reasons to Die I et II) et Souls of Mischief.

Lire la suite Bilal « In Another Life » @@@@

PRhyme (DJ Premier x Royce Da 5″9) @@@


Entre Royce Da 5’9 et DJ Premier, c’est une longue histoire. Il y a d’abord eu ce son qui a fait « Boom« , et notre coeur avec. Puis Street Hop, album solo de Royce paru en 2009 que Primo supervisait, et le résultat était assez inégal. Inutile de dire que les attentes sur ce premier projet commun entre le monstre de la rime originaire de Detroit et le légendaire producteur texan étaient grandes, trop grandes peut-être, comme c’était le cas pour l’EP du duo Bad Meets Evil avec Eminem…

Lire la suite PRhyme (DJ Premier x Royce Da 5″9) @@@

Wu-Tang Clan « A Better Tomorrow » @@@½


RZA, Raekwon, Method Man, GZA, Masta Killa, Ghostface Killah, Inspectah Deck, U-God, l’esprit d’Ol’ Dirty Bastard et le « dixième homme » Cappadonna, le clan du Wu-Tang est au complet pour ce qui pourrait bien être leur dernière réunion. Un effort de rassemblement qui a nécessité trois ans de tractations et d’annonces, et qui parallèlement a abouti à la conception d’un album unique vendu aux enchères, Once Upon A Time in Shaolin, dont l’identité de l’acheteur ainsi que l’enchère (donnée pour sept chiffres) n’ont pas été révélés.

Lire la suite Wu-Tang Clan « A Better Tomorrow » @@@½

Adrian Younge presents Souls of Mischief « There is only now » @@@@


Fort de son chef d’oeuvre 12 Reasons to Die avec Ghostface Killah, le compositeur hip-hop Adrian Younge tente une nouvelle expérience cette fois avec les hiéroglyphiques Souls of Mischief. Ce quartette rap d’Oakland qui a élevé la scène rap Leftcoast dans les années 90 avec leur classique 93’s Til Infinity était revenu en 2009 avec Prince Paul pour Montezuma’s Revenge. Maintenant avec cet album collaboratif There is only now, le groupe prouve qu’il est là pour rester.

Lire la suite sur Now Playing

Jay Z « Magna Carta… Holy Grail » @@@½


Magna Carta… Holy Grail, 12e album solo du rappeur multi-platine/millionnaire Jay Z, 12e numéro 1 du Billboard US. Cela se passe de commentaire.

Lire la suite Jay Z « Magna Carta… Holy Grail » @@@½

Adrian Younge presents « Twelve Reasons To Die » featuring Ghostface Killah @@@@@


Très prolifique par les temps qui courent, Ghostface Killah s’est associé avec le compositeur Adrian Younge pour nous offrir Twelve Reasons to Die. On vous explique en 12 points vitaux pourquoi cet album conceptuel unique en son genre, qui se veut une sorte d’expérience cinématographique, caresse la perfection.

Lire la suite Adrian Younge presents « Twelve Reasons To Die » featuring Ghostface Killah @@@@@