Jodeci « The Past, The Present, The Future » @@@@


Entre les come-back D’Angelo et Dr Dre, il y a eu celui plus discret mais ô combien attendu, celui des Jodeci printemps dernier. Pardon d’avoir réagit si tard, j’ai sans doute eu du mal à y croire. Halala les Jodeci qui reviennent vingt années après The Show The Afterparty The Hotel ! C’était il y a une génération. Paie ton coup de vieux.

Jodeci était un des meilleurs groupes de r&b de la planète durant les années 90, de sulfureux bad-boys, les frères Hailey et les frères DeGrate, qui cherchaient unes sur des millions (K-Ci était d’ailleurs sorti avec Mary J Blige à l’époque). Les mecs étaient chauds comme la braise, très chauds. Raison pour laquelle ils étaient mon groupe de r&b préféré pendant mon adolescence, puis moins pour l’aventure du duo K-Ci & Jojo (à suivre quand même). Les hormones sûrement, les poils qui poussent et ces chansons qui donnent envie de séduire les filles en arrachant sa chemise pour montrer ses tablettes (que je n’avais pas) à une époque où porter du cuir (que je ne portais pas non plus) ne faisait pas paraître queer. C’était beau de rêver.

Normal que les Jodeci fut le groupe de R&B que j’ai le plus regretté, alors que Teddy Riley avec Guy et les Blackstreet avait tenté des retours plus ou moins convaincants (qui se rappelle de Level II en 2003?). Sans parler des Dru Hill qui est resté comme le dernier groupe masculin de r&b présentant un certain intérêt, en plus des teintures de Sisqo, sous-K-Ci  vocal mais en puissance quand même. Les Boyz II Men? Eux aussi se conjuguent au passé, désolé. J’espérais par dessus-tout un retour des Jodeci, LEUR retour. Il y a eu bien sûr de nombreuses rumeurs durant les années 2000 mais rien de bien concret. Alors forcément on finit par fermer le livre de nos mémoires et passer à autre chose. Puis vu la gueule du r&b aujourd’hui depuis que le genre a délaissé le groove et le gospel pour de la pop, de l’autotune et pire, de la dance…

J’ai dit que j’ai réagi trop tard à la sortie de ce quatrième album nommé The Past, The Present, The Future (sorti le 31 Mars 2015). J’avais peur que cette ‘réformation’ ne tombe justement dans la ‘variétisation’ pestilentielle actuelle, ce qui explique pourquoi ma conscience a volontairement ou non occulté une sortie espérée depuis des lustres. Pourtant j’aurai du faire confiance à Devante Swing, Mr Dalvin, K-Ci & Jojo parce qu’ils ont réussi à travers le temps, rejoindre 1995 à 2015 comme s’ils étaient passés à travers une porte temporelle sans avoir subi l’érosion ni édulcoration diverses et avariées. « Too Hot » qui ouvre l’album n’a rien de déconcertant, c’est simplement que Devante a toujours un temps d’avance et justifie une partie du titre. Avec la chanson suivante « Sho Out« , on retrouve leur ambiance plus chaleureuse et sexuelle, et sans viagra, et ça marche. Les Jodeci n’ont rien perdu de leur mojo, ils sont toujours HOT et c’est une des meilleures nouvelles de l’année. Et je ne parle pas de la voix de K-Ci ni de la synchronisation avec Jojo que les années n’ont pas altéré. Ou alors ils ont vraiment attendu le bon moment pour revenir.

DeVante n’a pas perdu la main, plaçant parfaitement ses caisses pour rendre les beats terriblement sexy. Il marie idéalement le style passé du groupe (car s’ils sont fidèles pour une seule chose, c’est bien celle-là comme l’a montré le single « Every Moment« ), le présent (les rythmiques trap sur « Stress Reliever« , le featuring de Mila J sur « Body Parts« ) et le futur mais pas trop quand même. Pour l’aspect contemporain, les Jodeci ont fait appel à leur ancien padawan Timbaland sur « Those Things » et le smooth « Incredible » où l’on retrouve de nouveau ces synthétiseurs caractéristiques. Après il est vrai sur le romantisme qui est resté old school a quelque chose d’assez désuet, il y a comme un décalage qui devient manifeste sur la ballade au piano « Jennifer« . Imaginez un décalage horaire de deux décennies. Petite phrase au sujet de la collaboration inutile de B.o.B. (de toute façon le morceau existe aussi sans son couplet).

Je résume ce the Past, the Présent, The Future? DeVante n’a pas perdu la main, K-Ci n’a pas perdu la voix, Jojo n’a pas perdu l’émotion dans son interprétations, on ne sait toujours pas ce que fait exactement Mr Dalvin et Timbaland est dans la place. Jodeci c’était super bien avant et c’est très bien maintenant avec les saveurs r&b d’avant réactualisées.

 

 

Postez vos avis!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s